La clientèle française pourrait-elle sauver la saison?    La JICA organise un Concours des meilleurs plans d'affaires pour les start-ups    Dimanche contre le CSS, lundi en stage à Sousse    DE PARTOUT... DE PARTOUT...    Le fil perdu de la colombe    Constat des expertes du FMI : Le télétravail n'est pas l'alternative appropriée pour les plus vulnérables    1067 guérisons en Tunisie    Il était une fois... «12 mille dinars pour des Ripoux» !    Cri d'alarme pour les droits d'auteur    Irremplaçable pour toujours !    Un avertissement sans frais à Netanyahou    Les députés passent au crible le rapport sur les blocages des projets de développement régional    Tunisie: La réouverture de la Foire Internationale de Sfax en "avant première" [vidéo]    En photos : Première sortie officielle de Mme Fakhfakh    Rached Ghannouchi : Nécessité de revoir le modèle de développement actuel    BTS Bank : Des résultats exceptionnels qui confirment son statut de Leader dans le financement des très petites entreprises    Ligue Europa : le tirage des quarts et demies    Une centrale photovoltaïque flottante aux Berges du Lac de Tunis sera inaugurée en 2021    L'huile d'olive de Téboursouk enregistrée en tant qu'appellation d'origine protégée    Augmentation de 81% des mouvements de protestation au mois de juin    Tunisie – Bac 2020 : Examens des Mathématiques pour les sections Techniques,Economie, Sciences Exp. et Sport    Algérie : Interdiction de circulation automobile entre 29 wilayas    Tunisie: Rached Ghannouchi dévoile la composition de la commission d'enquête sur le conflit d'intérêts    ARP : La politique étrangère au centre d'une rencontre avec le ministre des AE et des membres de la commission des droits et des libertés    Tunsie : La Cité de la Culture officiellement baptisée au nom de Chedli Klibi    Plan d'activité pour les entreprises : Gérer la continuité    REMERCIEMENTS ET FARK : Abdelmajid TLEMÇANI    FARK : Claude Leila BEN CHEDLY veuve Boubaker LAZAAR    Vidéo : A travers "Fakhfekh meter", I watch évalue les promesses de Eleyes Fakhfekh    Lancement du nouveau projet du Ballet de l'Opéra de Tunis : «Empreintes dansées» dans les régions    Utopies Visuelles à Sousse (du 10 au 26 juillet 2020) : Une édition en partie digitale    Mercato, transferts, rumeurs et officialisation : Chamakhi aux portes du Parc B ?    Foot-Europe: le programme du jour    Mini-football | Championnat national – Quarts de final : Béni Khiar et Hammamet passent...    3 membres d'une même famille testés positifs à Sousse    EST | Recrutement non-stop : On attend encore un grand nom    La 3ème Edition du Forum mondial de la Mer de Bizerte, se tiendra par visioconférence, le 15 Juillet 2020    Lancement d'un programme d'accompagnement des femmes actives dans la vie publique locale dans le domaine du leadership    Météo: Légère hausse des températures    Les Diamants Free Fire chez Ooredoo    Portrait poignant de deux afghanes sous le joug masculin    Un Tunisien remporte le 1er prix d'un concours mondial de poésie, Découvrez son poème    Nouveau projet «Bassamat Ebdaaia» : Laboratoire de création    32 nouveaux décès en France en 24 heures    469 nouveaux cas en Algérie en 24 heures    L'Ocean Viking sur le point de débarquer 180 migrants en Sicile    Plus de 1 000 nouveaux cas en 24 heures    Une étudiante tunisienne active dans le secours des migrants remporte le prix de l'organisation Pro-Asyl-2020    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les «soldats en blouses blanches» haussent le ton !
Publié dans Le Temps le 06 - 06 - 2020

La mobilisation du cadre paramédical exerçant dans les établissements publics de santé ne faiblit pas. La Fédération générale de la santé rattachée à l'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a lancé, hier, un mot d'ordre de grève générale pour le jeudi 18 juin en signe de protestation contre «l'ingratitude des autorités» envers les professionnels de la santé, qui sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie du Covid-19.
«A l'issue d'une commission administrative de la fédération présidée par le secrétaire général adjoint de l'UGTT, Hfaïedh Hfaïedh, nous avons lancé un mot d'ordre de grève générale dans les établissements publics de santé pour le 18 juin 2020, pour protester contre l'absence de reconnaissance des efforts déployés par les soldats en blouses blanches», a déclaré le secrétaire général de la Fédération générale de la santé, Othman Jallouli.
«Ce débrayage est motivé par le refus des autorités de tutelle d'appliquer des accords conclus au cours des dernières années avec la partie syndicale et d'améliorer ainsi la situation morale et matérielle du cadre paramédical et des agents exerçants dans les hôpitaux publics», a-t-il ajouté, estimant que les autorités de tutelle semblent chercher à fragiliser délibérément les hôpitaux publics qui ont pourtant constitué un vraie soupape de sécurité et un bouclier infranchissable lors de la crise du coronavirus.
Le responsable syndical a également indiqué que des rassemblements de protestation seront organisés dans toutes les régions du pays pour dénoncer «le déni de droit et le manque de reconnaissance des efforts déployés par l'armée blanche».
Nouvelles indemnités
La Fédération générale de la santé réclame l'application de l'article 2 de la loi n° 83-112 du 12 décembre 1983 relative au nouveau statut général des personnels de la fonction publique, rappelant que le gouvernement refuse toujours de valider un projet de décret-loi visant à accorder un statut spécifique au personnel soignant qui devrait permettre le recours à des procédures particulières en matière de recrutement, de rémunération et de motivation.
Les professionnels de la santé (infirmiers, ambulanciers, laborantins, aides-soignants etc…) revendiquent aussi l'activation de plusieurs accords antérieurs signés entre le ministère de tutelle et la partie syndicale ainsi que l'obtention de nouvelles indemnités liées aux épidémies et au travail dans certains services à haut risque tels que les urgences ou encore les services de réanimation et des maladies infectieuses.
La Fédération générale de la santé rejette par ailleurs la circulaire gouvernementale N°16 du 14 mai 2020 relative aux mesures d'austérité décidées par le gouvernement pour limiter les dépenses publiques en ces temps de crise économique consécutive à la pandémie du Covid-19. Elle estime que cette circulaire, qui prévoit notamment la rationalisation de la prime de rendement de manière à ce qu'elle ne dépasse pas une moyenne de 80% ainsi que le gel des recrutements et des promotions dans la fonction publique, représente une «coup de poignard dans le dos» pour les professionnels de la santé et un déni total de tous leurs efforts.
«La circulaire N°16 du 14 mai 2020 tire un trait sur tous les accords antérieurs signés entre les syndicats et les parties administratives. C'est pourquoi nous la rejetons catégoriquement, exigeons la mise en œuvre tout ce qui a été convenu précédemment avec la Fédération», explique Othman Jallouli.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.