Le Président de la République préside la réunion du Conseil Supérieur des Armées    Tunisie- Les raisons de la candidature de Lotfi Mrayhi à la présidentielle    Traque de terroristes à la frontière algérienne    Ghofrane Khelifi et Nihel Cheikhrouhou (Judo) remportent chacune la Médaille d'Or des Jeux Africains au Maroc    Tunisie : le taux de croissance atteint 1,1% au premier semestre de 2019    Sit-in ouvert des syndicats de la poste du Grand Tunis    Le Mythique Tabarka Jazz Festival est de retour pour vous faire vibrer lors de sa 47ème année !    Les sept mesures phares pour parer au stress hydrique    Coupe arabe des clubs : où voir la rencontre du CA Bizertin ?    Olivier Poivre d'Arvor à La Presse Magazine : Il faut faire prendre conscience aux entrepreneurs que la mer est une richesse en termes de revenus    Coup de gueule de Haythem Mekki: inutile de combattre la corruption !    Des chardonnerets confisqués au Souk Moncef Bey remis en liberté dans la nature    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Le tout nouveau Nokia 105 arrive sur le marché tunisien    Club arabe des clubs : le CA Bizertin entra en lice ce lundi    Recherché pour tentative de meurtre et arrêté à Monastir    HarmonyOS; le nouveau système d'exploitation de Huawei    L'ARP examinera ce lundi les propositions 59 et 60 relatives à l'amendement de la loi n°16 / 2014 concernant les élections et les référendums    ISIE : La Justice administrative prononcera ce lundi son verdict définitif concernant les recours liés aux élections législatives    Coupe de Tunisie : le palmarès    Enquête sur l'affaire de billets d'avion détournés    Club africain : présentation ce mardi du nouveau maillot du club    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    Même les naissances de 2050 sont inscrites pour les élections    Basket – Mondial Chine 2019 : la liste finale de la Tunisie dévoilée    Ce que l'on sait du vol d'une voiture avec un nourrisson à bord    ES Sahel : Yassine Chikhaoui souffre d'une fracture à la main gauche    « Béatrice un siècle » de la Tuniso-canadienne Hejer Charf à la Biennale d'art contemporain dédiée aux artistes femmes à Rabat    Tunisie: Hausse des tarifs des cahiers et livres scolaires, précisions du ministère du Commerce    Tunisie – Abdelkarim Zebidi se retire des présidentielles au profit de Mehdi Jomaâ ?    TUNISAIR annonce le retard de certains vols en provenance de Jeddah    Exportations de fruits : Les Pastèques détrônent les Figues de barbarie !    Accord entre le Gouvernement et l'UGTT pour accélérer le versement de la 3ème tranche de l'augmentation dans la Fonction publique    Le Club Sportif Sfaxien remporte la Coupe de Tunisie de football (coupe de Feu Béji Caïd Essebsi)    Tunisie – Anis Oueslati, le nouveau gouverneur de Sfax : Du gros calibre !    Les Nuits du Fort de Kélibia: 3ème édition du 17 au 28 août 2019 (Programme)    Inquiétante amplification du trafic d'objets archéologique en Tunisie    ATIDE demande à l'ISIE la liste des députés parraineurs    LE monde dresse le portrait de Lotfi Abdelli    Tunisie- Le producteur Nejib Ayed n'est plus !    Décès du producteur tunisien et directeur des JCC Nejib Ayed    Rast Angela 2019 : Festival de la musique alternative du 22 au 25 août à Bizerte    Libye : L'armée libyenne bombarde la piste de décollage de l'aéroport de Zouara    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    Annulation du spectacle NOUBA de Samir Agrebi prévu à l'ouverture du Festival « Thuburbo Majus » au Fahs    Liquidation de 2 terroristes à Jebal Orbata dans le gouvernorat de Gafsa    Echange de tirs entre une patrouille militaire et un groupe de terroristes à Ghardimaou : 1 soldat légèrement blessé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Tunisiens plus pessimistes que jamais pour l'avenir
Publié dans Le Temps le 28 - 12 - 2018

- Ennahdha en tête des intentions de vote, Nidaâ Tounes recule
- Le taux de satisfaction du travail du Président de la République a atteint son plus bas niveau depuis avril 2015
- Chahed recule dans les intentions de vote pour la présidentielle, mais reste en tête avec 8%
- 70,3% des sondés ne savent pas encore pour quel parti voter
- 77,2% des interrogés estiment que la situation économique est en train de se dégrader
Le cabinet de sondage EMRHOD Consulting a réalisé une nouvelle enquête intitulée «Le Baromètre politique d'Emrhod Consulting/ Décembre 2018» exclusivement pour le compte du groupe de presse Dar Assabah.
