Que contiendra le nouveau décret de réconciliation pénale que prépare Kaïs Saïed ?    Les revenus de Tunisair augmentent de près de 25%    Mutinerie au Burkina Faso : Renversement de Roch Marc Christian Kaboré ?    Hausse des revenus de City Cars de près de 46%    Ooredoo récompense les supporters Tunisiens : 15000 dinars à gagner ce samedi    NEWS | La chute de la Ligue 1 !    CA | Retour de la passion en attendant la consécration : Ici, tout commence !    Amen Allah Messaâdi : le rythme des contaminations ne régresse pas    Sur nos écrans l «Al Kahen» de Othman Abou Laban : Le genre dans le mauvais    Kamel Ben Messaoud explique la décision du Tribunal administratif en faveur de Béchir Akremi    Noureddine Ben Abdallah : les revendications des médecins du secteur public ne sont pas prises au sérieux    Kairouan: Les consommateurs en ont ras-le-bol de la hausse des prix [Vidéo]    Seulement 13% des Tunisiens sont diplômés    STEG : -40% en liquidités, 13 milliards de dette…, pourtant les salariés auront leurs primes    Olga Malakhova : Elyssa poupée russe    Livres | «Ton absence n'est que ténèbres» de Jón Kalman Stefánsson : Une mosaïque romanesque extraordinaire    Gafsa: Plus de 231 infractions économiques relevées    A Bizerte, 2 400 oliviers seront plantés pour la saison 2021-2022    Daily Brief du 24 janvier 2022: Kaïs Saïed ne semble pas avoir compris qu'il s'est fait remonter les bretelles par Macron !    Youssef Bouzakher : le ministère de la Justice et le pouvoir législatif sont responsables de la situation de l'affaire Akremi    Kasserine: L'UTICA menace d'organiser des journées de colère    Le couvre-feu va-t-il être prolongé ? Précisions de Amen Allah Messadi    Météo : Ciel passagèrement nuageux et températures stationnaires    Météo: Températures en légère hausse, ce lundi    Ettakatol: Saied veut démanteler les institutions de l'Etat    CAN 2021 : Sur quelles chaînes regarder les matches de lundi ?    Coupe de Tunisie : résultats complets des matches du 3ème tour    Ammar Mahjoubi: Le caractère fondamentalement inégalitaire de la société romaine*    Ali Baklouti, fondateur de La Gazette du Sud, est décédé    Tunisie : Le CSM met en garde contre "la diffamation sans précédent de ses membres".    Monde : Le président arménien annonce sa démission    CAN 2021 : la Tunisie, si Forte, si Seule … élimine l'ogre nigérian    Bruits autour de BCE, Ben Ali : Le son de cloche de Baccouche    Syrie : 4e jour de combat entre Daech et les Kurdes, plus de 120 morts    Entretien téléphonique Saïed-Macron: « Les réformes aspirent à préserver la liberté et à établir la justice »    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie: Ali Abdi testé positif au Covid19    Ali Graja, ancien attaquant international du CSS: «Dans la vie, il n' y a pas que l'argent ! »    Evènement "Les Nuits de la lecture" en ligne: 6ème édition sous le thème de l'AMOUR    Le chanteur hip-hop Balti et Elyanna réunis dans une chanson tuniso-palestinienne (vidéo)    Syrie: Daech attaque une grande prison et libère plusieurs terroristes    Sculpture sur un minéral ancestral, le lapis specularis    Gabès Cinéma Fen 2022: les inscriptions pour les films sont ouvertes    Les crises en Tunisie se sont aggravées depuis que Saïd a limogé Mechichi, selon la Confédération Syndicale Internationale    Coronavirus :Fin des mesures sanitaires en Grande-Bretagne    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le pickpocket écumait les stations de bus
Publié dans Le Temps le 04 - 08 - 2009

L'accusé un pickpocket chevronné, la cinquantaine et père de quatre enfants a pris l'habitude de rôder près des stations de bus, profitant de la foule et de la bousculade des passagers, et leur inattention surtout à l'arrivée du bus pour délester ses victimes de leur portefeuille et de leur téléphone portable.
Il avait acquis le doigté et le savoir faire, pour délester tel homme de son portefeuille ou telle dame de son sac à main, sans qu'il laisse le temps à sa victime de réaliser ce qui se passe, ni de s'apercevoir de ce qu'il lui arrive.
Le butin qu'il ramasse quotidiennement par cette activité varie entre sommes d'argent et différents objets utiles tels que téléphones portables et même des bijoux.
Quatre victimes ont porté plainte contre l'accusé, la première déclara qu'elle était assise sur le banc de la station à Bab Saadoun, ignorant que ce pickpocket l'épiait pour lui arracher son sac à main, au moment où elle s'apprêtait à prendre le bus. Il a commis son forfait et a pris la fuite.
La deuxième victime déclara que son portefeuille a disparu lorsqu'elle allait payer son ticket de transport à la station de Bab Saadoun. Elle a vérifié dans son sac à main, en vain. le voleur a exploité la bousculade pour s'emparer du porte-monnaie.
Elle s'est adressée en pleurs au poste de police pour porter plainte et leur signaler la perte de ses papiers d'identité. Une enquête a été ouverte. D'ailleurs, les agents ont remarqué la multiplication de pareils vols et ont décidé de renforcer la surveillance de ce lieu.
La troisième victime déclara dans sa plainte que le voleur faisant croire qu'il s'apprêtait à prendre le bus et dans un clin d'œil, il passa à l'acte, arrachant le portefeuille de la victime et son téléphone portable et disparaitre de la circulation.
Le voleur fut enfin arrêté la main dans le sac, en flagrant délit. Il tenta de voler un passager, quand ce dernier l'épingla et le conduisit au poste de police.
Lors de l'interrogatoire, il déclara aux enquêteurs qu'il opérait, pendant les heures de pointe ou tôt le matin, attendant le moment opportun pour arracher le portefeuille de la victime ou son téléphone portable avant de s'évaporer dans la nature.
A l'audience, il réitéra ses aveux déclarant qu'il avait commis le vol pour subvenir aux besoins de ses quatre enfants.
Il reconnut les faits incriminés, déclarant qu'il ne réalisait pas la gravité de son geste, étant en état d'ébriété.
L'avocat de la défense sollicita les circonstances atténuantes pour son client qui était mû surtout par l'état d'indigence dans lequel il se trouvait, n'ayant ni ressources ni emploi fixe.
Le tribunal après en avoir délibéré, condamna l'accusé à 3 ans de prison à savoir 8 mois de prison pour chaque affaire de vol et pour la quatrième il fut condamné à 6 mois de prison.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.