Tunisie – Les raisons de l'émission du mandat de dépôt à l'encontre de Seifeddine Makhlouf    Tunisie Telecom félicite la position de l'UGTT    Egypte : Décès du maréchal Mohamed Hussein Tantaoui    Infos Bourse – L'ATB se hisse en haut du podium    Tunisie : Lilia Bellil appelle Kaïs Saïed à dévoiler les noms de députés qui percevaient de l'argent contre la ratification de lois    Les leaders d'Attayar, Ettakatol, Al Jomhouri et Afek Tounes en réunion à l'UGTT    Yamina Zoghlami : La présidence doit fournir la liste des élus qui ont monnayé leurs services    Salaheddine Jourchi- Kais Saied a déjà commencé à mettre en exécution son plan [Audio]    Les fabricants d'aliments de bétail appelés à renoncer à leurs marges bénéficiaires    Municipalité de Raoued : Le chef de l'Etat doit prendre ses responsabilités face aux profiteurs qui usurpent la révolution    Le Kram: Le plafond d'une salle de classe s'écroule alors que des élèves sont à l'intérieur [vidéo]    Le photographe tunisien Habib Hmima n'est plus    Salon Web Summit 2021: Les startups tunisiennes appelées à participer    AMI Assurances se donne les moyens de ses ambitions et annonce l'augmentation de son capital social    La Commission européenne veut imposer le chargeur universel pour smartphone d'ici 2024    Une manifestation en soutien à la journaliste Arwa Baraket    Football : Programme TV de ce Mardi 21 Septembre 2021    La Ligue des Etats arabes tient sa réunion consultative à New York    Abdellatif Mekki : Kaïs Saïed a officiellement gelé la Constitution !    Iyadh Elloumi: Kais Saied est un danger pour le pays    Bad Buzz: Un centre commercial offre jusqu'à 80% de remise, pour les Lybiens    Tunisie – Coronavirus: une 3ème dose pour les personnes déjà vaccinées par un vaccin non reconnu dans certains pays    Spectacle "Voyage avec la Lumière" à la Cité des Sciences de Tunis    Change devises en dinar tunisien : Cours du 21 septembre 2021    26 septembre : sixième journée portes ouvertes pour la vaccination    Couacs lors du discours de Sidi Bouzid : La présidence n'avait pas prévenu les équipes de la Télévision nationale    Ligue des champions (2e tour préliminaire) : Le programme    Natation : La FTN retire sa plainte contre Oussama Mallouli    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Le Club Africain annonce une liste de 11 joueurs prêtés pour la nouvelle saison    Bientôt un gouvernement et des dispositions transitoires, promet Saïed depuis Sidi Bouzid    Le ministre des Affaires culturelles reçoit Noureddine et Nejia Ouerghi    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Match FC Barcelona vs Grenade : chaines qui diffusent le match du 20 septembre de la Liga    JCC 2021 : Liste des films tunisiens sélectionnés pour les compétitions officielles    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 20 Septembre 2021 à 11H00    "Streams" de Mehdi Hmili en compétition officielle du FIFF de Namur et de La Mostra de Valencia en Espagne    UE Med : Il est nécessaire de préserver la démocratie et l'Etat de droit en Tunisie    Ons Jabeur 17ème mondiale    30 auteurs au Congrès des écrivains de langue française à Tunis    25 ème anniversaire des Prix Littéraires COMAR D'OR : Les romans primés en langue française    Arrestation des deux derniers prisonniers palestiniens évadés récemment    Tunisie – Une vague sans précédant de migration qui ne manque pas de rappeler les « menaces » de Ghannouchi    Evasions Sonores: Performances artistiques live par Oussama Menchaoui et Dawan    Appel à films pour présenter la candidature de la Tunisie à l'"Oscar du meilleur film international"    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    Cinq enseignements à tirer de l'abominable gestion américaine de la tragédie afghane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une odeur funeste se dégage des fleurs fanées du printemps tunisien...
