Tunisie – La société régionale de transports de Kasserine interdit à ses bus de s'arrêter à Kairouan    Résultat des sociétés cotées pour 2019 : l'arbre qui cache la forêt !    Covid-19 | 19 nouvelles contaminations dont 12 cas locaux    Ligue 1 : Le CA Bizertin arrache le nul conte le CS Sfaxien    Club Africain : La formation probable contre l'ES Métlaoui    Tunisie – Aéroport de Tunis Carthage : 2500 tests covid négatifs    Dr Sofiane Zribi - Covid-19: La Tunisie entre deux vagues, dans le creux de l'insouciance!    Tunisie: Disparition du bouclier du soldat de Hannibal, précisions du ministère de la Culture    Avis de recherche du Ministère de l'Intérieur au sujet d'un dangereux terroriste    Ligue 1 : 3 matchs au programme aujourd'hui    Covid-19 : Port obligatoire des masques en Tunisie    Le personnel du Service de cardiologie placé en isolement    Météo: Prévisions pour dimanche 09 août 2020    Ezzeddine Larbi - Economie et pandémie : de la grande crise de Covid-19 et ses impacts    Tremblement de terre d'une magnitude de 4,3 degrés à Tipaza    Migration irrégulière des tunisiens vers l'Italie: ces débarquements massifs qui inquiètent Rome    Tribunes: Hurlements dans les gradins    DECES: Nabiha Bent Haj Ali Trabelsi    Tribunes: 15 juillet 1960 : il y a soixante ans, les premiers Casques bleus tunisiens de l'Histoire au service de la paix ( 3epartie )    ligue 1 — (18e journée): Enjeu considérable !    Le leader accroché    ESS: Sur la lancée !    «The Climb» de Michael Angelo Covino à l'Agora: Fable moderne    Premier album de Slim Abida «Fréquences basses»: Les sonorités d'un vécu    5e session du festival d'été de Kalaâ-Kebira (du 15 au 20 août 2020): «Les miroirs des arts»    Mise en place d'une stratégie sécuritaire contre la migration irrégulière    Que révèleront les mémoires de Mohamed Ennaceur ?    18 morts et plus de 120 blessés dans une sortie de piste d'un avion en Inde    Coronavirus : 22 nouveaux cas dont 10 cas locaux enregistrés dans 6 gouvernorats (Tunis, Ariana, Monastir, Sfax, Gabés, Médenine)    Mort de 27 migrants en majorité des ghanéens    Le Barça veut la Ligue des champions pour sauver sa saison !    Souvenirs et nostalgie    Prêts... Partez !    Boukornine entre littérature et histoire    Le ministère de l'intérieur lance un appel à témoin contre un terroriste    Tunisie : La Télédéclaration obligatoire à partir d'un CA de 100 mille dinars (Rappel)    L'ANSI alerte sur une nouvelle vague de "phishing" sur Facebook    L'Italie annonce le début de l'expulsion des immigrés clandestins tunisiens à partir de lundi    Tourisme : La peur de voir la situation se compliquer    Saida Ounissi tire à boulets rouges sur Fethi Belhaj ministre de l'Emploi    Tunisie: Reprise des activités d'exploitation du phosphate à Mdhilla    Une soirée musicale sous le signe de la solidarité avec Beyrouth    Zaghouan : L'approvisionnement en eau potable à Nadhour va bientôt s'améliorer    L'argenterie tunisienne dans toute sa splendeur    Un glacier du Mont Blanc menace de se détacher    Trump contre TikTok, ou la guerre froide du Web    L'Espagne est redevenue une zone rouge à cause des clubs de nuit, selon Nissaf Ben Alaya    Liban: Au moins 135 morts et plus de 5000 blessés dernier bilan de l'explosion de Beyrouth    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un programme d'appui à la diversité culturelle et artistique
Publié dans Le Temps le 07 - 07 - 2020

Dans le cadre du programme "Bassamat" et en partenariat avec le Festival International de Carthage, l'Etablissement National pour la Promotion des Festivals et des Manifestations Culturelles et Artistiques (ENPFMCA) lance un appel à candidatures destiné aux jeunes porteurs des projets de festivals et de manifestations culturelles.
" Bassamat " est une expérience-pilote d'appui à la création des festivals qui s'étalera, dans sa phase pilote, sur cinq phases, entre les mois de juillet et décembre 2020 dont l'annonce a été faite par la ministre des Affaires Culturelles, Chiraz Laatiri, lors d'une conférence de presse, tenue le 23 juin, à la Cité de la Culture.
