Club Africain : La section de football renforcée    Peugeot dévoile sa nouvelle identité visuelle    Covid-19 | 164 cas confirmés d'infection en milieu scolaire du 23 au 28 février 2021    Tunisie – Coronavirus : Suspicion d'apparition d'une nouvelle souche à Kasserine    Les cinq piliers de la BERD en faveur des entreprises tunisiennes pour exporter    Tunisie: La tomate séchée, un produit traditionnel remis au goût du jour (Album photos)    Le CMF recourt à la justice pour sommer Tunisair de publier ses états financiers    Belgacem Tayaa, de nouveau administrateur délégué de Tunisair    Lancement bientôt de la campagne nationale « Tunisie sans déchets »    Ali Kooli : nous avons échappé à une notation plus sévère    Nouvelles révélations choquantes autour de la réception des vaccins    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 02 MARS 2021 à 11H00    Yassine Ayari : Kais Saied n'est pas un Dieu    Abir Moussi à Béja cette semaine    Comment sortir de la crise économique selon l'Union Tunisienne des Professions Libérales    Concert Mozart par les musiciens et les choristes du Carthage Symphony Orchestra le 13 mars    Ooredoo Tunisie lance le bouquet OSN Streaming App    Badreddine Gammoudi : D'autres parties ont reçu des vaccins et des hauts cadres ont été vaccinés !    OMS : Il est prématuré et irréaliste de penser vaincre le Covid-19 d'ici la fin de l'année    CONDOLEANCES    Audition des membres du gouvernement : Sur fond d'instabilité généralisée    Programme TV du mardi 02 mars    Les nouvelles dates du festival Gabès Cinéma Fen 2021    Championnat d'Espagne (25e journée) : Résultats complets    Grève des jeunes médecins : Des revendications sans réponse    Contrepoint | Inégalités...    Mini-foot | Super league Elite ( 6e journée ) : Arriadh toujours imbattable    Ligue 2 | 5e journée ­- Groupes 3 et 4 : L'ES Djerba, solide leader    News | Adel Chedli rejoint Willy Sagnol    Une nouvelle approche de la recherche scientifique en Tunisie : les recherches terrain    Tunisie [Audio]: Un député d'Ennahdha dément que Rached Ghannouchi ait reçu un vaccin du coronavirus    Tunisie-FTH: Les professionnels du tourisme demandent au gouvernement de mettre fin à la politique de deux poids deux mesures    Ligue 1 : programme de la 15e journée et les arbitres    Météo | Pluies éparses dans quelques regions et températures stables    Tunisie – Deux ambassades ont été autorisées à ramener des doses de vaccin    Les dirigeants ont oublié qu'ils ont des comptes à rendre    Sadok Jabnoun compare le scandale des vaccins au Watergate    Sami Lajmi va tenter d'organiser des spectacles gratuits    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    Le jeune YouTubeur Fekrinho retrouvé mort à Oran    Officiel en Algérie : Le parlement sera dissous aujourd'hui    Aucun site classé patrimoine mondial depuis 1997, Habib Ben Younes tire la sonnette d'alarme    "Je découvre mon pays" un projet culturel ambitieux en Tunisie soutenu par le programme "Tfanen"    Habib Bouhaouel nous quitte : un journaliste de talent et un caricaturiste redoutable    Exposition personnelle d'Ismaïl Bahri à la galerie Selma Feriani: Chroniques de l'invisible    Des frappes en Syrie tuent 22 miliciens pro-Iran    Groupes criminels, des "bandits" ou Boko Haram ?    Facebook rétablit l'accès aux contenus d'actualité en Australie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aboubakr Assiddik (Le fidèle)
Les compagnons du Prophète
Publié dans Le Temps le 03 - 08 - 2012

Au cours de sa dernière année de Califat ( soit sa deuxième année) Aboubakr a continué à appliquer les préceptes de l'Islam tels qu'ils lui ont été dictés par le Prophète Mohamed.
Les historiens arabes ne s'accordent pas sur la période exacte du Califat d'Aboubakr. D'aucuns affirment qu'il était resté plus de deux ans, alors que d'autres soutiennent qu'il était resté deux ans à peine.
En tout état de cause, Aboubakr a réussi à mater les apostats et à instaurer la religion musulmane dans toute la péninsule arabique. Toutefois il n'a pas vécu les affrontements avec les Byzantins, et ce fut Omar Ibn Al Khattab qui prit la relève après lui, qui avait pleinement vecu ces événements et les batailles contre les Byzantins installés au Cham en Syrie.
Est-ce à dire que la politique d'Aboubakr a été une politique de guerre, comme l'a affirmé Taha Hussein dans son ouvrage Ashaïkane ?
On ne peut à mon avis être tout à fait affirmatif, car Aboubakr avait œuvré à instaurer les préceptes de l'Islam au sein de la société musulmane. Il tenait en effet à s'enquérir lui-même des préoccupations des fidèles.
Il passait des mois dans une tente à Sounnah, à quelques kilomètres de Médine pour recevoir les Médinois, les écouter et essayer de trancher entre eux à l'occasion des litiges qui survenaient entre eux.
Il se déplaçait, à la Mosquée pour diriger la prière, et faire des prêches aux fidèles. Certains historiens racontent, qu'il entrait en contact avec les commerçants et les aidait, comme il avait l'habitude de le faire du vivant du Prophète, à traire leurs chamelles, notamment dans la région du Sunnah, région proche du désert d'Arabie. Il avait en effet, du temps du Prophète, pratiqué le commerce moyennant une rétribution de 2500 dirhams, voire 3000 dirhams.
Il s'est distingué par ses qualités d'homme humble, mais à l'esprit pondéré et éclairé.
Il était parmi les riches commerçants de Quoraïch et il dépensa la majorité de sa fortune pour la cause de l'Islam. Certains versets coraniques font allusion à sa piété et à ses multiples actes d'endurance et de bienfaisance, sans pour autant le citer nommément.
Alors qu'en sera écarté (du feu de la Géhenne) le pieux, qui donne ses biens pour se purifier
et auprès de qui personne ne profite d'un bienfait intéressé, mais seulement pour la recherche de La Face de son seigneur le Très-Haut .
Et certes, il sera bientôt satisfait ! (Allayl- versets 18 à 21)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.