Cette enquête est le fruit d'un accord de partenariat conclu entre EMRHOD Consulting, qui est un membre des prestigieux réseaux de cabinets d'étude de marché ESOMAR et WiN, et notre groupe.
Pour cette nouvelle vague, EMRHOD a interrogé 1027 personnes, par téléphone dans les 24 gouvernorats (zones urbaines et rurales).
La marge d'erreur est de +/- 3%
Voici les résultats détaillés de l'enquête réalisée le 24 et le 26 décembre auprès d'un échantillon représentatif de la population Tunisienne en âge de voter (18 ans et plus) :
Evaluation du travail du président de la République
Question: Comment jugez vous le travail du Président de la République, vous êtes très satisfait, plutôt satisfait, plutôt insatisfait ou pas du tout satisfait ?
En ce mois de décembre 17,4% des personnes sondées se sont déclarées satisfaites ou plutôt satisfaites du travail président de la République contre 23% en novembre, 18% en septembre,22,5% en juillet 32,3% en juin et 33,5% en mars.
Le chef de l'Etat perd ainsi 5,6 points par rapport au mois de novembre dernier. Il s'agit du plus bas taux de satisfaction du travail président de la République enregistré depuis avril 2015, date du premier sondage réalisé après l'accession de Béji Caïd Essebsi à la magistrature suprême.
Selon les observateurs, cette dégringolade s'explique par certaines positions très controversées prises récemment par le locataire du Palais de Carthage. Il s'agit principalement de la grâce présidentielle exceptionnelle accordée à Borhène Bsaïes, un ex-propagandiste de Ben Ali et actuel dirigeant de Nidaâ Tounes condamné à deux ans de prison pour corruption. Cette grâce présidentielle a été vivement critiquée par l'Association des magistrats, qui y a vu une «ingérence de la présidence dans le fonctionnement de la Justice». Le ministre de la justice a de son côté révélé, r dernier, qu'une commission en ad hoc au sein du ministère n'a pas approuvé la demande de grâce en faveur du condamné Borhène Bsaies.
D'autre part, la visite du prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman (dit « MBS ») en Tunisie, fin novembre dernier, a soulevé une grande. Une manifestation hostile à la venue du prince accusé d'avoir commandité l'assassinat barbare du journaliste Jamal Khashoggi a été organisée à Tunis tandis qu'une banderole géante montrant le prince armé d'une tronçonneuse a été déroulée sur la façade du siège à Tunis du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT).
Evaluation du travail du chef du gouvernement
Question: Comment jugez vous le travail du chef du gouvernement, vous êtes très satisfait, plutôt satisfait, plutôt insatisfait ou pas du tout satisfait ?
33,2% des sondés se déclarent très satisfaits ou satisfaits du travail de Youssef Chahed en ce mois de décembre contre 35,8% en novembre,33% en septembre, 32,8% en juillet, 46,4% en juin et 48,8% en mars dernier.
Le chef du gouvernement perd ainsi 2,6points comparativement au mois de novembre.
Il est cependant bien loin du taux de satisfaction record de 54,4% qu'il avait obtenu en juin 2017, soit juste après le lancement de la guerre contre la corruption, dont le point culminant fut l'arrestation du sulfureux homme d'affaires et lobbyiste Chafik Jarraya.
Selon les analystes, le locataire du Palais de la Kasbahpâtit encore les contrecoups de la mauvaise conjoncture économique et la montée de l'inflation dans un contexte marqué par son incapacité à mettre en œuvre un programme de réformes économique, dont la remise à flot des caisses sociales, la réduction des dépenses publiques et la restructuration des entreprises publiques, dans un contexte de crise politique et de surenchères syndicales.
Popularité des leaders et des partis politiques
Question: Selon vous, si les élections présidentielles se tiendraient demain, pour qui voteriez vous (en spontané) ?
Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed, reste en tête des intentions de vote pour la présidentielle, avec8% en ce mois de décembre. Il perd néanmoins 3,8% comparativement au mois de novembre M. Chahed, qui a été lâché par son parti Nidaâ Tounes ainsi que par l'UGTT, doit encore sa popularité au soutien que lui apportent les sympathisants du mouvement islamiste Ennahdha, à la campagne anti-corruption qu'il a mené et à sa capacité à tenir tête au directeur exécutif de Nidaa Tounes, Hafedh caïd Essebsi.
