Antonio Guterres – SG des Nations Unies – qualifie le COVID-19 de « 5ème Cavalier de l'Apocalypse »    Société Atelier du Meuble Intérieurs : augmentation de capital annoncée    Karim Trabelsi: « La LF 2021 doit traduire une approche sociale »    L'Atuge lance le débat sur les attentes et les perspectives de la loi de relance de l'économie    Dématérialisation des procédures administratives: Déjà des premiers succès de Mohamed Fadhel Kraiem    Le Président de la République supervise la clôture des travaux de la Conférence annuelle de la diplomatie    Tunisie: Tunisair: Les billets sont modifiables sans frais    Tunisie: Baisse de 11,5% des revenus de l'Etat au cours des sept derniers mois,selon Ezzeddine Saidane    Tunisie: Coupures d'eau ce mercredi sur ces zones de Tunis    Tunisie: 61 nouvelles infections au coronavirus au Kef    Tunisie: Fakhfakh déclare ses biens à l'INLUCC    Commentaire | La poudrière libanaise : quand il n'y en a plus, il y en a encore !    Grenades sur votre table, faites le bon choix!    Départs à la pelle et flou inquiétant !    L'EST et le CSSE, en finale de la Coupe    Prix Littéraires "COMAR D'OR": "Merminus infinitif "remporte le Comar d'or (Lauréats de l'édition 2020)    Nawel Ben Kraïem, l'artiste hybride dévoile ses identités multiples    Le romantisme de Nawel Ben Kraiem    Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés    Loi de relance de l'économie en débat à l'ATUGE    Deuxième édition de "Les Cordes Méditerranéennes" du 24 au 31 octobre 2020    Programme TV du mardi 22 septembre    Abir Moussi organise une importante Conférence de presse autour des subtilités de la « pieuvre du terroriste » en Tunisie    Mechichi reçoit Itilaf Al Karama, Moussi annule son rendez-vous    Saisie d'un million de dinars en devises près de la frontière tuniso-libyennes    Tennis – Classement WTA : Ons Jabeur perd une place (35e)    Naissance annoncée d'un nouveau parti centriste    Grippe saisonnière : Ce croisement potentiel avec le coronavirus    Championnat d'Angleterre – 2e journée : les résultats complets    Des tunisiens et des turcs forment les officiers de police ivoiriens    Une formation en ligne gratuite (MOOC) pour favoriser l'action citoyenne en Afrique francophone    Tunisie – Coronavirus: 528 nouveaux cas de contamination et 5 décès    Pandémie de la Covid-19 : Les saints seraient-ils fâchés ?    Rentrée culturelle de l'Institut Français de Tunisie : De belles rencontres au menu    CONDOLEANCES    "Shawarie" à la maison de l'image, un programme de réhabilitation de quartiers populaires    L'EST remporte la supercoupe après le championnat : La culture de la performance    Handball | Affaire rocambolesque du match CSH –CSM : Le coronavirus est passé par là !    CONDOLEANCES : Hassan JLASSI JALLALI    Par le polytechnicien Hazem Bouzaiane : Quelle couleur nous va...?    Météo : Temps partiellement nuageux sur la plupart des régions    Deux morts et d'importants dégâts    Le parti du président Aoun propose un compromis    Manifestations millénaires à Bangkok    Nabil Naoum : L'Eclipse et autres nouvelles, De l'importance des menus plaisirs    Lancement du projet "Musées pour Tous" au musée archéologique de Sousse    Kamel Chaabouni: Et si la Tunisie adhérait à l'union des Etats-Unis d'Amérique !    2000 migrants irréguliers algériens sont entrés en Espagne depuis le début de 2020    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Président Buhari finalise l'adhésion du Nigeria à l'Agence pour l'Assurance du Commerce en Afrique (ACA)
Publié dans L'expert le 13 - 08 - 2020

L'adhésion à l'ACA permet au Nigéria de disposer d'une capacité d'assurance supplémentaire pour favoriser de nouveaux investissements
NAIROBI, Kenya, 13 août 2020/ — Le Nigeria devient un pays membre à part entière à un moment opportun. Il devance d'autres pays qui accélèrent leur adhésion, compte tenu des difficultés liées à l'assurance du commerce et des investissements pendant la pandémie de COVID-19 et reconnaissant également des possibilités potentielles après la pandémie.
* Le Nigeria a contribué à hauteur de 14,1 millions d'USD au capital de l'ACA (www.ATI-ACA.org) en 2019, grâce au soutien financier de la Banque africaine de développement (BAD) et a achevé son processus d'adhésion par la ratification du traité de l'ACA.
* L'adhésion à l'ACA offre aux pays africains une capacité d'assurance commerciale et d'investissement supplémentaire, qui permet de se prémunir contre les effets négatifs de COVID-19.
