Machrou Tounes: « Les accusations ciblant Kaïs Saied sont graves et non vérifiées »    La part de l'Etat du bénéfice de la BCT pour 2020 s'élève à plus de 567 MD    Artes annonce un chiffre d'affaires en hausse de plus de 67% à fin mars 2021    Manque de solidarité : Trabelsi fustige les grandes surfaces    CNRPS : Une application pour payer les cotisations en ligne    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Avril 2021 à 11H00    Abdelkarim Harouni : Kaïs Saïed est un projet de dictateur !    Tunisie: Yassine Ayari présente un projet de loi visant à réglementer toutes les monnaies numériques y compris le Bitcoin    Arrestation à Mahdia de trois personnes impliquées dans des affaires terroristes    Tunisie – météo : Brouillard local le matin et hausse des températures    Variant sud-africain en Libye: Les suggestions du comité scientifique de lutte contre le Coronavirus    Implantation tunisienne en Afrique | Les puissants s'y bousculent, la Tunisie au creux de la vague    Défense : Brahim Bertaji appelle à approuver l'accord un crédit pour l'acquisition de camions militaires    Bientôt une commission mixte tuniso-jordanienne sur les échanges commerciaux bilatéraux    L'ambassadeur Moez Mahmoudi renforce le cabinet du ministre de l'Economie, Ali Kooli    Foot-Europe: le programme du jour    Al Ahly (Egypte) – Ali Maaloul entame son programme de réadaptation physique sur le terrain    CONDOLEANCES    MEMOIRE : Khalifa BOULAARES EL HERZI    DECES : Tahar BEN JEBARA    Billet | Relais de croissance    31 millions de dinars pour réparer la flotte de Tunisair : De nouveaux défis à relever    Ajcc l'Aouina : L'hôpital Mongi-Slim se dote d'une bibliothèque et d'une salle de jeux    Mechichi irait-il à Washington, avec Majoul et Taboubi ?    News | Retour en octobre pour Dahmen    Coupe de la CAF | Salitas-CSS (17h00 à Ouagadougou) : Mettre les bouchées doubles    Coupe de la CAF | Phase de groupes – 5e journée – Jaraaf-ESS (17h00) : Rien que la victoire !    Foot – Les clubs anglais disent "stop" à la Super League !    Expatriés : Aïssa Laïdouni champion de Hongrie    Le virus en terrain favorable !    Abir Moussi [EN DIRECT]: "Je dénonce l'acharnement judiciaire orchestré par Ennahdha à mon encontre"    Tunisie: Accident mortel à Bouhajla    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les arts visuels dans tous leurs états
Publié dans Le Temps le 26 - 11 - 2020

La seconde édition du festival « Images » qui eu lieu du 20 au 22 novembre 2020 à la maison de la culture Ibn Rachik s'est articulée sur plusieurs volets. L'image y était dans tous ses états.
Il s'agissait de présenter l'image dans son sens le plus large, voire ses multiples aspects, à savoir ceux ayant trait au dessin, à la photo, au théâtre et au cinéma. Cela englobe les arts visuels. Le programme de cette manifestation était assez fourni. Deux expositions ont été inaugurées en l'après-midi de démarrage de cette manifestation. Au premier niveau de la maison de la culture Ibn Rachik, la caricature était en fête avec l'exposition du dessinateur-caricaturiste Rachid Rahmouni. Ce dernier s'affirme d'année en année à travers ses créations quotidiennes dans un journal de la place. A travers ses nouveaux travaux inédits, il traite particulièrement, sous un œil toujours malicieux et avec humour des influences négatives du Covid-19 sur le citoyen tunisien lambda. L'artiste ne manque pas également d'évoquer la misère régnante au sein de la société et qui s'accroit de jour en jour. Au second niveau de la maison de la culture Ibn Rachik, nous avons découvert le travail et le talent de la jeune artiste illustratrice Olfa Dabbabi à travers une exposition intitulée : « Magical Féminine. » Elle pratique le Digital Art où elle manie les procédés numériques et multimédias pour réaliser ses photos. Une osmose entre la photo classique et celle numérique. La beauté et la sensualité féminine y sont mises en évidence sous des couleurs chaudes. Elle y chante l'amitié et l'amour. Cela se sent dans des tableaux comme : « Soulmates » et « Smoke of love. » Elle « embarque son visiteur dans son univers fait de rêve et de beauté féminine. En ce même après-midi, il ya eu la représentation de la pièce : « Cellophane » de la Compagnie Domia Production et mise en scène par la marionnettiste Habiba Jendoubi. Une pièce destinée aux spectateurs de tous âges. Il s'agit d'une pièce de marionnettes pour adultes. Un voyage initiatique entrepris par « Peau d'âne », le personnage du conte de Charles Perrault. L'histoire d'une femme qui se bat contre la violence de la société machiste. Mime, magie, chanson et danse s'y retrouvent. Et au dernier jour de ce rendez-vous, une représentation d'« El Hakawati » pour enfants de Hichem Dérouiche a eu lieu.
Apprentissage du cinéma et du théâtre
Et outre les expositions et les représentations,
l'apprentissage, voire la motivation aux arts du théâtre et du cinéma étaient organisés. Des ateliers du scénario, animé par Ilies Laabidi, du théâtre d'ombre par Habiba Jendoubi, de la photo encadré par Hassen Mrad et du film documentaire par Ashraf Ben Youssef. Une occasion idoine pour découvrir et toucher aux arts de l'image. On en redemande.
LBK


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.