Tunisie : Nouvelles nominations au sein du MJS    Tunisie – Najla Bouden se réunit avec les membres de son gouvernement    GB : Un député britannique poignardé à mort dans une église. La piste terroriste n'est pas écartée    Tunisie – Moncef Marzouki sous le coup d'une enquête judiciaire    Bilan - Covid-19 : 131 nouveaux cas et cinq décès le 14 octobre    Les membres du Grand Jury des JCC    Parlement européen : La plénière du 19 octobre se penchera sur la situation en Tunisie    PSG vs Angers : Où regarder le match en direct et live streaming ?    Communiqué – Une autre voie possible : Informer et sensibiliser sur le choix d'une migration régulière    La championne olympique Raoua Tlili privée de son salaire !    Covid-19 : L'Allemagne retire la Tunisie de la liste des pays à haut risque    Tunisie: Si on ne sait pas où aller, on n'ira nulle part !    Orange Summer Challenge 2021 : L'innovation au service du recyclage des déchets plastiques    Journée internationale des femmes rurales : La question du transport des ouvrières agricoles reste pendante    L'expertise Bosch au cœur des stations-services Shell    Coupes d'Afrique des clubs : programme des matches de vendredi    Par Abdelaziz Gatri : Thomas Sankhara, ou l'Afrique assassinée    Les préparatifs de la fête du Mawlid à Béja [vidéo]    Revue de la semaine du 8 au 15 octobre 2021: Premier conseil des ministres après la formation du gouvernement    Journée internationale des femmes rurales : Engagement à défendre les droits des filles partout en Tunisie    Un jour férié à l'occasion des fêtes du Mouled        Moody's- Mounira Ayari: C'est la 10e rétrogradation depuis 2011, ne faites pas semblant d'être surpris    Foot – Premier League : ZIDANE, l'option des saoudiens de NEWCASTLE ?    Soirée Astronomique à la Cité des Sciences à Tunis sous le thème des Exoplanètes    Kaïs Saïed commémore le 58ème anniversaire de la fête de l'évacuation à Bizerte    Tunis, un gigantesque cadavre pourrissant    Qualifs Mondial 2022 : le Brésil de NEYMAR déroule et l'Argentine de MESSI assure    Gordon Gray: Kais Said n'apprécie pas le principe de la séparation des pouvoirs    Entreprises publiques- L'Etat est un mauvais gestionnaire selon Moez Joudi    Hichem Ajbouni- Le scénario libanais s'approche à grands pas    Noureddine Tabboubi dénonce les appels à l'ingérence étrangère    Ons Jabeur se qualifie à la demi-finale d'Indian Wells et accède au Top 10    Notation : La Tunisie classée dans la case "obligation spéculative de très mauvaise qualité"    Tunisie : Entrée gratuite aux musées et sites historiques vendredi 15 octobre    INLUCC : Les ministres du gouvernement Bouden déclarent leurs biens    Quarts de finale du Tournoi d'Indian Wells :Où regarder le match de Ons Jabeur du 14 octobre    Accès gratuit aux musées, sites et monuments historiques à cette date    Liban : 3 morts et 20 blessés dans une manifestation à Beyrouth    Exposition "La Syncope Du Mérou" de Belhassen Handous à Central Tunis    Francophonie : Le Vieux port de Bizerte accueille le concert littéraire "Lectures croisées autour de la mer"    Festival du film d'El Gouna : Le spectacle est maintenu malgré l'incendie    Secousse sismique à Gabès    Oscar 2022 : Le film Tunisien "Fartattou Dhehab" de Abdelhamid Bouchnak en lice pour le meilleur film international    Des hauts gradés de la marine d'Europe et d'Afrique en conclave à Tunis    Le chef de l'Etat assiste à l'éloge funèbre des militaires décédés dans le crash de leur hélicoptère    Nouvelle secousse sismique à Béjà    Jendouba-Bousalem-Béja sur le front de la plaque africaine : ça bouge ! explication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Appréhensions non justifiées des consommateurs
Face à la montée du baril
Publié dans Le Temps le 22 - 10 - 2009

Les citoyens et plus particulièrement ceux qui sont concernés par la consommation des carburants et des produits pétroliers, comme l'essence, suivent avec inquiétude l'ascension vertigineuse amorcée, ces derniers jours, par les prix du pétrole brut sur le marché mondial, craignant un ajustement à la hausse des prix intérieurs des produits pétroliers, qui " effacerait " l'ajustement à la baisse, effectué en janvier dernier 2009, suite à la chute des cours du pétrole brut, et alourdirait encore davantage la facture déjà chargée.
