Tunisie-I Watch: La libération de Nabil Karoui ne doit pas influer sur le bon déroulement de l'affaire    Tunisie: Abderrazzek Aouidet s'exprime sur l'initiative du dialogue national [Audio]    Ons Jabeur et l'australienne Ellen Perezen en quarts de finale du tournoi de Birmingham    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    La Tunisie célèbre la Journée de l'enfant africain    Le Parlement renouvelle huit des seize membres du Conseil de l'INPT    Don japonais d'équipements frigorifiques de conservation des vaccins    QNB Tunisie: Nouvelle vision, nouveaux challenges    Mazarine Energy toujours bloquée à cause d'un seul ex-employé    Liste des compagnies intéressées par la rachat des actifs de l'ENI en Tunisie    REMERCIEMENTS ET FARK : Souad MANOUBI    Programme TV du mercredi 16 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 16 Juin 2021 à 11H00    Football : Programme TV de ce mercredi 16 juin 2021    Violences et abus policiers contre des jeunes à Sidi Hassine : La société civile monte au créneau    La STB et l'AICTO signent un mémorandum d'entente et de coopération    Ahmed Néjib Chebbi : Kaïs Saïed ne s'est pas trompé, il est d'une autre planète !    Tunisie- Démarrage des épreuves du Baccalauréat à Sfax [vidéo]    L'EST poursuit sa préparation à Tabarka pour le match d'Al Ahly : Loin des yeux, près du cœur !    Tamweeli Meetup Tour | TPE-PME dans les régions : L'alternative entrepreneuriale sous le covid-19    L'Assemblée approuve l'accord de prêt entre la SONEDE et le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe    Le Vieux port de Bizerte victime de la pollution de l'eau    Kaïs Saïed reçu par Luigi Di Maio à son arivée en Italie    Tunisie-Sousse: Une détenue passe les épreuves du bac en présence de la ministre de la Justice [Audio+Photos]    Hichem Mechichi : J'étais un élève plutôt studieux !    «Solocoreografico» et «Children Smiles» au Studio el Houma : La danse sous toutes ses formes    Exposition | Yasmine Ben Khelil au B7L9 : «Chrysanthème forever... Je ne sais plus comment»    On nous écrit | Hommage à l'artiste et galeriste feu Mohamed Ali Essaadi : «Les souvenirs du passé sont les rides de l'âme»    Epuisement démocratique    BTS Bank: Nejla Ben Abdallah Présidente du Conseil d'administration et Khalifa Sboui Directeur général    JSK : report des assemblées générales et électives à une date ultérieure    Des élèves de l'école canadienne de Tunis organisent un événement de soutien à la cause palestinienne    Euro: les matches de ce mercredi    Coup d'envoi des épreuves du Bac    Ayachi Zammel appelle à mobiliser l'armée pour faire respecter le protocole sanitaire à Kairouan    Lourdes peines contre ses dirigeants, la confrérie des frères musulmans décapitée en Egypte    Exposition « Le Piazze [In]visibili », quand la magie des photos rencontre la poésie des mots    Monde: Daily brief du 15 juin 2021    "Les Chrétiens de Sicca Veneria" : l'Argentin Silvio Morano explore l'archéologie des fouilles militaires sous protectorat    L'EST met le cap sur Tabarka : Concentration maximale    Patrimoine : Attention, le site de Carthage se meurt !    Festival Carthage 2021: Avant-goût des spectacles exceptionnels qui attendent le public!    La 35ème édition du festival international de musique symphonique d'El Jem du 10 juillet au 14 août 2021    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Idriss Deby appelle l'Eufor au secours
Tchad
Publié dans Le Temps le 08 - 02 - 2008

Le Temps-Agences- Le président tchadien Idriss Déby, qui vient d'échapper de justesse à une tentative de renversement, a exhorté hier les Européens à dépêcher au plus tôt la force de paix Eufor et décrété un couvre-feu à N'Djamena ainsi que dans l'Est et le Centre.
