L'huile d'olive et les dattes sauvent la mise !    Les meilleures femmes managers doivent se connaître    Une nette amélioration des revenus    A quand la fin des maux ?    De l'argent jeté par les fenêtres !...    «Mettre de l'ordre dans la maison»    Fatales erreurs d'impression    Ces «autonomes» qui décident de partir    La grogne des serveurs    Demain se dessine aujourd'hui    «Moi plusieurs, paroles en scène»    Khadija Souissi n'est plus    Tunisie [Vidéo + Photos]: Affaire de Saber Lajili, le collectif des avocats de la défense donne les derniers développements    Dhia Khaled, ambassadeur de Tunisie à Pékin : Le sommet de Beijing 2018 sera un nouveau point de départ du partenariat Chine-Afrique    «Construire la sécurité en Tunisie», une réflexion originale sur la politique de sécurité nationale    Deux projets phares du partenariat militaire tuniso-canadien    Donald Blome proposé au poste de nouveau ambassadeur des Etats-Unis    La Tunisie répond aux accusations du premier ministre italien    Tunisie [Vidéo + Photos]: Prix des moutons à la pesée, avis partagés des citoyens    Le chef de service du CHU de Sfax démissionne à cause de la ‘dégradation de l'hôpital'    En chiffres : La prédominance économique de la France en Afrique diminue    Tunisie: Nomination d'un nouveau porte-parole du ministère de la Défense    Turquie/Etats-Unis: L'escalade de la guerre commerciale se poursuit entre les deux pays    La représentation du spectacle Peur(s) de Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi au Festival International de Hammamet est annulée    Lionel Messi ne veut pas jouer avec l'Argentine en septembre    L'EST, le CSS et l'ESS, devraient passer au prochain tour    Le joueur malien , Diakité signe pour 3 ans    Des associations tunisiennes en France soutiennent la COLIBE    Les partis ne valent rien sans la confiance des électeurs    Chahed rend visite au port de Radés et donne le TOP au démarrage du processus de gestion intelligente TOS et du processus Smart Gate    Diffusion des matchs du championnat de foot espagnol en streaming et gratuitement via Facebook dans les pays suivants    Progression de 20,2% du PNB global des banques cotées en Bourse    La bonne blague...    L'importance de la Bibliothèque scolaire dans l'acte éducatif    Projet de renforcement du programme de la surveillance et de lutte contre la grippe    Hausse des échanges, selon le FMI    Je t'aime moi non plus... !    Ligue 1 (J1): Programme Tv de ce weekend    LdC Afrique: La liste finale de l'Etoile du Sahel    Le film "Regarde-moi" de Néjib Belkadhi dans la sélection officielle du Toronto Film Festival TIFF 2018    Plus de nouvelles, bonnes nouvelles?    Hassen Dahmani enchante le public    Un mélange de tristesse, de nostalgie et de sentiments    Erdogan déçu de « l'ingratitude » du prince Tamim du Qatar    «Les ponts de la Tunisie»    Le Smig de la citoyenneté    Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a commenté sur Twitter l'arrestation de 9 takfiristes alors qu'ils se rendaient en Italie à bord d'un pneumatique    La Turquie n'est pas le ‘miracle économique' qu'on croyait, c'est plutôt un pays ‘fragile et déséquilibré'    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Retour sur la grande polémique créée à propos de la pièce théâtrale « Fausse Couche », le TNT réagit
Publié dans Tunisie Numérique le 21 - 02 - 2017

« Fausse couche », pièce de théâtre de Néjib Khalfallah créée par le TNT (Théâtre National Tunisien) a été sujette à une énorme polémique à cause de son titre en arabe (Alhakom Atakathor) tiré d'un verset coranique.
En effet, le 16 février 2017, la direction du théâtre national et à sa tête Fadhel Jaibi a reçu une mise en garde de la part du Conseil syndical national des imams et cadres des mosquées affilié à l'Organisation tunisienne du travail l'appelant à retirer l'affiche de la pièce chorégraphique immédiatement en précisant que « le coran est une ligne rouge » et que le choix du tire représente une atteinte au sacré.
Par la suite, la direction a retiré le titre en arabe ne gardant que celui en français « fausse couche ». Toutefois, dans un communiqué, le TNT a expliqué sa position claire vis-à-vis la polémique en ces termes : «œuvre artistique n'a visé d'une aucune manière la question religieuse, ni au niveau du mot ni au celui du jeu d'acteurs » en ajoutant qu'il s'agit d' « une tentative odieuse et planifiée pour faire échouer un projet artistique moderne et progressiste allant à l'encontre d'une pensée réactionnaire qui se cache sous couvert du religieux et du sacré ».
De son côté, le directeur du Théâtre National Fadhel Jaibi a assuré «son entière disposition à lutter avec tous les moyens contre toute forme d'intimidation » tout en appelant la société civile, les artistes, la LTHD (Ligue tunisienne des droits de l'Homme) à être solidaire contre toute « campagne qui vise à faire la mainmise sur la scène culturelle en général ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.