Salem Labiadh affirme que le parti Echaab déposera un recours en Appel concernant le siège restitué à Saïd Jaziri de Hizb Errahma à Ben Arous    Tunisie : la BAD accorde 138 millions d'euros à la STEG pour le réseau d'électricité et les énergies renouvelables    Patrice Bergamini : Le visa vers l'Europe sera révisé dès la reprise des négociations sur l'ALECA    Objectif Tunisie Propre ! Une campagne de nettoyage de grande envergure (photos, vidéos)    Au Liban, le premier ministre Hariri prêt à la tenue d'élections anticipées    Quand France Tv se pose la question sur l'avenir de l'édition et de la langue française ?    Numeryx Tunisie inaugure ses locaux et signe un partenariat avec le Digital security Lab de l'école Sup'com    Ligue 1 : les arbitres de la cinquième journée    L'ISIE fera appel de la décision en faveur de Said Jaziri    Ligue des champions de l'UEFA : programme des matchs de cette semaine    JMC 2019 : Palmarès de la 6ème édition    L'ATUGE UK et l'ambassade de Tunisie à Londres organisent une conférence autour de l'économie tunisienne et le rôle de la diaspora    La Tunisie abrite à partir de demain mardi 22 Octobre le 11ème Championnat arabe de Tir à l'arc    Sfax, une autre étape du Festival National du Théâtre Tunisien    Tunisie- Rejet de la demande de libération de l'homme d'affaires Chafik Jarraya    Tunisie- Neuf médecins du service des urgences de l'hôpital du Kef présentent leur démission    FMI et Banque Mondiale : Restons concentrés sur nos objectifs – Obtenir de meilleurs résultats au profit des plus pauvres dans le monde    Classement ATP: Malek Jaziri recule de 2 places (150e)    La Radio Tunisienne et les Radios régionales seront en grève le mardi 22 Octobre    TASDIR+ se déplace dans les régions pour cibler 200 entreprises    Retour sur l'élimination à Kasserine du dangereux terroriste algérien Mourad Ben Hamadi Chaïeb, frère du terroriste Lokmane abou Sakhr    Le tacle de Sami Fehri à Soumaya Ghannouchi    L'officine, exigences d'évolution rassemble Le Syndicat des pharmaciens    En vidéo : L'Ile Maurice en 48 heures vue par un tunisien    En vidéo : La RSE au coeur de l'ADN des Laboratoires SVR Tunisie    Abdelkrim Harouni : Ghannouchi est la figure nationale la plus importante du pays    Club Africain : du nouveau concernant les six points perdus    Economie en crise, Saidane tire la sonnette d'alarme    Tunisie – Météo : Possibilité des cellules orageuses accompagnées de quelques pluies    Tunisie- Le mouvement du peuple ne participera pas au nouveau gouvernement formé par Ennahda    Tunisie – Le terroriste tué à Kasserine était le frère de Lokmane Abou Sakhr    Ligue des champions : Programme de la 3e journée    Programme TV du dimanche 20 octobre    SFBT : Les ventes de la Bière locale ont atteint 163.984 millions dinars durant le 3ème TR de 2019 réalisant une augmentation de 12,46% par rapport à 2018    Tunisie – Airbus : Développement du partenariat de coopération à travers la création à Tunis d'un Centre Airbus de formation de pilotes de ligne    Vidéo : Ce professeur crée le buzz en dansant avec ses élèves à Nabeul    La rayonnante Randa Driss s'éteint    Les JCC 2019 de retour dans les prisons tunisiennes avec 7 projections    Open art week 2019: 2ème édition du 19 au 27 octobre à Tunis (Programme)    La HAICA condamne les attaques et les menaces contre plusieurs journalistes et la chaîne Al Hiwar Ettounsi    Le jeune ambassadeur tunisien de la Francophonie Amir Fehri reçu au Liban par le Chef du gouvernement Saad Al Hariri    Le Théâtre Sindyana à la Médina attribue à la 1ère édition de son Festival musical « Wejdane pour la musique » le nom de « Choubaïla Rached »    Turquie : Erdogan plie sous le poids des menaces américaine et annonce un cessez le feu au nord de la Syrie    RIFAC : 4 courts-métrages tunisiens et 19 étrangers en compétition du 17 au 20 Octobre à la Cité de la Culture de Tunis    Entretien téléphonique entre Giuseppe Conte et Kais Saied    L'ambassadeur du Venezuela en Tunisie, Carlos Feo Acevedo: « La coopération Sud/Sud permettra le vrai développement de nos pays »    L'Italie rapatrie des migrants dans 13 pays dont la Tunisie    L'homme qui garde toujours la corde utilisée pour la pendaison de Saddam Hussein échappe miraculeusement à la mort à Londres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les cours de vacances sont-ils vraiment nécessaires ?
