25 mille tunisiens souffrent de polyarthrite rhumatoïde    Elections FTF : Mohamed Larbi Snagria et Achraf Aouadi candidats à la présidence de la FTF    Foot-Europe: le programme du jour    Ligue 1 – 16e journée: L'Etoile se déchaîne !    ST: Ben Nasr relève Chikhaoui    USM: Dissiper le doute    ABIR MOUSSI : Pour ceux que le dossier des hydrocarbures et des ressources naturelles intéresse    830 projets agricoles déclarés à Sidi Bouzid    Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux(FTDES): Un centre d'accueil et d'orientation ouvrira ses portes    DECES: Haj Abdelaziz GHAZALI    MEMOIRE: Ali TARHOUNI    L'Ambassadeur algérien à Tunis, Azzouz Baalal, remet à Rached Ghannouchi une invitation officielle à visiter l'Algérie    DECES: Mohsen HAMZAOUI    Intelligence artificielle: le futur n'est plus le pétrole, mais la data !    Lutte contre le vol des bagages: Tunisair prend le phénomène à bras-le-corps    Focus business: la promotion des exportations    Coronavirus, aucun cas enregistré parmi la communauté tunisienne en Italie    Happy Birthday Mr President !    Sahel - Sommet du G5 ce lundi à Nouakchott : Aller au concret et à l'urgent    Ben Ammar : L'ouverture sur le marché saoudien sera une chance historique pour le cinéma tunisien    Festival du rire 2020 | «Mamou et Chehyma» : le triomphe de l'amitié    Livre : « Les Carthage du monde »: Kart Hadasht ressuscitée    VIe colloque international d'études méditerranéennes (les 24 et 25 fevrier 2020): «La folie, entre création et destruction»    Agression d'un Imam à La Marsa : Simple «scénario» mis en œuvre par l'Imam afin de faire pression sur les autorités concernées pour être « titularisé » !    En photos : Hend Sabri, sublime et stylée à la Fashion Week de Milan    Arrestation d'une femme libyenne pour vol    L'ambassadeur de Chine à Tunis, Wang Wenbin : Avancée dans l'endiguement du Coronavirus et efforts de reprise du secteur économique fortement impacté    L'Emir du Qatar en visite officielle en Tunisie les 24 et 25 février    Foot-Europe: le programme du jour    Météo : Temps passagèrement nuageux    L'huile de pépins de figue de barbarie – Sultane de la nouvelle cosmétique tunisienne : Lancement d'une nouvelle vidéo    Gouvernement de Fakhfakh, qu'en pense Ahmed Néjib Chebbi ?    Candidature au patrimoine mondial de l'Unesco : L'île de Djerba répond aux critères requis    Exposition : « Raffaello, le portraitiste », Reproduction en HD des plus célèbres portraits du peintre italien de la Renaissance    Coronavirus, trois italiens contaminés en Lombardie    Les priorités du nouveau gouvernement, selon Hichem Elloumi    De plus en plus de Libyens arrivent en Tunisie    En vidéo : Azza Filali lève le rideau sur son nouveau roman    La Tunisie condamne la double fusillade près de Francfort    Le Groupe de la Banque mondiale lance une initiative en faveur des femmes entrepreneures au Moyen-Orient et en Afrique du Nord    Jean Daniel, le Tunisien, par Guy Sitbon    Orange Tunisie et l'association SHANTI annoncent le lancement de la plateforme elmensej.tn de mise en valeur des produits des artisanes de la région de Nefta    Un grand ami de la Tunisie n'est plus    Wadii Jary renouvelle sa candidature pour la présidence de la FTF    La justice suisse inculpe Nasser Al-Khelaïfi    Découvert par les forces sécuritaires et militaires : Un camp de terroristes sur les hauteurs de Kasserine    Du 19 au 22 février 2020 : Mission d'hommes d'affaires tunisiens à Turquie    Conférence de presse: Les droits humains des migrants, victimes des politiques européennes en matière de migration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Candidature au poste de premier ministre : Les discussions se poursuivent entre partis politiques et blocs parlementaires
Publié dans L'expert le 16 - 01 - 2020

Les différents groupes parlementaires ont indiqué mercredi que les discussions intergroupes se poursuivent dans le but d'arriver à un accord sur une personnalité consensuelle pour briguer la primature.
Le nom du candidat sera présenté ultérieurement au président de la République qui le chargera de la fonction de chef du gouvernement désigné.
