Fathi Slaouti : On fermera les établissements avec un taux élevé de contamination au Coronavirus    Sommet Chine-Afrique : Jerandi aura-t-il sa part de l'énorme gâteau chinois?    L'IACE organise la 35e édition des Journées de l'Entreprise du 9 au 11 décembre    Parachutisme : Près de 500 tunisiens ont participé à l'événement SKYS dans le désert de Tozeur    Un vol exceptionnel de l'aéroport de Tunis-Carthage vers le Maroc    Bourse de Tunis : Lancement d'un Guide de reporting environnemental, social et de gouvernance    Change devises en dinar tunisien : Cours du 29 Novembre 2021    Iles Kerkennah : Pour un tourisme vert et écoresponsable    Migration clandestine : 461 migrants sauvés au large de Ben Guerdane    NBA : Les Lakers et LeBron en équilibre, Golden State et Curry déroulent    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 29 Novembre 2021 à 11H00    SE Shinsuke SHIMIZU, ambassadeur du Japon en Tunisie, à La Presse : « La Tunisie peut être une porte d'entrée pour les investisseurs japonais vers l'Afrique »    Sidi Bouzid : le directeur du lycée 9 avril tabassé par un parent    Le film égyptien FEATHERS, Tanit d'or des JCC au cinéma dès le 1 décembre (B.A. & Synopsis)    Les indiscrétions d'Elyssa    L'équipe de Tunisie entame demain la coupe arabe des nations | Billet : A quoi servira la Coupe arabe ?    Coupe de la CAF | Tour de recadrage aller – Tusker FC-CSS (0-0) : Le CSS assure l'essentiel    Une JSK poussive devant mais solide derrière : Le réalisme aghlabide    Tribune | A défaut de relance économique, dépénalisons la migration extralégale    Tribune | Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien : Le message d'António Guterres *    Sejnane : Reboisement de 5400 arbres plantés malgré les conditions météorologiques difficiles    Vidéo du jour: Une école pieds dans l'eau    UA : la Libye appuiera la candidature du Maroc, pas celle de la Tunisie    Le syndicat indépendant des réalisateurs et producteurs (SIRP) : Arrêter le formatage narratif des films tunisiens    Evénement artistique à XYZ et hors les murs à La Marsa : Je suis la grenade    Ahlem Gzara: Des personnes complètement vaccinées parmi les admis dans les services de réanimation    Le fonctionnaire tunisien est le moins payé de la Méditerranée, selon Ajbouni    Abdellatif Mekki évoque les conditions d'un dialogue    Béja: Les agents du développement Sylvo-Pastoral en sit-in ouvert [vidéo]    Ahlem Gzara : Le pass vaccinal tunisien bientôt reconnu en Europe    Près de 4 000 litres d'huile végétale subventionnée pour le marché de Tozeur    Météo : Temps pluvieux et chutes de neige et de grêle    Ali Laârayedh parle d'amour    Tunisie : Noureddine Tabboubi menacé de mort    Sfax-Crise de déchets: Une grève générale sera annoncée    Tunisie-Coronavirus: Zéro décès et 95 cas en une journée    Virgil Abloh, directeur artistique de Louis Vuitton n'est plus    EN Hand féminine : la liste des 16 joueuses convoquées pour le mondial    Suspension de tous les vols de passagers à destination du Maroc pour deux semaines dès lundi    Coupe arabe : Classement des pays les plus couronnées    Foot-Europe: le programme du jour    Cité de la culture : Concert du duo Tsuji Hideki, Miyazaki Mieko et Amina Srarfi    Algérie : Fort séisme à Béjaïa    La Tunis appelle la communauté internationale à amener Israël à se conformer aux résolutions de l'ONU    Encore une fois, une compétence Tunisienne s'affirme à l'étranger    The Washington Post évoque la Tunisie    Ouverture du 8ème Festival de la création de l'UGTT en présence de Taboubi et de Guettat    Prix FABA de littérature : Remise des prix de la 1ère édition le 4 décembre 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie: Les problèmes de vols s'accentuent dans le métro dans l'indifférence des autorités!
