Anthony Fauci au cœur d'un scandale impliquant un laboratoire en Tunisie    Marseille – PSG : Liens streaming pour regarder le match    LC Afrique (2e tour retour) – Espérance ST : obligation de résultat pour retrouver la phase de poules    Foot-Europe: le programme du jour    NBA : les Bulls toujours invaincus, Cleveland enfin vainqueur    Man United – Liverpool : les compos probables    Deux décès à cause des pluies à Kasserine    Tunisie – METEO : Appel à la vigilance !    Tunisie – Suspension de la circulation du métro léger et prolongement des trajets des bus de correspondance    Tunisie – Intempéries : Décès de deux personnes à Thala    Ammar Mahjoubi: Violence et insécurité à l'époque romaine    Hausse de l'encours de la dette publique de 12,2%, à 101,2 milliards de dinars, à fin août 2021    Nabeul : Saisie de 4 tonnes de semoule et 47658 litres de lait    Erdogan expulse dix ambassadeurs dont ceux de la France, des USA et de l'Allemagne    Affaire des licences de taxis collectifs : 11 suspects dont deux anciens gouverneurs    Photo du jour : Un « bijou » architectural construit à des dizaines de mètres de la présidence du gouvernement !    Tunisie : Le monde change, la STEG « évolue »    Dernière minute – Chiffres officiels : Quasi-blocage de l'investissement, fin septembre 2021    Des policiers agressent le président de l'ESS La FTF dénonce    Nouvelles mesures imposées aux voyageurs en prévision d'une nouvelle vague Covid-19    Importation des voitures de luxe : L'austérité doit concerner les voitures administratives et non pas les voitures privées    Tunisie : L'état d'exception face aux tentations d'ingérence internationale    La cheffe du gouvernement reçoit Ons Jabeur    Décès de l'ancien ministre Abdelbaki Hermassi    Forum des DSI : "Tunisie Telecom veut être le label de confiance pour les PME/PMI dans la transformation digitale"    Tunisie : Le Pass vaccinal obligatoire pour accéder presque partout dès le 22 décembre 2021    L'Office des œuvres scolaires se digitalise    Monopole, spéculation et contrebande : cinq ministères s'engagent dans la lutte    Commémoration du 8ème anniversaire de l'Attaque terroriste du 23 octobre 2013    21ème édition du festival de l'Asbu : Six prix pour la Tunisie    Tunisie – Météo: Retour progressif d'un temps hivernal avec baisse des températures    La Grenade de Gabès avec label AOC débarque sur les marchés de la région    Foot Tunisie : Programme des matches de samedi    Dialogue national- Noureddine Tabboubi appelle à la participation des partis politiques    Tunisie – France : Entretien téléphonique Charfeddine-Darmanin    Cour de cassation : I Watch appelle l'exécutif à entériner la nomination de Moncef Kchaou    Le comité de défense de Mehdi Ben Gharbia dénonce les violations à son droit à la santé    Processus politique : L'ONU confiante en la Tunisie    Abdelaziz Kacem: L'intelligentsia ou la ménopause du cogito    Migration clandestine Mahdia : mandat de dépôt contre les passeurs    Le ministère des Affaires culturelles rend hommage au scénographe Kais Rostom    Ephéméride – 20 octobre 2011 : Les rebelles islamistes assassinent Mouammar Khadafi    Monde- Daily brief du 21 octobre 2021: La Turquie menace d'expulser 10 ambassadeurs occidentaux    Vient de paraître - Un nouveau recueil poétique de Abdelaziz Kacem : «Quatrains en déshérence»    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    "Rouhaniyet" Nefta sous le signe "Hanin" du 4 au 7 novembre 2021    Etats-Unis: Donald Blome proposé pour le poste d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire au Pakistan    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Défis et enjeux
Publié dans Le Temps le 07 - 05 - 2015

A l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le Bureau de projet de l'UNESCO à Tunis et le Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l'homme en Tunisie (HCDH) ont organisé à Tunis un séminaire d'échanges et de réflexion en présence d'officiels et d'experts nationaux et internationaux et notamment Néji Jalloul, ministre de L'Education, David Kaye, Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d'opinion et d'expression, son Excellence Tanja Jääskeläinen, Ambassadeur de Finlande en Tunisie et en Libye et Michael Millward, Représentant de l'UNESCO pour le Maroc, l'Algérie, la Mauritanie et la Tunisie. Ont également assisté à ce colloque des représentants du gouvernement tunisien, des parlementaires, des journalistes, des patrons de médias, ainsi que des représentants de la société civile.
