La bourse de Tunis entame une étape de crash amorti    Grève des agents de l'ATTT - Le report des dates de rendez-vous des visites techniques se fera gratuitement    Le conseil national de l'ordre des médecins souligne le droit des médecins d'exprimer leurs avis et opinions    Le PNUD TUNISIE et Attijari bank organisent le Hackathon Tekصح vers une santé plus connectée en Tunisie    Exclusif – Etude : L'immobilier en Tunisie, un secteur hors contrôle...    Marouen Abbassi présente les états financiers de l'année 2020 à Hichem Mechichi    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Décès de Amor Latiri    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Une foire commerciale tuniso-libyenne à Tripoli en mai prochain    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    L'alimentation en Tunisie a désormais une revue dédiée, " BROUDOU "    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Avril 2021 à 11H00    Surpopulation carcérale, torture et risques de contamination par la Covid-19 | Jamel Msallem, président de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme (LTDH), à La Presse : «Les conditions de détention dans les prisons tunisiennes sont illégales»    Un aperçu de quelques produits Huawei de la nouvelle stratégie 1+8+N    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie-Neji Jmal: Kais Saied nous pousse vers l'inconnu [Vidéo]    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Tunisie – météo : Légère hausse des températures avec quelques pluies    Réunion de la commission scientifique ce lundi 19 avril 2021    Les indiscrétions d'Elyssa    Handball | Nationale A – 1ère journée play-off : Le CA piège l'ESS    Volleyball | Championnat d'Afrique des clubs – 1er tour : A la portée de l'EST et du COK    Tunisie [Vidéo]: Distribution de couffins du Ramadan à Sfax par l'Association de la continuité des générations    Néjib Chebbi : Kaïs Saïed dirige un coup d'Etat soft !    Naoufel Saïed : Pourquoi avoir peur du président ?    One Tech Holding propose la distribution de 0,250 dinar par action    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Le président de la République présente ses condoléances à son homologue égyptien suite à un accident du train    Des mesures contre les contrevenants qui ne se conforment pas à la décision d'interdiction de la circulation des véhicules    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Tunisie-Ligue 1 (J19 - matchs en retard): le programme de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Exposition «States of Exception», du 25 Mars au 2 Mai, à la station d'art B7L9 (Bhar Lazreg): Les œuvres de Thameur Mejri annonciatrices d'une nouvelle ère    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les chiens enragés du «Printemps arabe» !
Publié dans Le Temps le 01 - 10 - 2014

Bordj Cedria, foyer de rage !!! Et mis sous surveillance sanitaire pour une durée de trois mois ! Autant déclarer cette partie de la banlieue sud de la capitale, zone sinistrée, ou cité d'isolement en quarantaine ! Les chiens errants font paraît-il ravage là-bas et les autorités locales doivent être fières de l'impact du fléau et de la situation où il a conduit ! Nous apprenons aussi que le nombre des cas de rage, cette année a presque doublé par rapport à 2013 : 315 contre 171 seulement l'année dernière ! Quel temps de « chien » nous vivons depuis la Révolution qui a enragé plus d'un dans ce pays. En ce moment aussi, la rage sévit entre les politiques, entre les partis, entre les candidats aux élections, entre les défenseurs et les détracteurs des chaînes de télévision et de radio menacées de fermeture ; l'ambiance est effectivement rageante ! Tout le monde est atteint de la « rage » de vaincre : chacun est persuadé d'être le meilleur, d'avoir raison, de vouloir seul l'intérêt du pays, d'être seul capable de le sauver du naufrage ! Et pour s'imposer, tous les moyens sont bons : les cris rageurs, la corruption, la fraude et la falsification, les menaces, les attaques, et qui sait si demain, on n'en reviendra pas aux attentats et aux assassinats. C'est à vous rendre fou de rage, si vous êtes encore sain d'esprit !
La rage fait rage !
L'autre jour, en nous rendant, par les ruelles de la Médina, au Palais Kheireddine, nous avons constaté avec peine et colère à la fois, comment la vieille ville s'est de nouveau dégradée après tant d'efforts fournis pour en faire une véritable attraction touristique : les artères ont perdu la moitié de leurs pavés, la poussière et les détritus couvrent tous les coins, les bancs municipaux ont disparu, pas une seule poubelle publique n'est visible, ni la moindre plante ou fleur ou arbuste, aucun espace vert. Bref un spectacle désolant qui fait crier, qui révulse et vous pousse à manifester rageusement votre indignation. A ce propos, Sfax se soulève ces derniers jours contre la marginalisation dont la ville est victime. Djerba aussi n'arrête pas de rager depuis des mois et ce, à cause des immondices ! Et pendant ce temps, les éboueurs menacent encore une fois de faire grève. Dans d'autres secteurs, le ton monte toujours entre employés et employeurs. L'UGTT hausse le sien avec le Gouvernement et tient à engager les négociations salariales. Comment garder son calme dans ce décor en ébullition, ou plutôt en convulsion rabique ? Bravo à Mehdi Jemâa de tenir encore le coup ! Il faut être « Pasteur » pour administrer le vaccin convenable à tous ces « enragés » nés de la révolution, elle-même, atteinte de rage !
Ça saute de partout!
La nôtre (nous parlons de révolution), est peut-être la moins gravement enragée : ailleurs (nous voulons dire dans les pays du printemps arabe-enragé !), la folie a atteint des seuils intolérables. Destructions, bombardements, attentats, massacres, décapitations, viols, génocides, chaos sécuritaire, social et politique, tout y est ! C'est infernal, barbare, animal ! Les populations n'ont plus rien d'humain : elles sont désormais réparties en prédateurs et proies ! Même l'expression « loi de la jungle » paraît euphémique et donc insuffisante pour définir l'inqualifiable rage qui s'empare des hordes engendrées par nos révolutions. La foi devient, elle aussi, « rageuse » chez certains de ses soi-disant défenseurs : c'est dans le sang, désormais que les différends et litiges se règlent entre Musulmans ! Les têtes sautent à tout bout de champ et sous le moindre prétexte ; les gouvernements sautent aussi chaque jour, comme les voitures piégées et les corps des Kamikazes.
Honteux !
En fin de compte, il n'y a presque rien à craindre des chiens de Borj Cedria quand on compare le danger qu'ils représentent à celui des « meutes » baveuses qui circulent dans les villes arabes en « révolution » ! Nos animaux enragés n'ont tué que neuf personnes entre 2013 et 2014 ; combien leurs maîtres en ont-ils massacré en 2014 seulement ? Combien les révolutions enragées ont-elles fait de victimes depuis 2011? Les chiffres parlent d'eux-mêmes ? Même Israël n'a pas tué ni exilé autant d'Arabes en si peu de temps ! Et c'est ce qui enrage encore plus les observateurs encore lucides !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.