Tunisie | Covid-19 : 124 nouveaux cas de contamination dans les établissements éducatifs    Guide municipal sur les mécanismes de contrôle et de redevabilité    Les écoles d'Abbes Boukhobza, ou quand l'art délivre un message de paix et une lueur d'espoir    Violence contre le cadre médical et paramédical: Suspension du travail aux urgences de la Rabta    Technologie 5G : Les cahiers de charge seront préparés en 2021    Evacuation du pourtour de l'Arc de Triomphe à Paris pour alerte à la bombe    Le pays a besoin d'une LF 2021 beaucoup plus audacieuse, selon Tarak Cherif    Affaire CS Chebba : Le ministre des Sports reçoit des présidents des clubs    Tunisie-audio : Fakhfekh interdit de voyager : Le substitut du procureur du tribunal de première instance de Tunis précise    Tunisie: Baisse de 46% des exportations de fruits    Le prophète vous aurait désavoué...    Négociations perturbées par les changements de gouvernements    OM vs Manchester City: Regardez le match OM vs Manchester City du 27 octobre 2020 en streaming    L'opposition Bélarusse annonce le début d'une grève    La situation sécuritaire toujours tendue à Conakry    Biden le mieux placé pour relancer l'économie ?    Résultats positifs pour le vaccin d'AstraZeneca    Les lauréats du cycle 6 de Flat6Labs Tunis    La mosquée et les bassins des aghlabides vont faire peau neuve    La glaise nostalgique de Ferdaws Chamekh    Tunisia Digital Summit : TOPNET consolide ses solutions digitales par le lancement du service « TOPNET School »    La Tunisie peut toujours compter sur l'appui de la Banque Mondiale    CONDOLEANCES : M. Abdelleh OMRANE    Kamel Ben Naceur, 1er arabe et africain à décrocher le Sustainability and Stewardship in the Oil and Gas Industry Award aux USA    Sousse : Lancement de "La Semaine du Livre" au centre culturel Préface    ATB : Un PNB de 195,2 millions de dinars (30 09 2020)    Tunisie: Oussama Khelifi appelle le gouvernement à citer les auteurs des décisions responsables de la dégradation de la situation sanitaire    PLF 2021 : La Tunisian Automotive Association critique l'augmentation de l'IS    La Tunisie, une position géographique mal exploitée et une corruption élevée    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 27 Octobre 2020 à 11H00    Tunisie – Que se passe-t-il au Club Africain ?    Mouldia 5: Célébrer la fête du Mouled sur le net avec les meilleures troupes de Stambali    Inviter certains au dialogue inter-libyen annonce un véritable désastre, déclare Nasser Said    Affaire Garnah, avocate victime d'agression au poste de police d'El Mourouj 5 : Menaces d'escalade    Bilan de la première année d'investiture de Kaïs Saïed | Développement économique et social : Quelle dynamique enclencher ?    Vient de paraître | « Langue française, écrivains francophones » : Une nouvelle référence pour les chercheurs sur les littératures francophones    On nous écrit | Emel Mathoulthi invitée de Maya Ksouri à Des/Confinés : «Chanter est une bénédiction»    Contrepoint | Naâma... comme un abandon    France : 26.771 nouvelles contaminations au coronavirus au cours des dernières 24 heures    Kasserine enregistre au total 793 cas de coronavirus    NEWS | Nassim Hnid, buteur sur penalty    Espace: Pour la première fois, la NASA découvre de l'eau sur la surface ensoleillée de la lune    Covid-19 : Position de la Tunisie dans la mêlée des 21 pays arabes    Le développement régional, objet de réunions ministérielles en novembre    Tunisie-Météo : Baisse remarquable des températures et pluies orageuses dans les régions    Espace | La NASA découvre de l'eau sur la surface ensoleillée de la lune, pour la première fois !    Une start-up russe se prépare à nettoyer l'espace    Turquie : Erdogan appelle au boycott des produits français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Après le report des JCC
Publié dans Le Temps le 29 - 09 - 2020

Le comité directeur des Journées cinématographiques de Carthage vient d'annoncer le report de la session 2020 qui se déroulera cette année en décembre. Cette décision aura-t-elle un impact sur d'autres rendez-vous?
