Tunisie – Pour quels candidats et quels partis les tunisiens ne vont pas voter ?    USBG-CA : qui sera le quatrième ?    Ligue 1 : L'ESS assure l'Afrique, le SG relégué et le Champion encore battu    Les pays africains dans le dernier Classement FIFA / Coca-Cola    En vidéos : Parc d'activités à Zarzis, un pôle économique majeur de La Méditerranée est né    Aujourd'hui, dernier délai pour l'inscription aux élections 2019    ESS-CA : un Classique pour l'Afrique    Six orphelins de djihadistes de l'EI rapatriés en Belgique    Après l'incarcération des 2 Premiers ministres algériens Ouyahia et Sellal, les anciens hauts responsables ont la peur au ventre    Sonia Ben Cheikh et Abdelkrim Zbidi supervisent la clôture de la saison sportive militaire    Météo du Weekend, températures en légère baisse aujourd'hui    Tunisie- Bac 2019: un candidat agresse un professeur à Siliana    Tunisie- Il la viole dans un cimetière.. la chambre criminelle rend son verdict    Tunisie: Arrestation en mer de 28 africains en majorité étudiants entrain d'immigrer clandestinement    Devant la mascarade survenue à l'ARP : Nabil Karoui est plus que jamais attaché à son droit constitutionnel de se présenter aux élections    Tunisie: Le ministère de l'Intérieur annonce un nouveau plan contre la migration clandestine    Le marketing d'influence, quand Instagram rapporte des sous !    Pétroliers attaqués : Washington accuse Téhéran, qui dément    Levée par la CAF de la suspension de 6 mois infligée à l'arbitre égyptien Jihad Greisha : il n'y avait donc pas d'arbitrage partial en faveur de l'EST à Rabat !    MEDIA LOVES TECH est de retour pour une deuxième édition!    Tunisie: Une décision judiciaire ôte toute légitimité juridique aux deux clans de Nidaa Tounes    Smartfuture, partenaire de Microsoft et représentant officiel de Certiport en Tunisie, organise le Championnat Microsoft Office Specialist Tunisie 2019    Rencontre-débat : Violations des droits de l'Homme le long des frontières extérieures de l'UE au Sahel    Dabchy, la seule startup Tunisienne qui participe au programme d'accélération Womentum 2019    Tunisie: Soutien de Nidaa Tounes à Nabil Karoui, “pourquoi pas”, répond Néji jalloul    Programme TV du vendredi 14 juin    Tunisie – Bac 2019 : Examens des Maths des sections Techniques,Economie, Sciences Exp. et Sport    Festival International De Poésie de Sidi Bou Saïd 2019 du 14 au 16 juin    Classement FIFA : La Tunisie gagne trois places (25e)    En vidéo: Attijari Bank et la compagnie maritime GNV signent une convention de partenariat en faveur des Tunisiens Résidant à l'Etranger    Championnat d'Angleterre : Les dates des chocs de la saison 2019-2020    Tunisie : La HAICA appelle Nessma TV à suspendre immédiatement la transmission    Tunisie – Météo : Températures en hausse atteignant 46 degrés sur le sud avec coups de Sirocco    Attaques de deux pétroliers en mer d'Oman-Washington accusée de “sabotage diplomatique”    « Boulevard Paris 13 », ou le premier Louvre du Street Art conçu par le franco-tunisien Mehdi Ben Cheikh    L'arrivée des armes et la présence des terroristes en Libye dénoncées par la Tunisie, l'Algérie et l'Egypte    BardoFest du 19 au 30 juin 2019 avec du théâtre, du cinéma et du jazz (Programme)    TTS accueille le premier vol charter touristique via Iraqi Airways de retour en Tunisie depuis 28 ans    Le blocage de la transition démocratique en Tunisie impactera la région, déclare Jean Pierre Raffarin    Tunisie: Approbation par le FMI d'un versement de 247 millions de dollars    Tunisair Express et Tunisie Telecom, une confiance renouvelée    Arabie Saoudite : IMAGES : 26 blessés par un missile des houthis qui a frappé l'aéroport d'Abha au sud du Royaume    Organisé par Le Pont Genève, huit maires tunisiens en voyage d'échange en Suisse    L'association Jeunesse et Horizons, en partenariat avec la Fondation Orange, organise la 5ème édition du TABARKA SKY LANTERN FESTIVAL    Le producteur de musique Jamel Saibi victime d'un sérieux accident    L'association Jeunesse et Horizons, en partenariat avec la Fondation Orange, organise la 5ème édition duTABARKA SKY LANTERN FESTIVAL «حلمة »    Lancement des travaux de restauration du site archéologique d'Oudhna (Photos)    Le Maréchal Haftar remet à l'Egypte le terroriste égyptien le plus recherché, Hicham el-Achmawy arrêté à Derna en octobre 2018    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Finie la polarisation en milieu urbain
Médecine de spécialité
Publié dans Le Temps le 07 - 06 - 2008

