Coronavirus – Algérie : Le bilan grimpe à 638 décès et plus de 9.000 contaminés    Tunisie – Un avocat reçoit des menaces de mort    Tunisie – Coronavirus: Presque 60% des tunisiens ont cessé de travailler et n'ont pas reçu de salaires    Vers la cession de shems Fm et Assabah à cause de leur faillite    «Une relance post-COVID exige un vrai plan de rupture»    Les professionnels estiment les mesures insuffisantes    Allah n'est pas obligé…    Le désengagement total des USA    Jusqu'à 86 millions d'enfants menacés par la pauvreté    La « solidarité » s'étiole autour de Ghannouchi    Le prix " Najiba Hamrouni pour la déontologie de la presse " attribué à " Nawaat "    La Tunisie sombre dans la pinte et l'alcool frelaté !    Un spectacle Hip Hop à la télévision    Le chanteur Ali Jaziri au rendez-vous    Bab L'Bluz, ce quatuor qui fusionne musique berbère et blues    Dr Nissaf Ben Alaya : Conditions de déroulement des cérémonies de mariage    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 29 mai à 11H00    La Fondation Hédi Bouchamaoui fait don de 18 respirateurs à 5 hôpitaux du Sud tunisien    Maarouf est venu liquider les entreprises publiques, accuse Taboubi    Le Nova 7 I de Huawei disponible sur le marché tunisien    Un agent de sécurité agressé à Ben Arous    Appel de la Suisse à agir contre la chute des transferts de fonds vers les pays à faible revenu    Fonds de la zakat | Le président de la LTDH, Jamel M'sallem, à La Presse : «On attend le verdict du Tribunal administratif» (vidéo)    Neymar : la justice suspend le paiement d'une amende de 14,7 millions d'euros    Programme « Tounes Wijhetouna » : Valoriser l'image de la destination Tunisie (Vidéo)    Relance économique après le Covid-19 : Le casse-tête du financement    Endettement de la SONEDE : La barre du milliard de dinars dépassée    Raffia Arshad, la première femme en hijab qui devient juge au Royaume-Uni    Tribune | Y a-t-il un commandant à bord ?    Tribune | Code d'éthique et de déontologie parlementaire : Pourquoi et comment?    Khaoula Hosni, auteure de «La fosse de Marianne», à La Presse : «La trilogie était un exercice d'écriture épuisant de scènes visuelles»    Houcine Jaïdi - Décès d'Albert Memmi : le silence du ministère des Affaires culturelles est injustifiable et inadmissible    ESS | Mercato : Baâyou intransférable !    Mohsen Marzouk menacé depuis la Turquie, riposte    L'ancien Premier ministre marocain Abderrahman Youssoufi n'est plus    Tunisie – Météo : Températures stationnaires    Escrime | L'élite reprend du service le 4 juin : Les sabreurs au rendez-vous    Chemins de l'herméneutique | Epilogue…    La Tunisienne Nour Belkhiria remporte le Canadian Screen Award    40ème jour du décès de Noureddine Diwa : L'hommage émouvant de sa femme Amel Agrebi    Wall Street Journal : Le CSHL, 1er club au monde à avoir utilisé l'application du public à distance dans un stade vide    Ligue 2 (barrages) : L'O.Sidi Bouzid réclame la diffusion TV des matches et un arbitrage à 5    Coronavirus : la Premier League reprendra le 17 juin    Tunisie: Un incendie ravage trois hectares de végétation à la Manouba    Tunisie : la BCT maintient inchangé son taux d'intérêt directeur à 6,75%    COVID-19 : HONDA Tunisie annonce une révision tarifaire de toute sa gamme    Zarzis : Mieux vaut tard que jamais !    Tunisie: Poursuite par le ministère de la Défense des recherches de migrants clandestins naufragés au large de Sfax    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un financement de 121 millions d'euros accordé à la STEG par l'AFD
Publié dans L'expert le 04 - 01 - 2019

Un financement de 403,4 millions de dinars (MD) a été accordé par l'Agence française de développement (AFD) à la Société tunisienne de l'électricité et du gaz (STEG), pour un réseau de compteurs d'électricité intelligents et pour une assistance technique dans la réalisation des dossiers d'appels d'offres et le suivi de ce projet.
Le financement est réparti entre un accord de crédit de 400 MD et un don de 3,4 MD pour l'aide technique. Les accords relatifs à ce financement ont été signés vendredi à Tunis entre le Pdg de la STEG, Moncef Harrabi, et, le directeur du bureau de l'AFD à Tunis, Gilles Chausse.
Le projet de mise en place de réseau intelligent d'électricité (smart grids), dont l'appel d'offre sera lancé au cours du mois de janvier 2018, consiste dans une première phase, en l'installation de 400 mille compteurs intelligents d'électricité et 60 mille compteurs de gaz naturel dans la région de Sfax, en tant qu'une expérience pilote, a précisé Harrabi. Les compteurs de la région de Sfax constituent 10% des compteurs du pays, a-t-il précisé.
Cette expérience, qui sera généralisée dans une deuxième étape, au plan national, permettra d'éliminer la facture forfaitaire, de telle sorte que le client sera en mesure de suivre sa consommation d'électricité et du gaz à tout moment et même à distance, et de maitriser sa facture énergétique. La facturation sera effectuée mensuellement, et même chaque semaine, grâce à cette technologie, et rendra par conséquent, le recouvrement momentané, a poursuivi le responsable, notant que cette nouvelle technologie facilitera aux ménages l'installation des panneaux photovoltaïques et l'utilisation des énergies renouvelables. La part des énergies renouvelables dans le mix énergétique devrait atteindre, d'ici 2030, un taux de 30%.
Le directeur du bureau de l'AFD à Tunis a, de son côté, relevé que la concrétisation de ce projet répond aux engagements de la Tunisie, lors de l'accord de Paris, pour réduire de 41% le taux des émissions de carbone à l'horizon de 2030.
Et d'ajouter la STEG deviendra avec la réalisation de ce projet, le leader sur le continent africain en matière de réseaux intelligents. Les objectifs de financement réalisés par l'AFD en 2018, ont dépassé les engagements annuels prévus, soit la réalisation de 300 millions d'euros (1020 millions de dinars) par rapport à des engagements de 250 millions d'euros (850 millions de dinars) par an.
Pour le ministre de l'Industrie et des PME, Slim Feriani, les accords s'inscrivent dans le cadre du programme de la modernisation et d'amélioration des services de l'Etat et visent l'amélioration de l'efficacité énergétique, d'autant plus que le tiers du déficit de la balance commerciale provient du déficit énergétique.
Selon le ministre du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale, Zied Laadhari, qui a signé avec le directeur de l'AFD, un accord de garantit du crédit, le financement intervient également, dans le cadre des programmes de modernisation des entreprises publiques, faisant remarquer que ce crédit a été accordé sur 20 ans, dont une période de grâce de 7 ans et selon des conditions préférentielles.
Les « smart grids » sont des réseaux de distribution d'électricité dits « intelligents » utilisant des technologies informatiques et de communication pour optimiser la production, la distribution et la consommation, selon des sites Web.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.