Technopole de Sfax : Webinaire Commune Rades 12 Août 2020    La Tunisie, à l'ère de la culture 0.0 !    Avec ou sans les partis, Méchichi joue et peut gagner    Non à un ''gouvernement de la peur''    Les voyants économiques au rouge    Drame sans précédent pour une ONG française    Le chef du gouvernement annonce la démission de son gouvernement    La Loya Jirga autorise la libération de 400 taliban    Boussaïdi et Maâla à la barre !    Déplacement de tous les périls !    Victoire à l'arrachée des Clubistes, face à l'ESM    Tests RT PCR même pour les personnes provenant de la zone verte !    ''La Covid 19 a révélé une forte présence des femmes dans les professions vitales''    Veto contre un gouvernement de technocrates !    Une école d'été pour la culture    BRUITS ET CHUCHOTEMENTS    Re (lire) Histoire de ma vie de George Sand    Tunisie: Adnen Mansar: Kais Said a parié sur la volonté des partis d'éviter des élections anticipées    BCT : Les réserves en devises couvrent 142 jours d'importation, un record depuis 2011    Mise en place d'une commission nationale chargée du transport et du stockage des produits chimiques dangereux    2ème édition « balades solidaires » le 12 et 13 août au Palais de l'artisan à l'occasion de la fête nationale de la femme    Real Madrid : Alphonse Areola retourne au PSG (officiel)    Sidi Bouzid : Réouverture de la ligne ferroviaire n°13 et reprise d'activité de la mine de phosphates de Meknassi    Tunisie [vidéo] Maghzaoui qualifie le gouvernement de compétences indépendantes de bonne idée qui ne peut pas être réalisée    Vladimir Poutine annonce que la Russie a développé un vaccin contre le coronavirus    Tunisie: Augmentation de 3,8 milliards de dinars du déficit budgétaire de l'Etat au cours du 1er semestre 2020    Des étudiants libanais accueillis à Tunis : Pourquoi 200 seulement ?    Tunisie : Annulation d'une desserte du car-ferry CARTHAGE à destination de Marseille    Hichem Mechichi tranche : «Un gouvernement de compétences indépendantes de tous les partis»    Tunisair : Chute de 97% du nombre de passagers transportés durant le deuxième trimestre 2020    Tunisie : Les nouveaux prix de l'essence et du Gasoil dès le 11 août 2020    Migration irrégulière : La chasse aux passeurs est lancée    BCT : Le solde budgétaire se creuse à -3.847 MDT à fin juin 2020    CONDOLEANCES : Halima ROUISSI    Espace "El makhzen" ferme ses portes: Un agitateur culturel de la médina de Tunis capitule…    Théâtre | Jamel Madani traite du statut de l'artiste    Programme TV du mardi 11 août    Handball | Championnat féminin de beach hand : Menzel Temime haut la main    Abdelkader Maalej: Les cendres d'Hannibal    Une première en Tunisie: un hôtel réservé aux animaux    Météo : Températures légèrement en hausse    Poutine : La Russie a développé le 1er vaccin contre le Covid-19    Le nombre de cas confirmés dans le monde dépasse les 20 millions    Ligue 1 – L'US Monastir veut reprendre la 2e place    Formation du gouvernement, programme des rencontres de Mechichi    Tunisie – Jeunesse et sports : L'appel solennel de Haythem Kilani au chef du gouvernement    Liban | Le premier ministre annonce la démission du gouvernement    Tunisie: L'expulsion par l'Italie d'immigrés clandestins tunisiens, viole tous les accords, selon Sami Ben Abdelali    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Malchance d'un prisonnier gracié
Publié dans Le Temps le 04 - 11 - 2012

Un prisonnier condamné à une peine de 63 ans de prison pour avoir émis un nombre assez important de chèques sans provisions, en a purgé 13 ans. Cette affaire remonte à l'année 1995.
Le citoyen Mounir Sebaï était jeune. Il a émis des chèques falsifiés et réussi à ouvrir un compte bancaire avec une carte d'identité également falsifiée sur laquelle il a pu déposer sa photo. Arrêté en 1999 et poursuivi pour quatre affaires deux pour émissions de chèques sans provisions et les deux autres plus graves pour falsification et émissions de chèques.
La condamnation était très sévère. 63 ans et 16 jours de prison ferme.
Il a purgé 13 ans et puis vint la révolution, il a réussi comme tant d'autres prisonniers à s'évader de la prison de Sfax. Mais il n'était pas bien il savait qu'il était à la merci d'une rafle. Il n'était pas Maître de ses activités et savait que tôt ou tard il serait arrêté. L'appel lancé par le gouvernement de Monsieur Béji Caïd Sebsi aux prisonniers en évasion afin qu'ils réintègrent les prisons, l'a persuadé et convaincu qu'il devrait réintégrer la maison d'arrêt et espérer bénéficier d'une grâce. Chose promise chose due, il a été effectivement gracié.

Il a juré devant tous les siens de reprendre le droit chemin et de ne plus s'exposer à des peines pénales. Pour lui toutes les années perdues faisaient partie du passé.

Il est arrivé à convaincre quelques parties de son entourage de lui avancer de l'argent. Il a décidé de faire du commerce. Il a présenté les papiers nécessaires et s'apprêtait à ouvrir sa boutique. Dans la même optique il s'est fiancé avec une cousine et a décidé de se marier.

Tout était donc parfait.

Un beau matin alors qu'il s'apprêtait à sortir il a reçu une convocation pour se présenter devant une chambre criminelle. C'était la douche froide. Il ne savait pas de quoi il s'agissait. Il était concerné par une affaire pour laquelle il a été jugé par contumace alors qu'il était en prison. Il a écopé de 15 ans de prison avec exécution immédiate. Il était persuadé que la grâce dont il a bénéficié concerne son passé incluant toutes les peines prononcées contre lui.

Ainsi et avec les problèmes de sa mère qui commence à revivre en le sentant à ses côtés, en ouvrant un commerce pour reprendre un cours de vie normale et une fiancée qui l'attend, il se trouve confronté de nouveau à la justice.

Il vient d'envoyer une lettre au Ministre de la Justice demandant une compréhension de sa part.

Aurait-il gain de cause ???


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.