Publié dans Le Temps le 14 - 01 - 2021

Economie en berne, chômage en forte hausse, grogne sociale montante, chamailleries politiques incessantes et, cerise sur le gâteau, une impitoyable pandémie. Le nouveau coronavirus ajoute une odeur funeste aux fleurs fanées de la révolution du jasmin qui commémore aujourd'hui son 10è anniversaire. Alors que les records quotidiens des contaminations, des hospitalisations et des admissions dans les services de réanimation liées à la pandémie du Covid-19 s'enchaînent, les médecins craignent plus que jamais de devoir bientôt faire le tri dans les listes des patients entre qui soigner et qui laisser mourir..., comme en situation de guerre.
«Les médecins se retrouvent maintenant confrontés à leur pire cauchemar, celui de devoir faire le tri entre les patients à admettre en réanimation», a déclaré samedi dernier le Dr. Hichem Aouina, chef de service de pneumologie à l'hôpital Charles Nicolle, lors de son passage en direct au Journal télévisé de la chaine nationale Al-Watanya1. Plus tard, le même médecin s'est auto-recadré dans des déclarations accordées à d'autres médias et expliquait que la phrase assassine qu'il avait lâchée le week-end dernier visait en réalité à tirer la sonnette d'alarme sur le manque de moyens dont disposent les hôpitaux tunisiens.
Le Dr. Aouina a, peut-être, exagéré un peu pour inciter les citoyens à redoubler de vigilance et à mieux respecter les mesures barrières ou subi des pressions de la part de ses supérieurs hiérarchiques pour relativiser ses propos, mais les hôpitaux débordent déjà de patients infectés par le Sars-CoV-2 et les soignants sont à bout de souffle.
Après une quasi-stabilisation enregistrée en décembre dernier, le nombre de contaminations est réparti à la hausse depuis début janvier.
D'après les dernières statistiques publiées mardi soir par le ministère de la Santé, 2.586 cas de contaminations et ont été recensés en 24 heures sur 8.715 tests réalisés lundi 11 janvier. Le total des contaminations au SARS-CoV-2 grimpe ainsi à 164.936 cas cumulés depuis le début de la pandémie pour 704.961 tests réalisés. 59 décès ont été également enregistrés le 11 janvier portant ainsi le nombre des victimes du Covid-19 à 5.343.
Actuellement, 1.802 personnes sont hospitalisées, dont 359 en soins intensifs et 130 sous respirateurs artificiels. Lundi, un record de 3074 nouvelles contaminations par le coronavirus a été enregistré en 24 heures à l'échelle nationale sur un total de 12334 tests effectués !
Un taux d'occupation de 80%
Selon des données annoncées lors d'une conférence de presse consacrée à l'annonce des nouvelles mesures de lutte contre l'épidémie, le ministère de la Santé a précisé que la Tunisie n'a pas atteint la saturation pour les services de réanimation, aussi bien pour l'oxygène que l'intubation.
Selon ces mêmes données, le taux d'occupation des lits de réanimation a atteint 80%. En effet, 243 malades sont admis dans les services de réanimation dans le secteur public sur une capacité d'accueil de 304 lits. Le taux d'occupation des lits d'oxygène de 64% dans les établissements publics de santé : 1225 lits oxygène occupés pour une capacité totale de 1930 lits.
Le nombre de lits de réanimation et d'oxygène demeure cependant largement en dessous des besoins d'un pays de 12 millions d'habitants dans le cas d'une sévère flambée de l'épidémie vu que d'autres catégories de malades comme les victimes des accidents de la route ou les patients ayant subi des opérations chirurgicales délicates ont parfois besoin de lits de réanimation et d'oxygène.
Si la grande majorité des personnes ne nécessiteront pas d'hospitalisation, l'OMS estime qu'environ 20% le nombre de personnes contaminées par le coronavirus pourraient voir leur état de santé s'aggraver et nécessiter une prise en charge médicale.
Traditionnellement, les médecins calculent que le nombre de lits de réanimations disponibles doit être égal à 5% des personnes malades. Autant dire qu'au cas où le nombre de contaminations ne baisse pas rapidement dans les prochaines semaines, les médecins tunisiens mobilisés dans le cadre de la lutte contre l'épidémie du Covid-19 seront-ils bientôt obligés de trier entre les vies à sauver, ce qui représente la quintessence même du choix tragique.
W.K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.