Nouvelles mesures: Qalb Tounes craint une dictature    Le parti des travailleurs appelle à la résistance face à la dictature de Saïed    Mongi Rahoui: La confiance est là, tout le reste n'est que détail    Le programme d'incubation et d'accompagnement « Afkar » célèbre les entrepreneurs lauréats du programme « Diaspora For Development »    JO d'hiver 2022 – Pandémie : la flamme olympique allumée à huis clos    Les quartiers huppés de l'Ariana privés d'eau potable    Imed Dghij appelle à manifester devant le palais de Carthage    Tunisie- Daily brief du 23 septembre 2021: La présidence de la République annonce de nouvelles mesures    Fédération camerounaise de football : Samuel Eto'o dépose sa candidature    Quatre partis créent le Front démocratique    Opportunités : Une trentaine d'entreprises tunisiennes à EXPOLIVA'2021    Dernière minute-Coronavirus: 7 décès et 683 nouvelles contaminations, Bilan du 21 septembre 2021    La FMDM décerne un doctorat honorifique à une étudiante décédée du Covid-19    Officiel – Le texte intégral du décret présidentiel N° n° 2021-117 du 22 septembre 2021, relatif aux mesures exceptionnelles    Bourse de Tunisie : 2ème séance consécutive dans le rouge pour le Tunindex    Les nouvelles mesures exceptionnelles annoncées par Kaïs Saïed    FTAV: Le tourisme intérieur a sauvé la saison    Rentrée 2021-2022: Optimisez votre travail collaboratif grâce au vidéoprojecteur Epson EB-735FI    Monde- Daily brief du 22 septembre 2021: Le chef du gouvernement libyen rejette le retrait de confiance    Deux femmes héroïnes d'un évènement qui unit l'art et la littérature: Azza Filali et Chiara Montenero    Journées du Québec en Tunisie: 438 postes proposés par des entreprises canadiennes    Lyon OL vs Troyes : Liens streaming pour regarder le match    Ligue 1 : programme du tournoi barrage    La Tunisie devient membre de la Fédération internationale de hockey sur glace    Enseignement supérieur privé / Paramédical : Pas d'équivalence pour les bacheliers non scientifiques    Metz – PSG : Où regarder le match du 22 septembre de ligue 1    Les droits de douane ne dépassent pas 2,3% de la valeur des importations    Al Karama appelle ses partisans à protester contre la comparution des civils devant les tribunaux militaires    Libye: Dbaïba rejette le retrait de confiance    Monaco – Saint-Etienne: où regarder le match du 22 septembre    Classement des 500 meilleures chansons de tous les temps (top 5 en vidéos)    Bilan Covid-19 : 1013 nouveaux cas et 15 décès    Réunion sur la gestion des 50 MDT destinés à l'entretien des écoles    Le projet tuniso-italien "EVE" été présenté à Nabeul    Des secrétaires généraux de partis à la "Rue Mohamed Ali" pour chercher soutien    Art'cot organise une exposition grand format à la Médina de Tunis    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 22 Septembre 2021 à 11H00    Congrès mondial des écrivains de langue française les 25 à 26 septembre à Tunis (Programme)    Egypte : Décès du maréchal Mohamed Hussein Tantaoui    Le photographe tunisien Habib Hmima n'est plus    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Le ministre des Affaires culturelles reçoit Noureddine et Nejia Ouerghi    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    "Streams" de Mehdi Hmili en compétition officielle du FIFF de Namur et de La Mostra de Valencia en Espagne    30 auteurs au Congrès des écrivains de langue française à Tunis    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    Cinq enseignements à tirer de l'abominable gestion américaine de la tragédie afghane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le cri de colère des parents qui ne voient rien venir
Drame des jeunes victimes de l'immigration clandestine
Publié dans Le Temps le 01 - 11 - 2013

« Que deviennent nos enfants ? Nous savons qu'ils sont encore en vie. Y en a marre de l'attitude indifférente observée par le gouvernement provisoire et les autorités italiennes, du flou qui enveloppe la question des jeunes tunisiens qui ont traversé la Méditerranée depuis des mois ».
Ce cri de détressse a été lancé hier par les parents des jeunes Tunisiens disparus juste après la Révolution et les mois qui suivent à l'issue du flot d'immigrations irrégulières. C'est lors d'une conférence de presse assurée par le Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux (FTDES) que les parents ont réitéré leur demande. Qui ose nous dire où se trouvent nos enfants ? Nous sommes convaincus qu'ils sont vivants. Nous les avons vu dans les médias italiens.
«Il ne faut pas se tromper. Personne n'est capable de répondre à vos questions à part le gouvernement provisoire et les autorités italiennes », répond Abderrhamane Hedhili, président du Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux. Ses propos se voulaient être rassurants pour les familles des disparus, lesquels ne désespèrent pas de retrouver leurs progénitures, d'autant plus qu'ils ont des preuves édifiantes sur ceux qui ont pu être sauvés et qui sont arrêtés dans des camps de détention anonymes.
Mécontentement
Deux ans se sont écoulés depuis la révolution alors que la question des jeunes disparus défraye toujours la chronique auprès des parents. Ils sont mécontents voire très déçus de l'attitude du gouvernement provisoire et de Houcine Al Jaziri, secrétaire d'Etat de la Migration et des Tunisiens à l'Etranger. Ses promesses envers les parents des disparus n'ont pas été tenues pour ne pas dire qu'elles sont passées dans l'oubliette. Ce n'est pas étonnant d'ailleurs. Houcine Al Jaziri est plutôt occupé par la politique plus qu'autre chose. Il n'a pas en fait, assez de temps pour se pencher sérieusement sur ce problème ou pour examiner les autres dossiers qui ne manquent pas d'importance, dont la régularisation de la situation des jeunes tunisiens qui ont choisi de rentrer en Tunisie volontairement avec l'espoir de lancer des micros projets, la question des réfugiés toujours sans statut…
Même les informations qui ont circulé juste après les drames de disparition des jeunes à la veille de la révolution, annonçant la formation d'une commission multipartite supposée prendre en charge ce dossier épineux mais qui reste sans suite. C'était des promesses rien que pour résorber la colère et la grogne des parents à cette époque. Mais ces derniers ne désespèrent pas. Ils sont déterminés plus que jamais à obtenir des réponses à leurs interrogations d'autant plus qu'ils sont certains que leurs enfants sont arrêtés dans des camps anonymes en Italie.
« Nous exhortons les autorités provisoires actuelles et celles qui seront investies de la fonction gouvernementale de prendre au sérieux le dossier, car nous n'allons pas nous taire », s'écrie le président du FTDES. « Des actions seront menées lors des prochaines semaines pour exercer une pression sur les autorités concernées, annonce M. Hédhili, d'autant plus que l'intervention dans le domaine ne nécessite pas beaucoup d'efforts. Il suffit juste de coordonner avec les autorités italiennes pour enquêter convenablement sur les différents drames, dont celui survenu les 6 et 7 septembre 2012. Il est également possible d'avoir les enregistrements des forces du FRONTEX qui sillonnent la Méditerranée.
Tout cela exige un engagement et une volonté. Vouloir, c'est pouvoir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.