Quand les parents mettent la pression sur leurs enfants
Publié dans Le Temps le 13 - 07 - 2008

Apparemment, dans pas mal de familles chez nous, l'enfant n'a pas le droit de se reposer, de se défouler. Il est souvent obligé par ses parents de suivre des cours même pendant les vacances. En fait, à peine ont-ils reçu le bulletin trimestriel que certains parents se mettent à la recherche d'un instituteur,
d'un professeur ou d'un étudiant pour donner des cours particuliers à leurs enfants dès les premiers jours des vacances. Ils leur achètent même les manuels scolaires et parascolaires correspondant à leurs niveaux respectifs, au risque d'en acheter d'autres nouveaux à la rentrée en cas de changement des programmes scolaires, ce qui est très fréquent chez nous ! Mais est-ce vraiment nécessaire d'engager des frais, parfois importants, pour préparer les enfants à la rentrée prochaine? Cette anticipation des choses n'est pas pourtant toujours bénéfique pour les enfants qui attendent avec impatience les grandes vacances pour se délasser et pour respirer...
Il est légitime que des parents se soucient de la scolarité de leurs enfants et de leur avenir, ce qui explique ce grand besoin d'améliorer leur niveau scolaire et de les voir un jour accéder à des postes éminents dans la société. Ils ont peut-être raison du fait, qu'aujourd'hui, l'accès à l'emploi devient de plus en plus difficile et nécessite une bonne qualification, ce qui constitue un facteur considérable de l'augmentation de la pression exercée par certains parents sur leur progéniture pour une excellente formation et une réussite scolaire brillante. D'où l'importance accordée à ces cours supplémentaires des vacances, considérés comme un moyen efficace pour garder l'enfant constamment en contact avec les études. Ce phénomène prend de l'ampleur chez nous, du fait que les 19/20 et les 20/20, obtenues comme notes dans nos écoles, sont devenues chose ordinaire, à la portée de tout élève assidu ! Pour certains parents, seule l'excellence compte ! Leur enfant doit briller par ses résultats exceptionnels dans toute la famille, dans tout l'établissement, voire même dans toute la région ou le pays ! C'est pour cette raison que pas mal de parents investissent beaucoup dans la réussite scolaire de leurs enfants. Les vacances, pour ces parents, constituent donc le bon moment de profiter de ce temps libre pour permettre à leurs enfants soit de rattraper des retards remarqués dans certaines disciplines, soit pour prendre un peu d'avance sur les programmes ? Ce phénomène s'accentue surtout avec les enfants qui vont accéder dès la rentrée suivante à des classes terminales (9è Année de base ou 4è Année secondaire), appelées communément des classes à examen.

Besoin d'une coupure
Or, les vacances, c'est du temps pour s'adonner à des activités (sorties, voyages, festivals...) que l'on n'a pas le temps de faire pendant l'année scolaire, et qui sont tout aussi bien récréatives qu'éducatives. Certes, les enfants ont besoin d'une coupure dans les apprentissages. Surtout ceux qui ont bien travaillé au cours de l'année se trouvent fatigués en fin d'année scolaire. Et puis, c'est leur droit de se marrer avec les copains. Il est vrai qu'une petite révision de temps en temps se révèle nécessaire dans une ou deux matières et qui ne demande pas forcément le recours aux heures supplémentaires ni à un programme trop strict, fixé d'avance par les parents. Qui trop embrasse mal étreint ! L'enfant se conforme généralement aux exigences parentales, mais souvent à contre-cœur, histoire de leur faire plaisir ! Il est donc normal que certains enfants ratent ces cours pour aller se divertir avec les copains sur la plage ou dans une salle de jeux sans se soucier du mal que leurs parents se donnent souvent à leur fournir ces cours de vacances !
Etant donné que les vacances d'été sont relativement longues, il est souhaitable néanmoins de soumettre son enfant, quelques jours avant la rentrée, à une petite révision des acquis antérieurs, sans pour autant entamer les programmes de la classe supérieure ; cela est, en effet, déconseillé par les pédagogues qui prédestinent l'instituteur ou le professeur dont les compétences pédagogiques et l'expérience sont d'une importance capitale dans l'exécution du programme. Cette petite révision serait certainement d'un grand secours surtout pour des élèves qui passent d'un cycle à un autre, un élève de 6è année de base qui va entrer au collège, ou un élève de 9è année qui passe au lycée. Il s'agit donc d'une mise dans le bain, d'autant plus que le passage d'un cycle à un autre peut s'avérer problématique pour certains élèves. En effet, l'élève qui va entrer au collège pour la première fois va devoir s'adapter à un nouvel environnement scolaire où il aura plusieurs professeurs et beaucoup de nouvelles disciplines à étudier, alors qu'il était habitué à deux instituteurs seulement en cycle primaire ; de même pour ceux qui vont entrer au lycée, ils auront des changements énormes, notamment l'emploi de la langue française en tant que langue véhiculaire de certaines matières (maths, physique, technique, sciences...) qui étaient enseignées en langue arabe durant les neuf années de l'enseignement de base. Ce passage d'un cycle à un autre marque un vrai hiatus qui pose énormément de problèmes pour les élèves auxquels il faut un bon temps pour s'adapter aux nouvelles conditions. Si des heures supplémentaires en été s'avéraient nécessaires, ce serait surtout pour ces enfants qui vont passer d'un cycle à un autre, en vue de leur permettre de rentrer au nouveau cycle du bon pied et sans panique. « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.