Le prix du pétrole brut sur le marché mondial a grimpé, ces derniers jours, à 80 dollars le baril. Or, selon la procédure adoptée en la matière par l'administration tunisienne, toute baisse ou toute hausse du cours du pétrole sur le marché mondial d'une moyenne de 10 dollars par baril, en comparaison avec le prix de référence fixé à 52 dollars pour un taux de change du dinar de 1400 millimes pour un dollar, durant trois mois successifs, entraîne une hausse ou une baisse des prix intérieurs des produits pétroliers, conformément aux taux d'ajustement usuels. Le type de pétrole pris pour indicateur est le pétrole Brent.

Taux d'ajustement
L'ajustement se fait sur la base des montants suivants : 50 millimes pour le litre d'essence, de mazout et de pétrole lampant, 20 millimes pour le kilogramme de fuel et 200 millimes pour la bouteille de gaz liquide de 13 kilogrammes.
Il est entendu par prix d'équilibre de référence (52 dollars, actuellement), le prix qui permet l'équilibre financier de l'ensemble de la filière des produits pétroliers sans recours à une quelconque subvention directe de l'Etat.
Le délai de trois mois d'observation donné avant de procéder à l'ajustement à la baisse ou à la hausse est dicté par la nécessité de s'assurer de la stabilité des prix mondiaux du pétrole brut.
On se rappelle que l'ajustement à la baisse de janvier dernier n'a pas porté sur la facture d'électricité. La raison en est que les centrales électriques de la STEG utilisent quasi - exclusivement le gaz naturel pour produire leur électricité, tandis que les prix à l'importation du gaz naturel sont déterminés sur la base du cours moyen du pétrole sur le marché mondial durant les 9 mois qui précèdent l'opération d'achat. Ces prix étaient restés élevés, de sorte que le prix intérieur du gaz naturel est demeuré compensé à hauteur de 50%. Il s'en est ensuit que le prix de l'électricité est resté compensé, au cours de cette année, de près de 20% le kilowatt - heure.
Ainsi, quelle que soit la tendance des prix du pétrole et des produits pétroliers sur le marché mondial et intérieur, la meilleure recette reste la maîtrise de la consommation d'énergie, aussi bien pour les citoyens et les entreprises économiques que pour les administrations et les Etats. Le programme quadriennal de maîtrise de l'énergie en Tunisie qui couvre la période 2008//2011 comporte, en détail, diverses actions et mesures que tout un chacun peut entreprendre dans ce domaine, en allant de l'utilisation des lampes de basse consommation et de la conduite économique des voitures, pour les simples citoyens, à des opérations appropriées de plus grande envergure pour les entreprises économiques et les gros consommateurs en général.
Avec 1270 millimes pour le prix actuel du litre d'essence, après l'ajustement à la baisse de janvier 2009 de l'ancien prix (l320 millimes), les propriétaires de voitures, en Tunisie, notamment, continuent de se plaindre, sans cesse, de la facture élevée qu'ils doivent payer quotidiennement pour pouvoir se déplacer, sans compter les travaux d'entretien et de réparation périodiques qu'ils sont obligés d'effectuer, à des coûts gonflés, et sans garantie de résultats.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.