Saïed-Macron : deux communiqués, deux versions    Imed Ghabri : le tribunal administratif vient de trancher en faveur de certains juges révoqués    Quel visa faut-il avoir pour aller à Kerkennah ?    Météo du mercredi 10 août 2022    Le secrétaire américain à la défense : le rêve de la Tunisie d'un gouvernement indépendant est en danger    UEFA CL : Ferencváros et Laidouni largement dominés et éliminés    Coupe de la CAF : Le tirage complet du tour préliminaire    USA, Saïed, Macron … Les 5 infos de la journée    Tunisie – Trois enfants et trois femmes morts dans le naufrage d'une barque de clandestins    Au 8 août, 66462 tunisiens ont reçu une 4ème dose de vaccin anti-Covid    Entretien téléphonique entre Kais Saied et Emmanuel Macron    Le secrétaire américain à la défense : les USA soutiendront leur amis en Tunisie    Siliana: 223 infractions économiques relevées    Macron a écouté Hollande : il revalide les plans de Saïed et mieux encore…    Jeux de la solidarité islamique : 20 athlètes tunisiens en Turquie    Une marque lance un ''sac poubelle'' à 1700 euros    Tunisie : Mandat de dépôt contre une maire    Monde : Daily Brief 09.08.22 Ukraine : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky brandit le spectre de la catastrophe de Tchernobyl    En Tunisie, faciliter l'accès à l'eau et l'émancipation des femmes    Les Britanniques perdent leur flegme face à l'inflation : ils ne veulent plus payer les factures    Tunisie-Officiel: Approbation de l'accord de prêt de 130 M$ avec la BIRD    West Hunt, le jeu tunisien avec 82% de feedback positif sur Steam    SBS Informatique s'allie à Banque Zitouna pour offrir de meilleurs équipements aux gamers    Annulation de plusieurs vols en provenance de Bamako : Tunisair est-elle responsable ?    Spectacle Lotfi Abdelli : La polémique va-t-elle mettre fin au one man show de l'humoriste Tunisien?    Lotfi Abdelli dénude les Tunisiens    « Orchestre du Bal de L'opéra de Vienne » au Festival international de musique symphonique d'El Jem : Un retour gagnant !    «The Jacksons» au Festival international de Carthage : Emouvant hommage à Michael    Galaxy Unpacked 2022 de Samsung : L'évènement de reveal en livestream le 10 août    Tunisie : Arrestation pour adultère d'une actrice de télévision connue...du nouveau    Culture et politique : Faut-il une révolution des esprits ?    ''Le Tunisien aime son pays mais n'aime pas l'Etat,'' selon Zargouni    3 millions de touristes ont visité la Tunisie jusqu'à fin juillet 2022    Kasserine: Concert de l'artiste Faia Younan (Vidéo)    Tunisie : la jeune handballeuse Ibtihel Soltana n'est plus    Tunisie: Les extraits de naissance pour les enfants seront numériques    Play-out | La commission nationale d'appel prononce son verdict aujourd'hui : Quelle planche de salut pour la FTF ?    Météo : Températures élevées et mer peu agitée    ESS | Mohamed Mkacher, nouvel entraîneur : L'appel du cœur !…    Kais Saied : Même les pauvres sont prêts à faire des dons au profit de l'Etat    Prix au marché municipal de Gafsa [Vidéo]    Un nouveau virus inquiétant détecté    Kyle Benson: A Commitment Mentor Emphasizing Intentional, Passionate & Safe Bonds Between Committed Partners    Chokri Hamada menace de ne plus sécuriser les spectacles portant atteinte au goût public    L'Iran arrête trois espions du Mossad    Tribune | Mon message d'Hiroshima    EXPATRIES | Un trophée pour Belarbi ?    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie – Pourquoi les accusations contre Frikha affolent-elles tant Ennahdha ?
