Commémoration des événements du 26 janvier 1978 : Saïed s'entretient avec Taboubi    Tunisie-Coronavirus: Le couvre-feu prolongé de deux semaines    Précisions à propos du champ d'application de l'amnistie fiscale    L'étrange "évasion" d'Abdelkoddous Saâdaoui, qui en plus nargue sa patrie    L'Algérie supprime la liste des produits exclus du bénéfice des avantages fiscaux accordés dans le cadre de la GZALE (CEPEX)    CAN 2021 : Motsepe invite un président d'un club tunisien pour la finale    Ligue 1 Pro : l'Etoile du Sahel battue en amical    Kaïs Saïed reçoit Najla Bouden    Selon 57,8% des familles tunisiennes, l'avenir de leurs enfants serait meilleur hors du pays    Elloumi: Le gouvernement de Bouden est le pire gouvernement depuis l'époque coloniale( Audio)    Le prix de la meilleure recherche scientifique féminine, pour l'année 2021 décerné à la professeure de neurologie, Dr Iman Kacem Nhili    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    Match Côte d'Ivoire vs Egypte : Les chaines qui diffusent le match Choc de la CAN 2022 du 26 janvier    Land'Or obtient un nouveau prêt d'environ 4 millions $    Sommet Ligue arabe : Les beaux et bons mots de Tebboune, que répondra le Maroc? [Vidéo]    La vraie chambre noire, c'est le palais de Carthage !    EN : un joueur testé négatif, deux autres encore positifs !!    Les salariés de Cactus prod menacent d'une grève de la faim    Côte d'Ivoire vs Egypte : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Corruption : La Tunisie au 70e rang mondial    Tunisie Telecom en chiffres    Kasserine: Mandat de dépôt contre un ancien gouverneur, pour corruption    Indice de perception de la corruption : la Tunisie classée au 70ème rang mondial    Moody's évoque la Tunisie    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    AS Soliman : l'Algérien Frifer Boumedyen engagé pour deux ans et demi    Tunisie : Grève générale à...    Entreprises publiques en difficulté | Crises en cascade    REMERCIEMENTS ET FARK : Mongi BEN AMOR    Echo Afrique    High-tech | Tout connaître sur le métavers    Groupe Chimique Tunisien à Mdhilla 2: Levée d'une grève entamée depuis 2 ans    CAN 2021 | Huitièmes de finale – Suite et fin – Côte d'Ivoire-Egypte : La guerre des étoiles    CAN 2021 | Une qualification significative : ls ont changé leur destin…    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    Le comité scientifique recommande la prolongation des mesures préventives contre le covid    Dilou : Saied est en train de démanteler l'Etat Tunisien    Covid-19 | 17 décès et 9706 contaminations recensés le 24 janvier 2022    Tunisie : Départ des vols depuis l'aéroport d'Istanbul via une seule piste    Le film documentaire "Angle mort" de Lotfi Achour primé au Fipadoc à Biarritz    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Gordon Gray commente la démission de Nadia Akacha et parle des causes probables de cette décision    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    Rabat pourrait-il "voler" à Alger l'organisation du sommet de la Ligue arabe?    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des outils de téléchargement de contrôle parentaux mis en place par l'ANSI
Perversion sur Internet
Publié dans Le Temps le 14 - 12 - 2010

La famille d'aujourd'hui, on la veut unifiée et solidaire au sens du slogan conçu cette année à l'occasion de la journée nationale de la famille « la famille, fondement de la cohésion sociale. » Les instances publiques s'y penchent et entourent la question d'une grande attention en proposant même une sorte de carnet de bord aux familles pour que le lien ténu et profond qui unissait la famille traditionnelle puisse s'ancrer dans nos familles d'aujourd'hui. Un séminaire a été organisé hier par le ministère des Affaires de la femme, de la famille, de l'enfance et des personnes âgées a tenté un tant soit peu de passer en revue plusieurs questions liées à la famille tunisienne dont les traits caractéristiques ont nettement changé.
Il va sans dire que le modèle traditionnel de la famille a été quelque peu malmené, effet certain d'une modernité tapageuse. C'est ce que nous explique l'universitaire Béchir Aouani, universitaire spécialiste dans la philosophie de l'éducation. Sauf qu'il n'est point besoin de philosopher sur la question, car la modernité a fini par faire son entrée sous nos cieux par la ‘'grande porte''. Parfois même via les fenêtres d'un écran d'ordinateur…
Internet, une rue mondiale
Dans une communication titrée, « Passeport sécurité pour la famille » M. Belhassen Zouari, le Directeur Général de l'Agence nationale de la sécurité informatique a passé en revue l'aspect éducationnel de l'Internet qui donne des possibilités énormes aux enfants (recherche, création, découverte). « Mais le revers de la médaille est que sur la toile d'araignée on est dans une rue mondiale où les passants sont à visage voilé et les enfants ( 9-15ans) peuvent facilement être manipulés par des personnes anonymes. Cela s'aggrave quand l'enfant est fragilisé par des problèmes familiaux qui pèsent sur lui.» commente notre interlocuteur en ajoutant « les adultes doivent se poser un ensemble de questions du genre, que fait mon enfant sur Internet ? Est-ce qu'il me parle fréquemment de ce qu'il fait ? Est-ce que je contrôle mes enfants lorsqu'ils utilisent l'Internet ? » Plusieurs autres éléments devraient être pris en compte insiste le spécialiste comme les jeux vidéo dont certains banalisent la violence et le meurtre, chose qui marque la personnalité de l'enfant. Il prévient aussi contre le phénomène de la divulgation de la vie privée sur le net. « Un jeune qui publie des photos à lui peuvent le poursuivre à l'âge adulte, surtout s'il postulera pour un poste important. Il risque d'être pénalisé. Car la photo qu'on efface du site reste dans le serveur. Il y a aussi les virus qu'on risque d'installer à un simple clic si l'on est attiré par le contenu d'une vidéo ou autre. Ce virus peut même amener une personne étrangère à prendre contrôle de son ordinateur à distance. Sans oublier la cybercriminalité qui commence par un jeu d'enfant et finit par créer de réels problèmes comme le vol du numéro d'une carte bancaire… ».
Le jeu n'en vaut pas la chandelle
« La loi tunisienne est claire à ce sujet et elle répond par des sanctions fermes allant de 2 mois de prison à un an et/ou une amende de 1000 dinars l'accès frauduleux à la totalité ou à une partie d'un système de traitement automatisé de données… », explique M. Zouari. Pour éviter les dégâts le spécialiste insiste sur la nécessité de maîtriser l'outil Internet par les adultes pour pouvoir contrôler les jeunes les éduquer à la prudence. « Il faut tout juste être un peu méfiant pour devenir un peu conscient de l'impact de l'Internet. Et ce n'est pas parce que l'Internet et ses réseaux sociaux peuvent avoir des méfaits qu'on va cesser d'utiliser. » dit-il. Le Directeur général de l'Agence nationale de la sécurité informatique rappelle, par ailleurs , que l'ANSI met à la disposition des parents des outils de contrôle parental à télécharger directement sur son site et qu'un call-center est disponible pour résoudre ce genre de problèmes si jamais il y en a.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.