* L'ACA devrait recevoir un capital supplémentaire estimé à 138 millions d'USD de la part de nouveaux actionnaires potentiels dans les mois à venir.
Cette semaine, S.E. le Président Buhari a signé l'instrument de ratification du traité de l'Agence pour l'Assurance du Commerce en Afrique (ACA). Cette signature finalise le processus d'adhésion du Nigeria à l'ACA, initié il y a quelques années. L'adhésion à l'ACA permet au Nigéria de disposer d'une capacité d'assurance supplémentaire pour favoriser de nouveaux investissements ainsi qu'accroître la capacité d'intervention de l'ACA dans l'accompagnement de transactions souveraines et commerciales du Nigeria. Cette adhésion apporte des avantages au Nigeria, car une atténuation efficace des risques est essentielle à l'augmentation des investissements et des flux commerciaux.
L'adhésion du Nigeria arrive à un moment critique pour l'économie, étant donné qu'une forte chute du prix du pétrole, en raison d'une diminution d'un tiers de la demande, suite à la flambée de la pandémie de COVID qui a eu un impact sur les plans de dépenses du pays. Le FMI prévoit que la chute des prix du pétrole se traduira par une diminution des recettes d'exportation du Nigeria de moitié, pour atteindre 26 milliards d'USD, ce qui représente traditionnellement 90 % du budget du gouvernement.
L'ACA est bien placée pour apporter du soutien aux pays africains afin de faire face à la pandémie. Au cours des trois dernières années, l'ACA a contribué à attirer des investissements de près de 3 milliards USD dans plusieurs pays africains. Grâce aux solutions d'assurance dette souveraine et sous-souveraine de l'ACA, les gouvernements et les entreprises publiques ont pu obtenir un financement à long terme aux prix compétitifs.
L''ACA a déjà apporté un important soutien au secteur pétrolier et gazier du Nigeria plus particulièrement aux commerçants de pétrole, ainsi qu'au secteur financier en assurant les institutions financières.
« En tant l'une des plus grandes économies d'Afrique avec un secteur privé dynamique, l'ACA se réjouit de collaborer avec le Ministère des Finances, la Banque centrale, les institutions financières locales et les grands commerçants pour soutenir les plans de diversification économique du Nigeria et son redressement après la crise », a noté Benjamin Mugisha, directeur de la souscription de l'ACA.
En tant que partenaire stratégique de premier rang, la Banque africaine de développement (BAfD) a joué un rôle significatif dans le financement de la participation de plusieurs pays africains. Entre 2010 et 2020, la BAD a fourni 70 millions d'USD pour financer la participation de sept gouvernements africains – Bénin, Côte d'Ivoire, Ethiopie, Mali, Nigeria, Sud Soudan et Zimbabwe.
Dans les mois à venir, il est prévu que cinq pays devraient devenir membres à part entière, tandis qu'un Etat membre a indiqué son intention d'augmenter sa contribution au capital. Avec le soutien de nos partenaires stratégiques- la Banque européenne d'Investissement (BEI) et de la Banque africaine de développement (BAD), ces pays bénéficieront dans l'ensemble d'un soutien financier de 91 millions d'USD.
En outre, la récente Assemblée générale a approuvé trois nouvelles demandes d'adhésion d'une valeur de 47 millions d'USD, ce qui démontre la capacité de l'ACA à mobiliser un soutien international pour mettre en œuvre son mandat de développement et soutenir le redressement économique des pays africains, face aux effets de la pandémie mondiale de COVID-19.
Distribué par APO Group pour African Trade Insurance Agency (ATI).
Voir le contenu multimédia
Contact presse :
Sherry Kennedy
Responsable en chef de la communication
Agence pour l'Assurance du Commerce en Afrique
[email protected], portable +254 714 606 787
À propos de l'Agence pour l'Assurance du Commerce en Afrique :
L'ACA (www.ATI-ACA.org) a été créé en 2001 par les Etats africains pour couvrir les risques liés au commerce et aux investissements des entreprises qui opèrent en Afrique. L'ACA propose principalement une assurance contre les risques politiques, une assurance-crédit et une assurance-caution. En 2019, l'ACA a clôturé l'année avec des couvertures réalisées d'une valeur de 6,4 milliards USD et a continué à afficher des résultats record pour la huitième année consécutive avec une croissance de 132% du bénéfice net par rapport à 2018, notamment en raison de la forte demande pour les solutions d'assurance de l'ACA de la part du secteur financier international et des gouvernements africains. Depuis plus d'une décennie maintenant, l'ACA a maintenu une notation « A/Stable » dans le classement Financial Strength and Counterparty Credit de Standards & Poor's. En 2019, l'ACA a obtenu une notation A3/Stable dans le classement Moody's.
SOURCE
African Trade Insurance Agency (ATI)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.