A l'intérieur du pays, la nouvelle stratégie consiste à mettre en place des équipes complètes pluridisciplinaires
*
Quatorze gouvernorats concernés
Dès 2009, le nombre des recrutements autorisés en médecins spécialistes par le ministère de la Santé publique passera de 65 à 100 postes, l'objectif étant d'inciter ces praticiens à travailler à l'intérieur du pays compte tenu des besoins croissants de ces régions en médecine spécialisée,
besoins inhérents à l'évolution de la croissance démographique, la nécessité de fournir des prestations de soins de qualité et de garantir une répartition homogène de spécialités médicales entre les régions.
Cette mesure a été décidée lors du Conseil ministériel sur la médecine de spécialité dans les régions prioritaires, tenu le 30 mai 2008. D'autres mesures présidentielles ont été annoncées au cours de ce conseil ministériel en vue d'encourager les médecins, notamment les médecins spécialistes, à exercer dans les régions.
Il s'agit notamment d'augmenter la prime allouée aux praticiens qui travaillent à l'intérieur, estimée actuellement à 300 dinars. «Le montant de l'augmentation de cette prime n'a pas été encore fixé», a souligné M. Fethi Mansouri, médecin inspecteur chargé de la planification au ministère de la Santé publique, précisant «qu'outre cette prime, les praticiens exerçant dans les régions intérieures bénéficient déjà de deux après-midi par semaine pour exercer des consultations externes».
Il a été décidé, également, de comptabiliser chaque année d'exercice dans le secteur public à l'intérieur du pays comme l'équivalent de deux ans d'ancienneté dans la carrière du médecin. Cette disposition concerne l'avancement dans le grade et non la retraite.

Des spécialités qui seront consolidées
Autre décision : l'obligation pour le médecin d'achever son service militaire avant l'exercice dans la fonction publique ou le secteur privé, ce qui permettra aux médecins d'exercer dans les zones de l'intérieur.
En 2008, les régions intérieures comptent 371 médecins spécialistes dont 213 Tunisiens contre 246 en 1995 dont 86 Tunisiens.
Il s'agit également de porter le nombre des postes consacrés au concours de résidanat en médecine de 450 à 500. «Les 50 nouveaux postes seront réservés aux spécialités qui manquent dans les régions prioritaires», a ajouté M. Mansouri.
Les spécialités médicales qui seront consolidées au niveau des régions intérieures sont la chirurgie générale, la gynécologie obstétrique, la traumatologie, l'ophtalmologie, l'ORL, la pédiatrie, la cardiologie, la psychiatrie, la médecine interne, la gastro-entérologie, la néphrologie, la neurologie, l'urologie, l'endocrinologie, la médecine légale, la réanimation, l'hématologie, la carcinologie médicale, la chirurgie neurologique, la chirurgie carcinologique, l'anatomie pathologique, les maladies infectieuses, la biologie médicale, la pneumologie et la médecine d'urgence.
Dans cette optique, il a été décidé de remplacer systématiquement les médecins démissionnaires du secteur public ou ceux qui migrent dans le cadre de la coopération technique par des médecins spécialistes.

Pas que les médecins, les pharmaciens aussi
« Les pharmaciens biologistes sont concernés, également, par les avantages accordés aux médecins spécialistes », a précisé M. Mansouri, l'ultime but étant de renforcer l'efficacité du fonctionnement des laboratoires au sein des hôpitaux de l'intérieur et de travailler en équipe complémentaire.
Dans ce contexte, il a été décidé de veiller à ce que le recrutement des médecins à l'intérieur se fasse dorénavant en équipe complète, polyvalente et complémentaire (technicien, radiologue, anesthésiste, médecin,...) dans l'objectif d'assurer des prestations sanitaires complémentaires et de qualité aux citoyens.
Il s'agit, entre autres, de renforcer et d'élargir l'expérience de parrainage des services hospitaliers régionaux par les services hospitaliers universitaires à travers le renforcement des accords bilatéraux afin d'améliorer la prise en charge des patients, de dynamiser la formation continue et le recyclage des praticiens dans les services hospitaliers de l'intérieur.
S.E.M
---------------------------------
Quatorze gouvernorats concernés
Considérées comme régions prioritaires, Les gouvernorats qui bénéficieront des mesures présidentielles sont : Tataouine, Médenine, Gabès, Kébili, Tozeur, Gafsa, Sidi Bouzid, Kasserine, Le Kef, Siliana, Jendouba, Béja et Kairouan, ainsi que la délégation de Kerkennah (gouvernorat de Sfax).
Ces mesures incitatives visent à promouvoir les prestations sanitaires de qualité, à les rapprocher du citoyen et à garantir une répartition équitable des médecins entre les établissements hospitaliers dans les zones rurales et urbaines.
A signaler que les indicateurs de santé se sont améliorés en Tunisie au cours des dernières années. En effet, et en comparaison avec le Maroc (14 000 médecins) et l'Algérie (29 000 médecins) pour une population similaire (30 millions d'habitants), la Tunisie avec 11. 400 médecins pour une population trois fois moindre, soit un médecin pour 900 habitants, parait plus en adéquation avec les ratios des pays en voie de développement. Notre pays compte actuellement 181 établissements hospitaliers dont 27 hôpitaux et centres universitaires et 33 hôpitaux régionaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.