Publié dans Tunisie Numérique le 06 - 01 - 2017

Mohamed Frikha, député à l'ARP, du bloc Ennahdha, ancien entrepreneur en informatique, qui s'était converti en transporteur aérien, en créant, il y a quelques années, la compagnie aérienne « Syphax Airlines », s'est retrouvé, depuis quelques jours, sous le feu croisé d'accusations de la part de personnalités nationales, qui prétendent qu'il aurait participé au transfert de jihadistes tunisiens vers les zones de combat au moyen orient, à travers des vols assurés par sa compagnie vers la Turquie, et de là, ils auraient transité vers la Syrie. Certains de ses détracteurs étant allés au point de prétendre qu'il y aurait une instruction en cours en rapport avec ce dossier de transfert de terroristes, dans les tribunaux d'un pays européen.
Mohamed Frikha qui est loin d'être un enfant qui a besoin d'être soutenu et défendu, n'a pas tardé pour réagir à ces accusations, en les réfutant en bloc et en menaçant de recourir à la justice pour faire cesser ce qu'il décrit comme une campagne de dénigrement qui le visait.
Tout cela aurait pu s'arrêter là, sans soulever plus de polémique, si ce n'était l'intervention d'Ennahdha, qui a volé au secours de son député, en publiant un communiqué assez brutal, signé par le Cheikh Rached Ghannouchi en personne. Un communiqué dans lequel Le Cheikh dément, et condamne, toutes les allégations mensongères qui ont ciblé son député, et promet de poursuivre en justice tous ceux qui avaient osé l'accuser.
Une prise de position qui ne manque pas de soulever, elle aussi, multitude de questions, quant aux motivations d'une réaction d'une telle brutalité, et comportant de telles menaces. Cette réaction étant, à priori, inutile et disproportionnée, eu égard que Frikha, comme nous l'avions souligné était majeur et vacciné, et pouvait, de ce fait, se défendre tout seul, comme un grand. D'autant plus qu'on parle là, à ce que l'on sache, d'une compagnie aérienne, et non point, d'un taxi collectif ni d'un transporteur clandestin ou d'un avion de brousse. Et, comme toute compagnie aérienne qui se respecte, Syphax Airlines, la compagnie de Frikha, doit disposer de toutes ses archives, des souches des billets, des listes de ses passagers, de tous les plans de vols de ses appareils... de tout ce qu'il faut pour démentir, le cas échéant, les accusations dont elle fait l'objet.
Donc, pourquoi tout cet affolement de la part d'Ennahdha ? Pourquoi a-t-il fallu que le Cheikh, en personne, monte au créneau pour prendre la défense de Mohamed Frikha ? Pourquoi s'est-il, à ce point, emporté, pour en arriver à menacer les détracteurs de son protégé de poursuites judiciaires, chose qu'il n'avait jamais faite, auparavant, devant le déluge d'accusations qui avaient ciblé son mouvement, de toutes parts ? Et puis, est ce qu'Ennahdha ou le Cheikh, sont à ce point, certains des faits et gestes de Mohamed Frikha, pour être sûrs de son innocence, et pour réagir de cette façon ? Sont-ils dans le secret de toutes les opérations et de tous les vols de Syphax Airlines, pour monter sur leurs chevaux de cette manière ?
Pourquoi Ennahdha a-t-elle tenu à manifester, d'une telle manière, son soutien à Frikha, sachant que, d'après certains, il y aurait un dossier d'instruction judiciaire contre sa compagnie Syphax Airlines ? De quoi ont-ils peur ? Ils devraient, plutôt, se soucier des retombées d'une éventuelle ingérence dans une affaire pénale en cours d'instruction, au cas où. Une affaire dont ils doivent, en théorie, ignorer tous les détails. Ou, du moins, ils sont supposés, ne pas être au curant de tout ce qui a trait à cette compagnie. Ce n'étaient, tout de même, pas eux qui la géraient, à ce que l'on sache ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.