Le président de la République, Béji Caïd Essebsi arrive en deuxième position avec 6,2%, soit 2,4 points de moins par rapport au mois de novembre dernier.
Kaïs Saïd, un professeur de droit constitutionnel qui a annoncé récemment sa candidature à la prochaine présidentielle, occupe la troisième marche du podium avec, 4,8% des intentions de votre. Il gagne ainsi 4,4 points par rapport au mois de novembre.
Viennent ensuite l'ex-président de la République Moncef Marzouki(3,8% des intentions de vote), Safi Saïd (3,2%), Samia Abbou (2,7%), Mohamed Abbou (2,5%), Hamma Hammami ( 1,8%) et Kamel Morjane (1,2%).
Intention de vote partis politiques
Question: Pour quel parti politique voteriez-vous si des élections se tiendraient demain ?
70,3% des sondés ne savent pas encore pour quel parti ils voteront en ce mois de décembre contre 67,9% en novembre dernier.
Si l'on exclut ces indécis,le mouvement Ennahdha arrive en tête des intentions de vote, avec 11,5%. Nidaa Tounes arrive à la deuxième place avec 9,5% (contre 11,3% en novembre).
Le Front Populaire occupe la 3è position dans les intentions de vote (3%), devant le Courant démocratique (2,1%) et Afek Tounes (0,7%).
Indice de la menace terroriste
Question: A votre avis, la menace de terrorisme en Tunisie est très élevée, élevée, faible ou très faible ?
Le pourcentage cumulé des personnes qui trouvent la menace terroriste très élevée ou élevée s'est établi à 38,6% en décembre contre 39,2% en novembre, 23,9% en septembre, 34,1% en juillet, 16,6% en juin, 19,2% en mars. Ainsi, l'indice de la menace terroriste reste élevé en raison notamment de l'attaque terroriste survenue mi-décembre à Sbiba (gouvernorat de Kasserine). Le 14 décembre, un groupe armé a en effet braqué une banque dérobé environ 320 mille dinars avant de se diriger vers la maison du sergent de l'armée nationale Said Ghozlani et de tuer son frère, Khaled.
Indice de l'espoir économique
Question : Vous pensez que la situation économique du pays est en train de s'améliorer ou de se dégrader ?
En ce mois de décembre, 77,2% des sondés pensent qua la situation économique du pays est en train de se dégrader contre68,3% en novembre, 70,5% en septembre, 61,1% en juillet,56,8% en juin et 54,9% en mars.
15,7% des personnes sondées estiment que la que la situation économique du pays est en train de s'améliorer en décembre contre 24,1% en novembre, 22,4% en septembre, 28,2% en juillet, 29,4% en juin, 34% en mars. Cela s'explique essentiellement par la mauvaise conjoncture économique et la flambée des prix de plusieurs produits de grande consommation.
Indice de la liberté d'expression
Question: L'un des grands acquis de la révolution est la liberté d'expression. Pensez-vous, que cette liberté d'expression est aujourd'hui fortement menacée, relativement menacée ou n'est pas menacée ?
44,3% des sondés trouvent que la liberté d'expression est menacée en ce mois de décembre contre 38,2% en novembre, 43,5% en septembre, 49,4% en juillet, 47,9% en juin, 46,7% en mars. La hausse enregistrée en décembre découlerait de la crainte de voir la précarité de l'emploi dans le secteur des médias impacter négativement la liberté d'expression. La récente immolation par le feu d'un jeune journaliste à Kasserine a révélé l'ampleur de cette précarité et la mauvaise situation matérielle des hommes des médias.
Optimisme & pessimisme des Tunisiens
Question: Etes vous plutôt optimiste ou pessimiste pour les prochains jours?
41,5% des personnes interrogées se déclarent pessimistes pour les prochains jours en ce mois de décembre contre 39,8% en novembre, 42,3% en septembre, 32% en juillet, 29,5% en juin et 25,3% en mars. Le taux de pessimiste enregistré en ce mois de décembre représente un record historique.
52,2% des sondés se déclarent optimistes pour les prochains jours en ce mois décembre contre 55,4% en novembre, 50,8% en septembre, 59,7% en juillet, 63,9% en juin et 67,4% en mars.
Compte rendu de Walid KHEFIFI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.