Kais Saied serait contraint de démissionner, d'après Jaouher Ben Mbarek [Vidéo]    La Manouba : Tebourba ensevelie par les déchets ménagers !    Tunisie – Syrie : Un arbitre mexicain au sifflet    NBA : les Rockets inarrêtables, Denver, Miami et les Clippers battus    Sghaier: On m'a interdit de se rendre en Italie    Najla Bouden présente son programme de réforme non-pas aux Tunisiens, mais aux diplomates    Twitter interdit le partage des photos et vidéos sans le consentement du propriétaire    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 02 Décembre 2021 à 11H00    La Tunisie participe, à Oran, à la conférence sur la paix et la sécurité en Afrique    Grève de la SNCFT: Nous n'avons pas réclamé des augmentations salariales, assurent les employés    Tunisie – Accidents de la route: Plus de 900 décès recensés en 2021    France : Kadhafi tient peut-être sa vengeance posthume contre Sarkozy    Abdellatif Aloui vante la générosité de Samira Chaouachi    Mövenpick Hotel du Lac Tunis célèbre Noël et les fêtes de fin d'année du 5 au 26 décembre 2021    Taboubi : Bouden n'a aucun pouvoir de décision    Programme TV du jeudi 02 décembre    Sidi Bouzid: Les diplômés chômeurs réclament l'activation de la loi n°38 [Vidéo]    Novembre 2021 : Peugeot leader du marché automobile français en VP    Walid Bel Hadj Amor : Najla Bouden a manifesté une réceptivité encourageante    NEWS: Msakni de retour à l'Etoile    En marge de la première sortie probante du Team Tunisie: Les vertus du pressing haut    Plus de déplacements entre les gouvernorats sans passeport vaccinal ?    La Mauritanie n'a pas fait le poids devant la Tunisie: Comme dans du beurre !    A l'occasion de son 60ème anniversaire: L'UBCI révèle sa nouvelle identité visuelle    Les saveurs d'Italie débarquent à Tunis: Partager la joie de vivre à travers la gastronomie    Hafedh Boujmil: L'éditeur de l'année    A la galerie « Musk and Amber »: Taher Jaoui ou la peinture-émotion    Première de « Démo » de Moez Gdiri à l'Espace 77: Une œuvre grinçante    Coupe arabe FIFA 2021 :Tunisie, Chikhaoui et Maaloul blessés    Météo | Temps hivernal à partir de ce jeudi soir    Le nouveau variant Omicron inquiète l'OMS: Aucun cas enregistré en Tunisie    Laâyouni: On m'a menacé de faire exploser ma maison !    Le PDL en tête des intentions de vote, selon Emrhod Consulting    Entreprises publiques Nabil Abdellatif appelle l'Etat à se retirer des secteurs compétitifs    Moez Joudi: Même en cas de cession des entreprises publiques, il n'y aura pas d'acheteurs    Tunisie: 40 tonnes d'oxygène liquide octroyées par l'Arabie Saoudite    Coronavirus-USA : Vers l'annonce de nouvelles mesures    Tunisie - Kia Motors annonce le démarrage des "Kia Clinic Days Pre Winter"    JTC et JMC: Le ministère de la Santé organise des campagnes mobiles de vaccination contre le Covid-19    Maroc-Algérie : Des confidences terrifiantes sur la guerre qui se prépare à Alger    Par Abdelaziz Gatri : Rendez-nous notre capitale    Tunisair programme un vol de rapatriement depuis Casablanca    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    Aujourd'hui, ouverture de la 2e édition de « Vues sur les arts » à l'Agora : Enrichir le savoir cinématographique    La Fashion Week Tunisienne diffusée au Cinéma    Majdi Karbai appelle les médias à entendre les témoignages des jeunes récemment expulsés d'Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Feu vert de l'OLP aux pourparlers indirects
Israël-Palestine
Publié dans Le Temps le 09 - 05 - 2010

Le Temps-Agences - L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) a approuvé hier le lancement de pourparlers indirects, dits de "proximité", avec les Israéliens sous l'égide des Etats-Unis afin de relancer le processus de paix bloqué depuis près de 18 mois.
Lors d'une réunion à Ramallah (Cisjordanie), le comité exécutif de l'OLP a décidé "d'approuver la participation à des discussions indirectes, et ce à la majorité des présents", a déclaré un conseiller du président palestinien Mahmoud Abbas, Yasser Abed Rabbo.
Cette décision vise à "donner une chance sérieuse au processus de paix" et "s'appuie sur les garanties et les assurances qu'elle (la direction palestinienne) a reçues par rapport aux activités de colonisation (juive), leur danger et la nécessité d'y mettre fin", a expliqué M. Abed Rabbo.
"Les Etats-Unis vont adopter une position politique ferme à l'encontre de toute provocation pouvant avoir un impact sur le processus de paix et les négociations", a-t-il assuré.
Mais ce feu vert, qui était attendu, ne fait pas toutefois pas l'unanimité parmi les différents mouvements palestiniens, dont certains doutent de la solidité des assurances américaines.
Les Palestiniens exigent notamment un gel total de la colonisation juive à Al Qods-Est, dont l'annexion par Israël en 1967 n'est pas reconnue par la communauté internationale.
Cette annonce survient peu avant une nouvelle rencontre entre le président palestinien et l'émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell.
M. Mitchell est dans la région depuis le début de la semaine pour préparer le lancement "formel" des négociations indirectes, après le gel des pourparlers directs en raison de l'agression israélienne contre Gaza de Gaza (décembre 2008-janvier 2009).
Selon M. Abed Rabbo, M. Mitchell pourrait annoncer officiellement le début des négociations indirectes après son entrevue avec M. Abbas qui était prévu hier soir.
Les discussions de "proximité" sont censées durer quatre mois et prendre la forme de navettes de l'envoyé américain entre Al Qods, Ramallah et Washington.
Les dirigeants palestiniens ont d'ores et déjà fait savoir que les Etats-Unis avaient garanti aux Palestiniens que les questions clefs d'Al Qods, des réfugiés, des frontières et de la sécurité seraient examinées pendant les prochaines discussions.
Mais le processus, avant même d'être enclenché, suscite un grand scepticisme, sinon de l'hostilité, chez les Palestiniens et les Israéliens.
Des divergences fondamentales persistent sur les dossiers-clés: tracé des frontières du futur Etat palestinien, statut d'Al Qods, avenir des colonies juives de Cisjordanie et droit au retour des réfugiés palestiniens.
Le Hamas, qui conteste l'OLP, a dénoncé le feu vert à la reprise des contacts avec "l'occupant israélien".
"En prenant cette décision, l'OLP a perdu toute légitimité pour le peuple palestinien", a regretté un porte-parole du Hamas, Faouzi Barhoum, qui a accusé l'Autorité palestinienne de M. Abbas "d'avoir touché de l'argent américain".
Côté israélien, un porte-parole du Likoud, le parti du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le député Ofir Akunis, a prédit que les Palestiniens "vont traîner les pieds dans ces discussions".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.