"Le gouvernement a décidé de restaurer un couvre-feu dans certaines régions de 18h30 à 06h00 locales", a annoncé le Premier ministre, Nouradine Delwa Kassire Coumakoye, lors d'une conférence de presse. Plusieurs centaines de Tchadiens réfugiés au Cameroun voisin ont repassé hier la frontière en sens inverse, quatre jours après l'assaut manqué contre la capitale, qui a fait au moins 160 morts parmi les civils. Les forces loyales au chef de l'Etat affirment avoir mis les rebelles en déroute et indiquent qu'ils se sont repliés à 600 km à l'Est de N'Djamena, dans le secteur de Mongo, à mi-chemin entre la capitale et la frontière soudanaise.
Ali Ordjo Hemchi, porte-parole des rebelles, a quant à lui annoncé la prise de Mongo, malgré l'intervention de l'aviation française et de plusieurs hélicoptères, qui ont, selon lui, bombardé leurs positions. L'information n'a pas été confirmée de source indépendante.
Paris, qui dispose d'un millier d'hommes au Tchad dans le cadre de l'opération "Epervier", a jusqu'ici démenti toute intervention directe dans le conflit.
L'offensive lancée ce week-end à N'Djamena a reporté le déploiement des 3.700 hommes de l'Eufor chargés d'assurer la sécurité des centaines de milliers de réfugiés soudanais et de déplacés tchadiens menacés par les troubles du Darfour, qui gagnent l'ensemble de la région frontalière.
Les organisations humanitaires craignent que l'interruption des vols à destination de l'Est due aux combats n'aggrave la situation humanitaire.
"Je lance un appel solennel à l'Union européenne et à l'initiateur de cette idée, la France, pour faire en sorte que cette force vienne s'installer le plus rapidement possible pour alléger le poids que nous supportons aujourd'hui. La communauté internationale doit très franchement, sans chercher des alibis, aller sauver les Darfouriens qui sont menacés dans leur existence", a lancé Déby au micro d'Europe 1, évoquant le sort des réfugiés.
A Bruxelles, Cristina Gallach, porte-parole de Javier Solana, représentant de la diplomatie européenne, a réagi avec prudence à l'appel d'Idriss Déby sur l'Eufor. "Cela relève de la sécurité, le déploiement interviendra dès que le chef de l'opération et le commandant de la force décideront que la situation s'y prête", a-t-elle dit. Elle a ajouté: "La force (européenne) se déploiera, elle est plus que jamais nécessaire(...)".
Le chef de l'Etat tchadien, qui accuse le Soudan de soutenir les rebelles, a en outre regretté que la communauté internationale ait donné son feu vert à Khartoum pour déstabiliser le Tchad en refusant de dénoncer son rôle.
Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté lundi une déclaration non contraignante invitant les Etats membres à soutenir le pouvoir en place, mais le texte n'évoque pas l'implication du Soudan, contrairement au souhait de la France.
Le gouvernement de Khartoum, qui nie vigoureusement toute implication aux côtés des rebelles, s'est associé hier à la médiation libyenne et assure être à l'origine du repli des rebelles.
Après avoir affiché sa neutralité lorsque les combats ont éclaté, Paris, qui doit fournir le gros des effectifs de l'Eufor, a clairement pris le parti de Déby lorsque la déclaration de l'Onu a été adoptée.
L'état-major français nie pour le moment toute intervention directe dans le conflit, mais le président Nicolas Sarkozy a assuré que Paris "ferait son devoir" et avait "les moyens de s'opposer à une agression".
Visiblement décidé à lui exprimer sa gratitude, Déby s'est dit prêt hier à envisager de gracier les six Français de l'Arche de Zoé qui purgent une peine de huit ans de prison en France pour tentative d'enlèvements d'enfants. Les rebelles accusent de longue date la France de soutenir le régime, selon eux, autocratique et corrompu d'Idriss Déby, au pouvoir depuis 18 ans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.