Monde-Daily brief du 4 août 2021: Beyrouth, triste anniversaire un an après l'explosion du port    Tunisie-UTICA: Des chambres syndicales baissent leurs prix    Bourse de Tunis : Evolution des indices Tunindex et Tunindex20    Douane : Saisie de 982,4 mille dinars en devises au cours de juillet 2021    Yosri Mezati, président de l'organisation tunisienne de défense des droits des personnes handicapées : « Les personnes porteuses de handicaps doivent être vaccinés en priorité »    Tunisie-Ahmed Gaaloul: Ennahdha est capable de gérer ses conflits internes [Audio]    Tunisie: INPT s'inquiète de la situation de Hichem Mechichi    Programme TV du mercredi 04 août    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 04 Août 2021 à 11H00    Tunisie-Béja: Les habitants de Amdoun plus que jamais en colère [Photos+Vidéo]    L'ONU choisit Tfanen – Tunisie Créative comme success story de mise en œuvre des ODD    [TRIBUNE] Un désastre monétaire : Que fait la BCT, s'interroge Ezzeddine Saïdane    Ibtihel Abdellatif : Sihem Ben Sedrine et ses complices répondront de leurs crimes devant la justice    Samir Cheffi : Le gouvernement ne doit pas comporter plus de 20 portefeuilles    Bilan Covid-19 : 2.819 nouveaux cas et 184 décès    Un voyage sans retour    Abdellatif Aloui à Kaïs Saïed : Rendez-moi mes livres que je vous ai offerts !    Covid-19 : Orange Tunisie, avec le soutien de la Fondation Orange, fait don d'équipements médicaux    Dernière minute-Coronavirus: 184 décès et 2819 nouvelles contaminations, Bilan du 02 août 2021    Espérance de Tunis : vers la résiliation du contrat de Nassim Ben Khalifa    Angleterre : Fabinho prolonge avec Liverpool jusqu'en 2026    Il porte l'espoir des Tunisiens    L'EST attaque sa deuxième semaine de préparation – Jaïdi : ça se complique !    Jeux olympiques 2020 : Une honorable neuvième place pour Bacha !    CONDOLEANCES : Feu Essia ENNAJI    CONDOLEANCES : Emna BEN AMMAR CHOUKAIR    Al Badil : «A petits pas»    Report des festivals internationaux de Carthage et de Hammamet : Besoin urgent d'alternatives viables, faisables et durables    Le ministre égyptien des Affaires étrangères reçu au Palais de Carthage    La Conect appelle à accélérer la mise en place d'un gouvernement    Covid-19 : Aides médicales émiraties à la Tunisie    Tunisie: Hechmi Louzir espère vacciner 6 millions de personnes d'ici deux mois !    Météo : temps chaud    L'ancien président de la CAF Hayatou suspendu un an    Bourse de Tunis : Le CMF agrée 2 sociétés de gestion et de 3 fonds d'investissement    La BCT s'inquiète de la hausse du taux d'inflation et appelle à la mise en place d'un plan de réformes économiques    Tijani Haddad: Valeurs universelles à la tête du client    Urgent – USA : Une fusillade du Pentagone    Festival Carthage 2021 et Festival Hammamet 2021, finalement reportés    Mostra de Venise : Trois films arabes à l'affiche et des avant-premières mondiales prestigieuses    Erdogan à Saïed : Il est important de poursuivre les travaux de l'ARP en Tunisie    Tunisie – Erdogan se permet de s'ingérer ouvertement dans les affaires internes tunisiennes    Festival Hammamet 2021 : Spectacle "Rboukh" du musicien Hatem Lajmi attendu en ligne    Un musée virtuel du patrimoine tunisien voit le jour    Jake Sullivan : Les Etats-Unis sont prêts à redoubler d'efforts pour aider les Tunisiens    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'art et la manière
Publié dans Le Temps le 20 - 03 - 2015

A la Galerie Saladin de Sidi Bou Saïd se tient depuis le 14 mars l'exposition personnelle de l'artiste plasticien Mohamed Zouari qui se poursuit jusqu'au 03 avril. Toujours fidèle à ses techniques qui consistent à marier la peinture à la sculpture, Mohamed Zouari, nous présente aujourd'hui de nouvelles créations où l'on peut encore remarquer ce détachement des contraintes au niveau de l'imagination, des thèmes, des formes, des couleurs et de l'espace.
L'on se demande par quelle alchimie l'artiste-peintre transforme ses matériaux en de splendides œuvres plastiques, tantôt poétiques et lyriques, tantôt dramatiques et énigmatiques !
Il agrémente souvent ses toiles en creux ou en bosses ou en pointes, créant ainsi des structures simples ou complexes, régulières ou irrégulières et produisant ainsi des combinaisons cohérentes ou complexes en formes et en couleurs. Sans doute, c'est dans cette variété des styles et des démarches plastiques qu'on reconnaît la magie des œuvres et l'originalité du créateur.
Chaque tableau semble avoir une histoire, une anecdote, une prise de position, voire même une biographie, car l'artiste est toujours accroché à son monde, à son milieu, à ses sources, à ses origines : en témoignent plusieurs tableaux exposés où l'on ressent une certaine nostalgie du passé, de l'histoire et de l'appartenance à une civilisation arabo-musulmane d'où émane cette heureuse inspiration qui anime notre artiste et le pousse toujours à créer.
Il faut admirer « Laylat Al Kadr » (Nuit du Destin), ou encore la grandiose toile intitulée « Méditation spirituelle » qui montre les cinq appels à la prière, où l'on peut lire en calligraphie ce texte religieux prononcé par le muezzin du haut du minaret exhortant les fidèles à vaquer à leur prière. On y trouve également d'agréables tableaux en petits formats illustrant le « Village méditerranéen », d'autres tableaux où domine la calligraphie dont l'artiste passe pour un grand maître.
L'histoire de la littérature arabe antéislamique fait partie de cette exposition sculpturo-picturale puisqu'on peut s'arrêter longtemps devant deux œuvres maîtresses qui relatent l'histoire de deux figures poétiques de cette époque-là, à savoir Antara et Tarafa. Ces deux histoires sont transposées sous forme de boucliers évoquant ces courageux personnages qui ont fait leur preuve en guerre comme en amour et en générosité. Ces boucliers sont cernés avec beaucoup de tact des plus beaux vers poétiques prononcés à l'époque par ces deux grands héros.
Les femmes ne manquent pas à cette exposition : l'artiste présente « La dame en rouge », juste à l'entrée de la galerie. Cette femme, telle la Joconde, est imposante par son maintien et ses traits et porte les touches particulières toutes propres à notre artiste où l'on peut marquer toute l'innovation plastique tant par les formes et les traits que par les couleurs et la matière.
Cette exposition coïncide avec le quatrième anniversaire de la galerie Saladin qui soufflera ses quatre bougies le 21 mars courant. Cette galerie, est régie par M. Ridha Souabni, grand mordu d'arts plastiques et grand ami des artistes-peintres, qui n'a cessé de multiplier les efforts pour réussir son entreprise en donnant l'occasion aux artistes d'exposer leurs œuvres sur les cimaises de sa galerie en assurant toujours des expositions de bonnes qualités aux habitués de la galerie. Il faut saluer le dynamisme et l'énergie de ce galeriste pour assurer la bonne marche de sa galerie et surtout une bonne contribution à la promotion des arts plastiques en Tunisie. Nous lui souhaitons bonne continuation !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.