Hichem Mechichi poursuit ses consultations, ce mercredi, avec cinq Blocs parlementaires dont le PDL    Le Drame de Beyrouth aurait ouvert les yeux à d'autres pays pour s'intéresser aux problèmes du stockage du nitrate d'ammonium    Zone militaire tampon : Saied prolonge la décision de Marzouki    Tunisair : Pour un plan de sauvetage à court terme    Frappes israéliennes sur Gaza    Tataouine: Une nouvelle contamination locale au coronavirus    Météo : températures en hausse    Tunisie: Le nombre d'infections au coronavirus atteint 36 à Kairouan dont 33 locales    Tunisie: 20 ha de forêt ravagés par un incendie à Bizerte    Alerte météo : Canicule à partir de ce mercredi !    Reclassification des pays en zone verte ou orange : Les vols charters ne sont pas concernés (Toumi)    La cimenterie d'Om El Klil, symbole de mauvaise gestion et de corruption, selon Taboubi    Ligue 1 : L'US Monastir reprend sa 2ème place    Précisions de Monsieur Julien Balkany et de Panoro Energy ASA au sujet de la plainte contre Monsieur Yassine Ayari    Ligue 1 : L'US Ben Guerdane bat l'AS Soliman    La Tunisie, à l'ère de la culture 0.0 !    Le chef du gouvernement annonce la démission de son gouvernement    Boussaïdi et Maâla à la barre !    Déplacement de tous les périls !    La Loya Jirga autorise la libération de 400 taliban    Tests RT PCR même pour les personnes provenant de la zone verte !    Drame sans précédent pour une ONG française    Une école d'été pour la culture    BRUITS ET CHUCHOTEMENTS    Re (lire) Histoire de ma vie de George Sand    2ème édition « balades solidaires » le 12 et 13 août au Palais de l'artisan à l'occasion de la fête nationale de la femme    Real Madrid : Alphonse Areola retourne au PSG (officiel)    Sidi Bouzid : Réouverture de la ligne ferroviaire n°13 et reprise d'activité de la mine de phosphates de Meknassi    Tunisie: Augmentation de 3,8 milliards de dinars du déficit budgétaire de l'Etat au cours du 1er semestre 2020    Tunisie : Les nouveaux prix de l'essence et du Gasoil dès le 11 août 2020    Tunisie : Annulation d'une desserte du car-ferry CARTHAGE à destination de Marseille    Migration irrégulière : La chasse aux passeurs est lancée    Hichem Mechichi tranche : «Un gouvernement de compétences indépendantes de tous les partis»    Tunisair : Chute de 97% du nombre de passagers transportés durant le deuxième trimestre 2020    CONDOLEANCES : Halima ROUISSI    BCT : Le solde budgétaire se creuse à -3.847 MDT à fin juin 2020    Espace "El makhzen" ferme ses portes: Un agitateur culturel de la médina de Tunis capitule…    Théâtre | Jamel Madani traite du statut de l'artiste    Handball | Championnat féminin de beach hand : Menzel Temime haut la main    Programme TV du mardi 11 août    Abdelkader Maalej: Les cendres d'Hannibal    L'Evolution du Coronavirus au Maghreb arabe : l'Algérie et le Maroc toujours au coude-à-coude !    Météo : Températures légèrement en hausse    Ligue 1 – L'US Monastir veut reprendre la 2e place    Poutine : La Russie a développé le 1er vaccin contre le Covid-19    Le nombre de cas confirmés dans le monde dépasse les 20 millions    Formation du gouvernement, programme des rencontres de Mechichi    Liban | Le premier ministre annonce la démission du gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cinq ans de prison pour l'anthropologue franco-iranienne
Publié dans Le Temps le 01 - 07 - 2020

Une cour d'appel iranienne a confirmé la peine de cinq ans de prison infligée à l'anthropologue franco-iranienne Fariba Adelkhah pour «collusion en vue d'attenter à la sûreté nationale», a annoncé hier un porte-parole de l'Autorité judiciaire, cité par l'agence de presse Isna. La scientifique, condamnée en mai, devra purger sa peine en comptant la période de détention depuis son arrestation en juin 2019, a-t-il ajouté.
L'accusation de «propagande contre le système» se réfère à des propos de la chercheuse sur le port du voile obligatoire en Iran. Au moment de la première condamnation, la France s'était indignée d'un jugement «politique» et avait réclamé une libération «immédiate» de Fariba Adelkhah et «un accès consulaire». Cette femme de 61 ans a toujours clamé son innocence.
Elle a été très affaiblie par une grève de la faim de 49 jours entre fin décembre 2019 et février, selon son avocat Saïd Dehghan. Son collègue et compagnon, Roland Marchal, arrêté en juin 2019 alors qu'il venait lui rendre visite à Téhéran, avait été relâché fin mars. L'Iran avait alors évoqué un échange avec un ingénieur iranien détenu en France et menacé d'extradition vers les Etats-Unis.
L'opposant Rouhollah Zam condamné à mort
La justice iranienne a par ailleurs condamné à mort l'opposant Rouhollah Zam, accusé d'avoir joué un rôle actif dans les manifestations contre le pouvoir en 2017-2018. Les Gardiens de la Révolution, armée idéologique de l'Iran, avaient annoncé son arrestation en octobre 2019 sans en préciser les circonstances, l'accusant d'être «dirigé par le renseignement français et soutenu par ceux d'Amérique» et d'Israël.
Disposant du statut de réfugié en France, Rouhollah Zam était à la tête d'un canal sur la plateforme de messagerie cryptée Telegram, intitulé Amadnews. A la demande de l'Iran, Telegram avait fermé Amadnews, en accusant ce canal d'incitation à la «violence». «Le tribunal a considéré que les 13 chefs d'accusation équivalaient au chef d'accusation ‘corruption sur Terre' et a donc prononcé la peine de mort», a indiqué le porte-parole de l'Autorité judiciaire, cité par le site officiel Mizan Online. «Ce verdict peut faire l'objet d'un appel devant la Cour suprême.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.