Communauté subsaharienne en Tunisie : Inquiétante flambée du discours raciste    Faire de la Tunisie une plateforme de coopération: Tunisie Japon Afrique    Tunisie: 7,433 millions quintaux de céréales collectés    Hausse des prix des carburants : Le pari risqué du gouvernement    Tribune | Mon message d'Hiroshima    Classement WTA : Badosa recolle à Sakkari et passe 3e, Ons Jabeur 5e    Matches amicaux : Le Barça, l'Atletico et la Roma largement vainqueurs    EXPATRIES | Un trophée pour Belarbi ?    Sélections des jeunes : Le temps des grandes réformes    EST | Des recrutements ciblés : L'empreinte de Nabil Maâloul !    Prix au marché municipal de Beja [Vidéo]    Décès d'un ressortissant tunisien au Canada : Le meurtrier souffrait-il réellement de troubles mentaux ?    Pourquoi | A propos des horloges    Noureddine Taboubi : l'UGTT est pour un régime présidentiel modéré    Rached Ghannouchi : nous avons appelé au boycott et trois quarts des Tunisiens ont répondu    Météo : Le mercure grimpe jusqu'à 42 degrés    Les syndicats des sécuritaires appellent à ne plus sécuriser les spectacles de Lotfi Abdelli    Monastir: Sauvetage de 22 migrants clandestins à l'île de Kuriat    Foot mondial : Programme TV des matches de lundi    Un Algérien viole une Américaine de dans des toilettes publiques en France    QNB – La croissance économique mondiale stagne en 2022, mais s'agit-il d'une récession?    Australie: Qantas demande à ses cadres de venir remplacer les bagagistes    Météo du lundi 8 août 2022    Embellie touristique    Bouden : « La création d'un conseil supérieur de l'éducation et de l'enseignement, oeuvrera à redonner à l'école son rôle d'ascenseur social »    Monastir : 22 migrants clandestins sauvés en pleine mer    Marouen Abassi reçoit le gouverneur de la Banque centrale libyenne    Ghaza : 31 martyrs dont 6 enfants et 4 femmes    L'INM annonce des orages dans le nord-est et le centre du pays    Tunisie – La marine nationale sauve 22 candidats à la migration clandestine    255 migrants migrants clandestins secourus en une seule nuit entre la Tunisie et l'Italie    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    La croissance économique mondiale stagne en 2022, mais s'agit-il d'une récession?    Ben Arous : saisie de 91 quintaux de farine subventionnée utilisée pour fabriquer les pains spéciaux    Jean-Jacques Ciscardi sort son nouveau live : Beyrouth-Rome vol 770    Noureddine Taboubi inaugure le mémorial de Chokri Belaid (Vidéo)    Sécurité routière : Légère baisse de la mortalité sur les routes en juillet    Benjemy au Festival International de Hammamet : Prouesses musicales et esthétiques    Notes de lecture | Ondoyances méditerranéennes de Saint Augustin à Sidi Bou Saïd El Baji *    Foot-Europe: le programme du jour    Le festival de Monastir déprogramme Mokdad Shili à cause de ses propos contre Bourguiba    L'UGTT condamne les attaques sionistes contre Gaza    Météo du dimanche 7 août 2022    Wandure is actually a Canadian Dating application That Saves Times by Turning Every on line complement Into a Real-Life Date    Learning to make Up With The Girl After A Fight    Kaïs Saïed ordonne le retrait de son poster placardé sur un minaret    Treatment For Ebony Babes™ Focuses On Helping Ebony Women Proceed Off Their Exes    Un Tunisien tué à Montréal : les détails    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Dix suspects, dont le «cerveau», relâchés !
Publié dans Le Temps le 07 - 08 - 2015

Coup de théâtre dans l'affaire de l'attaque terroriste contre le musée du Bardo perpétrée le 18 mars dernier et attribuée par le gouvernement à la phalange Okba-Ibn Nafaâ mais revendiquée par la nébuleuse terroriste l'Etat islamique. Dix suspects dans cette affaire ont été relâchés par la justice, dans la nuit de mercredi à jeudi 6 août, après plus de quatre mois d'enquête, a-t-on appris hier de source judiciaire digne de foi.
La libération des dix suspects, neuf homme et une femme âgés de 20 à 35 ans, nous a été confirmée par Me Anouar Ouled Ali, l'avocat de certains de ces suspects.
Fait encore plus déroutant : Mohamed Amine Kabli, le présumé «cerveau de l'attaque du musée », selon les dires du ministre de l'Intérieur Najem Gharsalli, figure parmi les suspects libérés !
Le ministre de l'Intérieur avait en effet annoncé lors d'une conférence de presse tenue le 26 mars dernier que Mohamed Amine Kabli (25 ans) est «le premier responsable ayant supervisé l'attaque», révélant que ce suspect avait «agi sur ordre de l'Algérien Lokman Abou Sakhr», le chef de la phalange Okba Ibn Nafaâ, qui a été abattu fin mars dans la région de Sidi Yaïche (gouvernorat de Gafsa) lors d'une opération sécuritaire d'envergure.
Les dix personnes relâchés habitent, selon nos sources, tous dans le quartier populaire d'Al-Omrane supérieur, à quelques kilomètres du musée du Bardo.
Selon Me Ouled Ali, «le juge d'instruction est arrivée au fil des audiences et des investigations à la certitude que les suspects n'avaient aucun lien avec l'attaque du Bardo».
Toujours selon cet avocat, «les aveux des suspects ont été extorqués suite à de mauvais traitements».
Me Ouled Ali a aussi révélé que le juge d'instruction en charge de l'affaire a déjà exploré une nouvelle piste et procédé déjà à de nouvelles arrestations dans le cadre de l'affaire de l'attaque du musée du Bardo qui a fait 22 morts (21 touristes étrangers et un agent de la brigade antiterroriste).
L'avocat, qui assure que certains suspects relâchés s'apprêtent à déposer des plaintes pour torture et mauvais traitements contre des agents de la brigade anti-criminelle de Gorjani, estime que le ministre de l'Intérieur «a commis l'erreur d'avoir annoncé de façon précipitée lors de sa conférence de presse les noms des suspects au lieu de se contenter de parler de prévenus».
La libération des dix suspects dans l'affaire de l'attaque du Bardo est intervenue quelques heures seulement l'annonce par la brigade antiterroriste britannique, de l'existence d'un «lien» entre l'attaque djihadiste contre le musée du Bardo à Tunis le 18 mars et celle contre un hôtel près de Sousse, le 26 juin.
«L'attaque contre le musée du Bardo qui avait fait 22 morts, dont une Britannique, est liée à celle à Sousse», qui a causé la mort de 38 touristes, dont 30 Britanniques, a déclaré Richard Walton, chef de la cellule anti-terroriste de Scotland Yard, le mercredi 5 août.
«Je ne peux pas donner de détails supplémentaires sur des enquêtes qui sont en cours mais je peux en revanche confirmer que nous collaborons étroitement avec les autorités tunisiennes sur les deux enquêtes et que nous avons informé le parquet du lien qui existe entre les deux», a-t-il ajouté dans un communiqué.
Les deux attaques, qui ont porté un coup très sévère au secteur touristique, ont été revendiquées par l'organisation de l'Etat islamique.
Selon Scotland Yard, environ 150 personnes ont été arrêtées en Tunisie et 15 ont été déjà inculpées pour acte de terrorisme, depuis l'attaque du 26 juin.
Les policiers britanniques ont recueilli 459 témoignages et ont en leur possession plus de 370 fichiers photo et vidéo provenant de téléphones et de tablettes portables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.