Selon un communiqué du ministère des Affaires Culturelles, cet appel a été ouvert le 2 juillet alors que la date limite pour la réception des propositions est fixée au 15 juillet à minuit et exclusivement sous forme de document numérique à l'adresse électronique suivante : [email protected]
Conditions d'éligibilité à Bassamet
" Bassamat est un programme d'appui à la diversité culturelle et artistique, initié par le ministère des Affaires Culturelles, conçu comme un laboratoire inclusif, évolutif et participatif ", a annoncé le ministère.
Il accompagne les acteurs du secteur public, les organisations de la société civile, les créateurs, les artistes et les opérateurs culturels privés, et encourage les collaborations et les synergies structurantes et durables entre ces différents écosystèmes.
Il s'adresse aux jeunes artistes et créateurs (personnes physiques) et aux associations tunisiennes ayant déjà engagé des actions de terrain dans le secteur culturel. Les candidats concernés sont ceux issus des gouvernorats de Tataouine, Tozeur, Siliana et Kairouan sachant qu'un seul projet par région sera retenu.
Lors de la sélection, sera pris en compte l'envie de transmettre et la capacité de partager avec leurs équipes, leurs partenaires et le public, le goût pour l'entreprenariat et le montage de projet.
La priorité sera également accordée aux candidats ayant la bonne connaissance de leur territoire et des acteurs culturels en présence, l'expérience et l'expertise (avoir participé à la conception et/ou mise en œuvre d'un ou des projets culturels et artistiques).
Chaque projet doit avoir un comité composé de 5 membres dont un porteur du projet en charge du développement stratégique du festival,- y compris la direction artistique-, et quatre responsables chargés de la logistique, la communication, la production et du volet technique.
Les bénéficiaires s'engagent à produire un rapport final qui doit être transmis au plus tard 3 mois après la fin du programme d'accompagnement. Ce rapport d'activité comprendra obligatoirement un bilan des activités réalisées et une description des résultats du projet et leur évaluation au regard des objectifs poursuivis.
Les porteurs des projets retenus s'engagent à associer, obligatoirement, dans la mise en œuvre de leurs projets, un établissement public (sous la tutelle du ministère des affaires culturelles, ministère de l'éducation, ou le ministère de l'enseignement supérieur).
Un programme pilote en 5 phases
Le ministère précise que "le programme prend en charge les frais des différentes phases d'accompagnement et de renforcement de capacités et ne se place pas comme financeur du projet ".
Ce programme d'accompagnement débutera au mois de Juillet par la formation de formateurs au sein des comités des 4 projets retenus. Les 5 membres par projet seront redevables de transmettre à leur tour les connaissances acquises à 10 bénévoles de leurs régions engagés dans le même projet.
D'Août à septembre aura lieu le développement et l'accompagnement des candidats, à distance, par des professionnels dans l'organisation des festivals et des manifestations culturelles.
D'Octobre à Novembre, chaque groupe organisera, sous forme d'exercice pratique, un cycle d'activités pendant 5 jours. Il y mettra en exécution les connaissances acquises durant les phases précédentes.
Au mois de Décembre viendra la phase finale de l'évaluation des candidats à travers des pitchs et des rencontres avec les éventuels bailleurs de fonds. L'évaluation tiendra en compte de la pertinence, la qualité et la faisabilité de chaque projet qui doit également répondre à divers critères comme l'originalité, la cohérence et l'impact futur sur le rayonnement de la culture.
Objectifs de Bassamat
Le programme a pour objectif d'offrir un accompagnement et un suivi personnalisés aux porteurs des projets dans la conception et la concrétisation des festivals et le renforcement de leurs compétences professionnelles.
Il accompagne et soutient la création des festivals valorisant les arts et conçus comme des manifestations culturelles pérennes, génératrices de ressources (tourisme culturel, rayonnement artistique...) et de collaborations diverses dans les villes et régions dans lesquels ils sont inscrits.
Bassamet vise à favoriser l'émergence des conditions indispensables à la création ainsi qu'au rayonnement de la culture sur l'ensemble du territoire tout en permettant l'accès à une offre culturelle de qualité, sous toutes ses déclinaisons, pour l'ensemble des Tunisiens.
Pour de plus amples informations, les acteurs culturels intéressés par ce programme, peuvent se rendre sur le site du ministère à l'adresse suivante http://www.culture.gov.tn/


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.