C'est finalement du 18 au 23 décembre que devrait se dérouler l'édition 2020 des JCC. Repoussée à la fin de l'année pour des précautions sanitaires, cette session des JCC s'annonce comme une formalité dont il faut à tout prix assurer la tenue. En effet, ni le programme en grande partie rétrospectif ni les différentes manifestations liées au festival ne seront véritablement attrayants.
Bien sûr, le comité directeur est tenu de mener à bon port cette édition même si elle sera amoindrie. L'équipe de Ridha Behi est ainsi en train de faire preuve de résilience pour mener à bien une édition 2020 perturbée par la pandémie.
Quel impact sur la rentrée culturelle?
Ce report des JCC au seuil de la nouvelle saison culturelle pose par ailleurs de nombreuses questions. La plus cruciale est la suivante: ce report des JCC aura-t-il un impact sur toutes les autres manifestations culturelles?
Nous pensons en premier lieu aux événements organisés par le ministère des Affaires culturelles, notamment les Journées théâtrales de Carthage qui devraient se ténor prochainement. En second lieu, qu'en sera-t-il des manifestations qui devraient avoir lieu entre octobre et décembre? La question mérite d'être posée puisque le comité directeur des JCC évoque un pic pandémique durant la période concernée, réalité qui devrait s'imposer à tout le monde.
Ainsi, dans son communiqué publié hier lundi, la direction des Journées cinématographiques de Carthage écrit: «le comité directeur des JCC reconsidère la situation de crise sanitaire planétaire et nationale liée à l ‘épidémie du COVID-19 en se référant aux experts du comité scientifique de lutte contre le Coronavirus qui prévoient le pic épidémique national entre la fin du mois d'octobre 2020 et le début du mois de novembre 2020, soit exactement durant la période prévue du festival.»
Tenant compte de cette grave contrainte et plaçant la sécurité et la santé du public au-delà de toute considération, le report a été décidé pour les dates du 18 au 23 décembre 2020.
Une démarche volontariste
On comprend bien qu'il s'agit d'une démarche volontariste et anticipatrice du comité directeur des JCC. Toutefois, il importe de savoir si ce principe de précaution sera mis en œuvre pour d'autres festivals qui devraient se dérouler durant la même période.
De plus qu'en sera-t-il de manière plus large, en ce qui concerne d'autres événements culturels? Par exemple, peut-on sans souci organiser des représentations au Théâtre municipal ou à la Cité de la culture et ailleurs? Est-ce au coup par coup que les implications sanitaires seront envisagées alors qu'il est préférable d'agir selon une doctrine unifiée?
La situation actuelle est très complexe et ne saurait s'accommoder de fuites en avant ou de navigation à vue. En ce sens, la décision du comité directeur des JCC est courageuse et surtout lucide. Elle entraîne une conséquence logique qui réside dans la mise à plat de toute la programmation culturelle de la rentrée au regard des contraintes sanitaires et en anticipation du pic épidémique prévu en octobre. Dans cette logique, il revient au ministère de tutelle d'accorder les violons avec l'ensemble des pouvoirs publics et les opérateurs culturels afin d'unifier les positions.
Précautions élémentaires
L'information du public à ce propos est essentielle. Pourtant, seul un attentisme, il est vrai prudent, prévaut à l'heure actuelle. D'une certaine manière, les JCC montrent la voie en soulignant le primat de la Santé publique. Aux autres maintenant de consulter, analyser la situation et prendre les décisions adéquates. Nous l'avons vu depuis mars dernier, la vie culturelle peut se poursuivre dans un pays confiné. L'essentiel est ailleurs car il s'agit d'éviter les risques tout en faisant preuve d'inventivité et de précautions élémentaires.
H.B


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.