CONDOLEANCES    REMERCIEMENTS ET FARK : Dr Fadhila SAADA    Programme TV du mardi 07 juillet    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 7 juillet à 11H00    [vidéo] Abir Moussi :" La formation du Mouvement Ennahdha est illégale "    Les prix du pétrole brut se stabilisent    Taheri : Plusieurs médias souffrent de problèmes et de difficultés    Tunisie : Au Cœur de la Tunisie boycotte le vote des motions proposées à l'ARP    Enactus Esprit | Projet de valorisation des fruits de chêne à Jendouba : Première farine locale sans gluten    La nouvelle Promotion 4G Box de Ooredoo vous offre le confort d'une connectivité très haut débit à prix doux    Lutte contre les incendies de forêt : La sensibilisation ne suffit pas !    Cinq jours après son rapt : Grâce à la technologie de tracking, le nourrisson Youssef retrouvé    Période de confinement et hausse de la violence à l'encontre des femmes : Le rôle essentiel des centres d'hébergement temporaire    Le Pet Scan enfin opérationnel dans trois hôpitaux    Contrepoint Culture : une perte... Des soucis...    Angleterre : Nemanja Matic prolonge jusqu'en 2023 avec Manchester United    Une étudiante tunisienne active dans le secours des migrants remporte le prix de l'organisation Pro-Asyl-2020    Ces pays ont procédé encore une fois au confinement    Tunisie: Suspicion de trafic et blanchissement de 15 millions de dollars contre deux hommes d'affaires à la Manouba    Gafsa : Bientôt démarrage des travaux de construction d'un pont au-dessus d'Oued Essod    Canoe Kayak | En prévision des JO de Tokyo 2021 : La mise en train    Mini-football | Coupe de Tunisie – Quarts de finale aller : Iheb Ben Salem porte Tronja    Un mercato à deux vitesses : Quand l'Espérance se taille la part du lion    Chiraz Laatiri promet la discrimination positive au secteur culturel dans les régions intérieures    Le rapport annuel d'AL Bawsala sur le contrôle des conseils municipaux au centre d'une rencontre avec le ministre des affaires locales    Tunisie: Annulation de la traversée du ferry Carthage de Zarzis vers Gêne    L'UTAP appelle à la solution des problèmes du secteur agricole    Intervention de Noureddine Erray au Forum sur la coopération sino-arabe    ARP : Examen des candidatures à la Cour constitutionnelle    Gouvernement Castex : La parité femmes/hommes respectée, mais plus à droite    Tunisie : Le budget alloué au ministère de la femme, de la famille, de l'enfance et des personnes âgées ne dépasse pas 0,6% du Budget de l'Etat    Météo: Prévisions pour mardi 07 juillet 2020    Zamalek : une volonté commune de renouveler le contrat de Ferjani Sassi    Manouba : Inauguration des nouveaux locaux du secrétariat régional des affaires de la jeunesse et du sport    Un fort séisme secoue l'Indonésie. Pas d'alerte au Tsunami    Tunisie – La formule insensée d'Anouar Maârouf pour limoger le PDG de la Tunisair    Une étudiante tunisienne remporte le prix des droits de l'Homme de l'Organisation Pro-Asyl 2020    Tunisie: Le ministre du commerce tunisien rencontre l'ambassadeur d'Iran    Tunisie – Date des Soldes d'été 2020 et soldes d'hiver 2021    Carthage dance n'aura pas lieu: Manifeste de « Carthage dance »    Il semble que les frères marocains ont un problème avec nous, déplore Tebboune    Les rendez-vous IJA : la culture en accès libre chaque vendredi au Coworking Space Al Badil    Le taux d'inflation se replie à 5,8%    Les indiscrétions d'Elyssa    L'OSAE appelle à exclure l'agriculture des conventions internationales dont l'ALECA    "Patrimoine culturel et développement durable", thème d'une Journée d'étude au Musée archéologique de Sousse    Quand s'élargit le champ du rêve et des possibles !    Manel Souissi, Présidente de la fédération tunisienne des cinéclubs: «Les plateformes de cinéma et le streaming : pierre d'achoppement»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La magicienne des vitrines Hermès
Publié dans Le Temps le 20 - 12 - 2017

Un nouvel ouvrage consacré aux oeuvres éphémères de Leila Menchari vient de paraître, rendant hommage à cette styliste-artiste tunisienne qui a décoré trois décennies durant les vitrines de l'enseigne Hermès...
Les éditions Actes Sud et la prestigieuse maison Hermès viennent de coéditer un livre dédié à Leila Menchari. Cet ouvrage rend hommage à cette Tunisienne qui a décoré pendant plus de trois décennies les vitrines de Hermès. Cet album est aussi un regard rétrospectif sur une carrière qui s'est étalée entre 1978 à 2013. Ce livre est en effet un catalogue détaillé qui vient de paraître sous le titre "Leila Menchari, la Reine Mage".
L'ouvrage revient en détail sur une exposition qui s'est tenue au Grand Palais à Paris et s'intitulait "Hermès à tire d'aile". Il s'agit d'une plongée dans les univers de Menchari qui avait été présentée en novembre 2017. La tradition chez Hermès voulait que quatre fois par an, un nouveau décor soit imaginé par Menchari pour les vitrines du magasin mythique de la rue du faubourg Saint-Honoré.
Une artiste nomade aux quatre vents de l'art
Née en 1927, Menchari est arrivée par hasard chez Hermès où elle a commencé en 1961. Diplômée des Beaux-Arts de Paris, Menchari aura vite pour surnom "La Reine Mage", une expression venue tout droit de l'imaginaire de son ami l"écrivain Michel Tournier. Succédant à Annie Beaumel en 1978, Menchari allait créer à en perdre haleine, avec toujours de belles innovations et un esprit totalement ouvert aux quatre vents de l'art. On parle encore dans les milieux de la mode des trois tonnes de sable tunisien qu'elle a importé à Paris tout en évoquant ses inoubliables vitrines qui pouvaient aussi bien représenter le palais d'un maharadjah, un désert ou une forêt tropicale.
Fourmillant de personnages glanés au fil des lectures et des voyages, le monde de Menchari est aérien et nomade. Entre chevaux ailés , tentes de bédouins, météorites imaginaires et améthystes géantes, les univers de Menchari naissent après de longues retraites dans sa villa de Hammamet dont le jardin légendaire abrite une trentaine de paons. Au Grand palais, Menchari a recréé ses vitrines les plus célèbres et offert de nouvelles incursions dans un monde féérique. L'exposition s'est poursuivie du 8 novembre au 3 décembre et peut désormais être prolongée par la lecture du précieux ouvrage que signe Michelle Gazier, pour les éditions Actes Sud.
Un livre qui complète avec bonheur les ouvrages antérieurs consacrés aux travaux de cette magicienne des vitrines, auteure d'oeuvres impromptues et éphémères. A lire aussi "Les contes nomades de Leila Menchari" et aussi "Orient-Hermès, les voyages de Leila Menchari". Et bien entendu, "La reine mage" qui fait l'actualité des Beaux-livres en cette fin d'année.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.