Ce colloque a été l'occasion pour tous de débattre de la situation actuelle du journalisme et de la liberté d'expression en Tunisie, de dresser un bilan plutôt mitigé du traitement de l'image des femmes dans les médias tunisiens et enfin d'émettre une série de recommandations visant notamment la promotion d'égalité des genres à travers les médias et le renforcement de la sécurité des journalistes lors de l'exercice de leur fonction. La séance matinale a été consacrée aux avancées, aux défis et aux enjeux de la liberté d'expression en 2015 avec plusieurs interventions dont celles de Néji Bghouri, Président du Syndicat National des Journalistes Tunisiens, du Président de la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA), Nouri Lajmi ainsi que du Président du Centre Africain de Perfectionnement des Journalistes et Communicateurs (CAPJC). Des ateliers ont été organisés l'après midi, portant notamment sur le rôle du service public, des radios et de la presse écrite dans la promotion de l'équité des genres mais aussi sur les atteintes à la liberté des journalistes en Tunisie, les moyens mis en place pour garantir leur intégrité physique, la surveillance sur internet ou encore la procédure judiciaire en matière de poursuite des journalistes
Un nouveau souffle pour le journalisme
Depuis 22 ans, la Journée mondiale de la liberté de la presse est célébrée chaque année le 3 mai. Elle permet d'un côté de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse mais aussi d'évaluer la liberté de la presse à travers le monde, de défendre l'indépendance des médias et de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu leur vie dans l'exercice de leur profession. Le thème choisi pour 2015 est: « Donnons du souffle au journalisme ! Vers une meilleure couverture de l'information, l'égalité des genres et la sécurité des médias à l'ère du numérique. » A cette occasion, le Secrétaire général des Nations Unies, la Directrice générale de l'UNESCO et le Haut-Commissaire aux droits de l'homme ont adressé au monde un message commun dont voici un extrait: « « Un journalisme de qualité permet aux citoyens de prendre des décisions éclairées quant au développement de la société. Il contribue également à dénoncer les injustices, la corruption et les abus de pouvoir. Pour cela, le journalisme doit être capable de s'épanouir dans un environnement permettant un travail indépendant, sans ingérence excessive et dans des conditions de sécurité. »
Tunisie: Fragile liberté d'expression
Dans un récent rapport, Reporters Sans Frontières (RSF) a annoncé l'assassinat de 24 journalistes durant ces quatre premiers mois de l'année 2015. L'année dernière, 69 journalistes ont été tués dans le monde. Dans son rapport, RSF souligne que « Dans un contexte d'instabilité, les médias sont des objectifs et des cibles stratégiques pour les groupes ou individus qui tentent de contrôler l'information.» Si la Tunisie a enregistré depuis la révolution de véritables avancées en matière de liberté de la presse, elle a été récemment classée par RSF à la 126ème place sur un ensemble de 180 pays, avec un score d'exactions de 49,45 et un score global de 38,68. Elle a tout de même avancé de 7 places par rapport à 2014. Par ailleurs, la Tunisie n'est toujours pas fixée sur le sort de ses deux journalistes Soufiane Chourabi et Nadhir Guetari, portés disparus depuis le 8 septembre dernier. Des éléments terroristes, récemment capturés en Libye, ont révélé durant leur interrogatoire, les avoir assassiné tous deux ainsi que l'équipe de la chaîne télévisée El Barqa. L'information a été dévoilée par le gouvernement provisoire libyen sans qu'aucune confirmation ou infirmation n'émane jusqu'ici de la part des autorités tunisiennes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.