Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés    Un agent de santé testé positif à Tozeur    Deuxième édition de "Les Cordes Méditerranéennes" du 24 au 31 octobre 2020    Baisse de 16% des indemnités accordées par les compagnies d'assurances, au premier semestre 2020    Abir Moussi organise une importante Conférence de presse autour des subtilités de la « pieuvre du terroriste » en Tunisie    Tunisie: Un nouveau décès et 19 infections au coronavirus à Gabès    Tunisie: Abir Moussi [vidéo]: Il est inadmissible que le Chef du gouvernement reçoive des représentants du bloc Al Karama quelques heures après "la marche des libres"    Saisie d'un million de dinars en devises près de la frontière tuniso-libyennes    Programme TV du mardi 22 septembre    Tennis – Classement WTA : Ons Jabeur perd une place (35e)    Naissance annoncée d'un nouveau parti centriste    Foire du Meuble, de l'Ameublement et de la Décoration au Palais des Expositions du Sahel du 24 septembre au 5 octobre 2020    Des tunisiens et des turcs forment les officiers de police ivoiriens    Une formation en ligne gratuite (MOOC) pour favoriser l'action citoyenne en Afrique francophone    Présentation de l'essai d'histoire "Wassila Bourguiba la main invisible" de Noureddine Dougui à la BNT    Championnat d'Angleterre – 2e journée : les résultats complets    Grippe saisonnière : Ce croisement potentiel avec le coronavirus    Mercato : Un nouveau joueur algérien débarque au Club Africain    Pandémie de la Covid-19 : Les saints seraient-ils fâchés ?    Rentrée culturelle de l'Institut Français de Tunisie : De belles rencontres au menu    CONDOLEANCES    Club Africain : Les sponsors alertés à cause d'une saisie sur les comptes de l'équipe    CONDOLEANCES : Hassan JLASSI JALLALI    L'EST remporte la supercoupe après le championnat : La culture de la performance    Handball | Affaire rocambolesque du match CSH –CSM : Le coronavirus est passé par là !    Le SAMU débordé par les appels, ‘' Le 190 n'est pas un numéro vert''    Après l'annonce de Abdessalem Saidani de se retirer de la Présidence du CAB : Que faire ?    Tunisie: CTN: Des modifications apportées aux départs à bord du car-ferry « Carthage »    Covid-19 : Habib Ammar appelle les banques à débloquer les crédits de soutien au secteur touristique    Prix littéraires « COMAR d'OR » : Annonce des résultats aux lauréats, aujourd'hui, au ministère de la Culture    La lenteur administrative est pointée par les entreprises, selon l'ITECQ    ITCEQ : le taux d'intérêt est la principale contrainte du financement bancaire    Ooredoo Tunisie | Visite au gouvernorat de Béja    Covid-19 : La Tunisie reçoit un don coréen de 27 300 tests rapides    L'ambassadeur d'Arabie Saoudite à Tunis reçu au ministère de la Défense    Par le polytechnicien Hazem Bouzaiane : Quelle couleur nous va...?    Météo : Temps partiellement nuageux sur la plupart des régions    Dernière minute – Coronavirus : 5 nouveaux décès et 528 nouvelles contaminations, le 21 septembre    Le parti du président Aoun propose un compromis    Manifestations millénaires à Bangkok    Deux morts et d'importants dégâts    Nabil Naoum : L'Eclipse et autres nouvelles, De l'importance des menus plaisirs    Lancement du projet "Musées pour Tous" au musée archéologique de Sousse    ZAAMA: Un programme de débats télévisés qui transmet les voix des jeunes tunisiens    Exposition "Arkan" du calligraphe Meen One : vernissage officiel le 7 octobre à la Maison de Tunisie à Paris    Kamel Chaabouni: Et si la Tunisie adhérait à l'union des Etats-Unis d'Amérique !    La Russie salut la décision libyenne de reprendre le commerce du pétrole    2000 migrants irréguliers algériens sont entrés en Espagne depuis le début de 2020    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie – Remaniement : Le dilemme d'Ennhdha : Maintenant ou après le vote de la loi de finances ?
Publié dans Tunisie Numérique le 03 - 11 - 2018

Le parti islamiste d'Ennahdha, principal soutien du chef du gouvernement Youssef Chahed, a, jusqu'à il y a quelques jours, eu un différend avec lui, en ce qui concerne le timing du remaniement ministériel tant attendu. En effet, autant Youssef Chahed était pressé d'en finir avec ce dossier et de le clore, pour passer à la suite de son programme, autant le Cheikh Rached Ghannouchi, le faisait patienter, car il voulait reporter l'annonce de ce remaniement après le vote de la loi de finance 2019. Or, entretemps, il y a eu des évènements qui ont mis Ennahdha devant un dilemme assez délicat.
En effet, au départ, Ennahdha qui n'a de tête et d'yeux que pour les échéances de 2019, voulait reporter le remaniement pour après le vote de la loi de finance. Car ils savent à Ennahdha que ce projet de loi va, plus, faire des mécontents que des satisfaits parmi les citoyens, y compris leur partisans, donc leur masse électorale qui risquerait de ne pas apprécier. Donc, ils voulaient faire voter la loi de finance avant de prendre comme ils le souhaitent le contrôle du prochain gouvernement avec leurs hommes aux postes clé. Comme çà, ils atteindront les élections de fin 2019, déjà aux commandes du pays, pour pouvoir « contrôler » les élections et se garantir les meilleurs résultats possibles. Mais ils pourront toujours répondre aux mécontents de la situation socioéconomique, que c'est du à la loi de finances qui avait été élaborée par une autre équipe que la leur, et qu'ils ne peuvent pas y changer grand-chose.
Or, ces derniers jours, il y a eu un fait qui a commencé à déranger Ennahdha, qui commence, du coup, sérieusement, à envisager un remaniement immédiat. Il s'agit de la motion de censure qui aurait été déposée par les blocs parlementaires du Front National et de Nidaa Tounes en vue de retirer la confiance à Zied Laâdheri, ministre nahdhaoui du développement, et à Anouar Maârouf, le ministre, également nahdhaoui, des TIC's. Car si le vote de cette motion de censure passait avant le vote de confiance au nouveau gouvernement, Ennahdha risquerait, fort, de devoir se passer de ses deux hommes, pour l'équipe suivante.
Ce serait, donc, ce qui aurait poussé le Cheikh à s'accommoder de la date de compromis trouvée avec Chahed, et qui serait celle du 15 novembre. Une date suffisamment rapprochée pour devancer toute séance de vote de confiance à ses deux ministres, et assez tardive, pour pouvoir prétendre que les difficultés que connaitra le pays l'année prochaine seront dus à une loi de finance qui n'avait pas été préparée par leurs soins !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.