Football : Programme TV de ce dimanche 24 janvier 2021    Tunisie: Le Courant démocratique appelle le gouvernement à décréter un confinement de trois semaines    DECES: Abderrahmane BEN MESSAOUD    Tunisie: En images, des éleveurs à El Hencha en colère contre la pénurie du fourrage    Rassemblés en plein cœur de la capitale: Des manifestants réclament le changement du système politique en vigueur    EST-ST :2-1 | Revoilà Khénissi !    Ligue 1 — 9e journée L'USM se reprend, la JSK au bout du rouleau !    9e journée — Deux matches cet après-midi: Le CA pour panser ses blessures...    Mes odyssées en Méditerranée: "Simpaticuni", premier Journal siculophone de Tunisie (1911-1933)    Météo: Un vent fort marquera le temps ce dimanche 24 janvier 2021    «Night in Tunisia» par-delà le temps et les frontières: Les pérégrinations d'un morceau    On a lu pou vous : « Chroniques de la Révolution tunisienne : Chroniques 2011/ 2014 » de François G.Bussac: Chroniques contre l'oubli    Education: Une reprise sur fond d'inquiétude    L'instance nationale de lutte contre le coronavirus décide de nouvelles mesures: «La situation actuelle est très grave car les mesures n'ont pas été appliquées à la lettre»    Prix à la consommation et inflation 2020: Chute évolutive du taux d'inflation    Rachida Triki, spécialiste en esthétique et philosophie de l'art, à La Presse : « La misère symbolique est une menace pour l'éducation du goût et l'exercice de la pensée »    Célébration de la journée mondiale de la culture africaine et afro descendante le 24 janvier de chaque année    Mondial de handball 2021 – Maroc vs Chili en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Rapatriement de la dépouille de Meherzia Labidi : Mechichi vole la vedette au Président de la République !    Tunisie – Economie : Le FMI hausse le ton et menace !    Tunisie – Les nouveaux joujoux de la police tunisienne arrivent à bon port !    62 décès et 2041 nouveaux cas en Tunisie    Tunisie-Culture: Autorisation aux espaces culturels et artistiques d'organiser leurs activités!    Voici pourquoi la souche britannique pourrait provoquer une mortalité accrue    Mercato : Un attaquant ghanéen tout proche de l'Espérance de Tunis    Le bateau transportant des bovins soupçonnés d'avoir la maladie de la langue bleue interdit de débarquer au port de Bizerte    Covid-19 : Une situation sanitaire extrêmement grave    Déficit et entreprises publiques : La mise en garde du FMI à la Tunisie    Programme TV du samedi 23 janvier    «Mâ lam tasqot mina elomôr... lam taôd khadra» (Celle qui ne tombe de l'âge... n'est plus verte), recueil de poèmes de Amor Daghrir : La patrie est une femme !    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    [TRIBUNE] Olfa Hamdi (PDG de Tunisair) : La forme et le fond !    CAN-U21 : tirage au sort lundi prochain à Yaoundé (CAF)    Vers un second mandat pour la Tunisie à la tête de l'initiative MENA-OCDE    Tunisie: Dialogue, dialogue...quand tu brides l'action    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    Twitter suspend un compte de l'ayatollah Ali Khamenei    JEEP RENEGADE best-seller en 2020    Le musée national du Bardo : Cinq ans après le terrible attentat du 18 mars 2015    Le film "Fathallah TV,10 ans et 1 révolution plus tard" disponible en ligne sur le site de la FCAPA    Selon L'UTICA, l'arrestation de Nabil Karoui n'est pas la solution    La présidence a-t-elle arrêté le dialogue national ?    Meherzia Labidi est décédée : la voix tonitruante d'Ennahdha au Bardo    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    De Trump à Biden: la force de la symbolique    Festival de la chanson tunisienne 2021: 35 artistes confirmés et émergents sont nominés    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les arts visuels dans tous leurs états
Publié dans Le Temps le 26 - 11 - 2020

La seconde édition du festival « Images » qui eu lieu du 20 au 22 novembre 2020 à la maison de la culture Ibn Rachik s'est articulée sur plusieurs volets. L'image y était dans tous ses états.
Il s'agissait de présenter l'image dans son sens le plus large, voire ses multiples aspects, à savoir ceux ayant trait au dessin, à la photo, au théâtre et au cinéma. Cela englobe les arts visuels. Le programme de cette manifestation était assez fourni. Deux expositions ont été inaugurées en l'après-midi de démarrage de cette manifestation. Au premier niveau de la maison de la culture Ibn Rachik, la caricature était en fête avec l'exposition du dessinateur-caricaturiste Rachid Rahmouni. Ce dernier s'affirme d'année en année à travers ses créations quotidiennes dans un journal de la place. A travers ses nouveaux travaux inédits, il traite particulièrement, sous un œil toujours malicieux et avec humour des influences négatives du Covid-19 sur le citoyen tunisien lambda. L'artiste ne manque pas également d'évoquer la misère régnante au sein de la société et qui s'accroit de jour en jour. Au second niveau de la maison de la culture Ibn Rachik, nous avons découvert le travail et le talent de la jeune artiste illustratrice Olfa Dabbabi à travers une exposition intitulée : « Magical Féminine. » Elle pratique le Digital Art où elle manie les procédés numériques et multimédias pour réaliser ses photos. Une osmose entre la photo classique et celle numérique. La beauté et la sensualité féminine y sont mises en évidence sous des couleurs chaudes. Elle y chante l'amitié et l'amour. Cela se sent dans des tableaux comme : « Soulmates » et « Smoke of love. » Elle « embarque son visiteur dans son univers fait de rêve et de beauté féminine. En ce même après-midi, il ya eu la représentation de la pièce : « Cellophane » de la Compagnie Domia Production et mise en scène par la marionnettiste Habiba Jendoubi. Une pièce destinée aux spectateurs de tous âges. Il s'agit d'une pièce de marionnettes pour adultes. Un voyage initiatique entrepris par « Peau d'âne », le personnage du conte de Charles Perrault. L'histoire d'une femme qui se bat contre la violence de la société machiste. Mime, magie, chanson et danse s'y retrouvent. Et au dernier jour de ce rendez-vous, une représentation d'« El Hakawati » pour enfants de Hichem Dérouiche a eu lieu.
Apprentissage du cinéma et du théâtre
Et outre les expositions et les représentations,
l'apprentissage, voire la motivation aux arts du théâtre et du cinéma étaient organisés. Des ateliers du scénario, animé par Ilies Laabidi, du théâtre d'ombre par Habiba Jendoubi, de la photo encadré par Hassen Mrad et du film documentaire par Ashraf Ben Youssef. Une occasion idoine pour découvrir et toucher aux arts de l'image. On en redemande.
LBK


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.