Dans leurs déclarations aux médias en marge de la plénière tenue mercredi au palais du Bardo, les représentants des groupes parlementaires ont convenu des qualités que devraient avoir le futur chef du gouvernement, à savoir l'intégrité, la compétence et la capacité à former un cabinet ministériel apte à diriger le pays.
A cet effet Fathi Ayadi (mouvement Ennahdha) a déclaré que la reprise des discussions pour la formation du gouvernement constitue une nouvelle occasion pour les partis politiques de se réunir autour d'une personnalité capable de diriger le prochain gouvernement et de répondre aux attentes des Tunisiens.
Il a souligné l'importance des concertations entre les parties politiques pour former un gouvernement politique capable de mener des réformes et de prendre des décisions justes.
Ayadi a précisé que le bureau exécutif d'Ennahdha devait se réunir, mercredi après-midi, pour examiner toutes les options et trancher quant au choix de la personnalité à même de briguer la primature. Il a par ailleurs mis l'accent sur l'importance de s'accorder sur les critères et les qualités qui doivent prévaloir dans le prochain gouvernement qui doit, impérativement, bénéficier d'un large soutien politique.
« La personnalité qui sera proposée au président de la République pour la primature doit être une personnalité éminemment politique capable de fédérer et d'orienter positivement l'opinion publique, autrement dit, de laisser une bonne impression auprès des Tunisiens « , a assuré de son côté Mabrouk Korchid du bloc Tahya Tounès.
Korchid a fait savoir que sa formation politique va proposer, en concertation, avec les autres parties, sans exclusion aucune, la personnalité la plus apte pour la primature, indiquant à ce propos l'existence d'une coordination directe avec les partis le mouvement Echaâb, le Courant démocrate, » Au cœur de la Tunisie » et le bloc Al Mostakbal à ce sujet.
Pour sa part Khaled Krichi (mouvement Echaâb) a affirmé que son parti est dans la dernière phase des discussions pour convenir d'un accord sur la personnalité ou les personnalités qui seront proposées au plus tard jeudi au président de la République.
« Les concertations progressent avec certaines parties au sein du bloc démocratique et avec le Courant démocrate, sans compter les partis politiques tels que Tahya Tounès, Ennahdha et la Coalition Al Karama », a indiqué Krichi.
Le député du mouvement Echaâb a expliqué la désapprobation du gouvernement Jemli par l'absence d'un programme à dominante sociale clair, soulignant que le prochain chef du gouvernement devrait être compétent, intègre, n'ayant fait l'objet d'aucune suspicion de corruption, de terrorisme, ou encore de normalisation avec l'ennemi sioniste.
Le représentant du parti Qalb Tounès Hatem Mliki a relevé que, comme le stipule la Constitution, les concertations entre le président de la République, les blocs parlementaires et les partis politiques sont nécessaires pour désigner la personnalité que le président de la République jugera la plus apte à diriger le pays lors de la prochaine période.
Il a précisé que son parti a pris l'initiative de mener des discussions avec les différents partis sans exception pour trouver un accord sur la personnalité qui sera présentée à Kais Saied avant la date butoir du jeudi 16 janvier 2020.
Le député du Courant démocrate, Hichem Ajbouni, a indiqué que le conseil national tenu mardi a décidé de charger le bureau politique de discuter avec les partis avec qui il a mené des concertations durant la formation du gouvernement Jemli, à savoir ; le mouvement Echaâb, Tahya Tounès, Ennahdha et autres partis si nécessaire pour s'accorder sur une personnalité destinée à la primature.
Ajbouni a exprimé son souhait de trouver une personnalité consensuelle entre les partis pour assurer au prochain gouvernement le plus large soutien politique.
Mondher Ben Attia (Coalition Al Karama) a déclaré que son parti a choisi 5 personnalités, dont 3 seront proposées au président de la République.
« Les critères adoptés par la coalition dans le choix des personnalités concernent la compétence, l'intégrité et la non implication dans des affaires de corruption », a affirmé Ben Attia.
Il a précisé que certains noms proposés par sa coalition bénéficient du soutien d'autres partis politiques.
La présidente du Parti Destourien Libre, Abir Moussi, a relevé que son parti a déjà fait part de sa position et a invité les autres forces politiques qui ont voté contre le gouvernement Jemli, à se concerter autour d'un gouvernement sans les « frères musulmans » (en référence au mouvement Ennahdha).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.