Publié dans Tunisie Numérique le 12 - 04 - 2017

Le métro léger de Tunis demeure le moyen de transport le plus utilisé par les habitants de la capitale Tunis avec 460 millions d'usager par an. Mais il est devenu au fil du temps, très risqué en raison de la multiplication du phénomène des vols à l'arraché.
On peut pardonner les désagréables retards des métros et les travaux d'entretiens menés par la Société de transport urbain de Tunis (TRANSTU) sans avertissements ni choix judicieux pour le timing, mais la recrudescence de l'insécurité et des vols, ne peut être passée sous silence.
De véritables bandes organisées écument le réseau du métro, dépossédant les voyageurs de leurs biens les plus précieux. Elles agissent en toute impunité.
Téléphones portables, sacs à mains, ordinateurs potables et porte-monnaies tout y passe. Ces objets sont volés sans ménagement par des délinquants qui agissent en groupe et ne cessent jour après jour d'affiner leur mode opératoire au grand dame des usagers sans défense.
Les retards des métros provoquent, des bousculades devant les portes , un moment très apprécié par ces bandes qui s'incrustent entre les voyageurs et leurs font les poches alors que les voyageurs eux songent d'abord à monter dans la locomotive pour ne pas arriver en retard au travail.
C'est alors que les pickpockets agissent en profitant de la promiscuité pour voler les usagers.
Passées, les heures de pointe, quand le métro n'est plus rempli, ces bandes de délinquants se mettent à la chasse de leurs victimes qu'elles choisissent soigneusement.
Les délinquants repèrent généralement les filles assises dans les sièges près des portes et portant des parures notamment des boucles d'oreilles ou entrain de tripoter leurs smartphones.
Ils se mettent alors près de la portes et dès que le métro s'arrête, ils s'approchent de la victime et une fois que les portes commencent à se fermer , ils arrachent les boucles d'oreilles, téléphones, sacs et autres objets à porté de mains et ressortent du métro qui redémarre aussitôt.
Dans certains cas ce sont les personnes proches des portes de sorties de métro qui sont prises pour cible. On leur arrache alors le sac, les boucles d'oreilles ou un pendentif.
Quand le métro s'est ébranlé, les voleurs quittent en toute quiétude la station sans avoir rien à craindre.
A l'intérieur des rames, l'effet de surprise glace tout le monde et dans le désordre qui règne à l'intérieur, le temps passe et les gens se trouvent dans l'impuissance de faire.
Bien qu il existe un bouton pour les freins urgence en cas de situation exceptionnelle, personne ne songe à en faire usage tellement l'effet de surprise a été totale.
Pourtant il ne s'agit pas de scènes singulière au contraire, ces actes se répètent quotidiennement sans qu'aucune mesure dissuasive ne soit prise par les responsables de la TRASNTU ni les autorités du pays.
En effet, il n'y a aucune présence sécuritaire, ni d'agents de la TRANSTU. Le personnel de la TRANSTU n'est visible que dans les terminus et se contentent de se placer près les guichets pour s'assurer que les voyageurs ont payé leurs tickets.
Au delà de cette tâche, les contrôleurs de la TRANSTU n'interviennent jamais même s'ils aperçoivent qu'on dégrade ou qu'on bloque sciemment les portes pour empêcher le métro de partir.
A ce stade, seule la prudence et la vigilance sont de mises pour éviter de se faire voler dans les métros. Car quoi qu'on face on ne peut pas s'adapter à cette situation alors que les bandes de délinquants ne cessent de se surpasser en ingéniosité pour s'adonner à ce qui semble être devenu leur passe temps favori. Pardon, que dis-je, leur gagne-pain quotidien!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.