Arrêt sur image | Une figurine à caractère raciste    ASR-CA (1-1) : Nul équitable    Ouafa Belgacem, experte en mobilisation des ressources et en durabilité : «Ne plus frapper à la mauvaise porte»    1ère édition de la Biennale d'Art du 5 au 8 mars à Tunis : Du Pop Art pour les réunir    Palestine – Israël : La Tunisie veut relancer le processus de paix (Jerandi)    Tunisie : Hazem Yahyaoui nommé à la tête de la SITEP    L'infrastructure routière, le nerf de la guerre    Pourquoi l'OCT laisse-t-il encore dans ses entrepôts le riz contaminé par l'aflatoxine?    Réunion entre la STEG et les habitants de Borj Salhi sur la Centrale éolienne de Sidi Daoud    TUNINDEX AU QUOTIDIEN ZOOM MERCREDI 3 MARS 2021    Pression fiscale...quand tu nous tiens...    Salwa Smaoui, serait-elle la carte secrète de Nabil Karoui?    Foot-Europe: le programme du jour    Ligue 1 | 15e journée : Pas de droit à l'erreur...    CAB : Besoin de points !    Tunisie : Rénovation de la place de l'Indépendance [Photos]        Je récuse le terme alliance avec Ennahdha    Abdelhedi Hamzaoui : Les jeunes d'Achaâb Yourid ont soutenu Kaïs Saïed en tant que candidat mais le parti n'a aucune relation avec le président !    Faouzi Mehdi : Nous recevrons des vaccins à partir de la semaine prochaine    Météo: Prévisions pour jeudi 04 mars 2021    Covid-19 : 27 décès et 777 nouvelles contaminations enregistrés le 2 mars 2021    Tunisie: Daily brief du 4 Mars 2021    Tunisie: En images, opération blanche sur la vaccination contre le coronavirus à Siliana    WTA – Doha : Ons Jabeur s'arrête en huitièmes de finale    IACE : La route sera longue pour remonter la note souveraine de la Tunisie    La femme et le frère de Karoui font le tour des banques pour rassembler l'argent, selon Khlifi    Dans quelles régions la nouvelle souche du Coronavirus a été découverte?    2 jours de grève dans les écoles primaires    Un attentat terroriste déjoué à Alger    Est-ce que Kais Saied compte créer un parti politique ?    Le très beau texte de Tahar Fazaa à l'occasion de son anniversaire    Mais d'où vient ‘' EL klem Ezyed'' qu'utilisent souvent les Tunisiens ?    Nomination de Hazem Yahiaoui au poste de Directeur Général de la Société Italo-Tunisienne d'Exploitation Pétrolière SITEP    Trois employées de télévision tuées par balles en Afghanistan    Ligue 1 : Le Club Africain et l'Etoile du Sahel accrochés, la JS Kairouan encore enfoncée    La poésie : antidote et vaccin !    La BH Bank signe une convention avec la CNRPS    Deux films autrichiens en ouverture    Un chanteur singulier    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 03 Mars 2021 à 11H00    Tunisie: La Haica suspend pour une semaine l'émission d'Amine Gara    Exposition 3en1 "Hommage aux légendes" de Zenjebil au Café Culturel Liber'Thé    Et la fin de la vie sur Terre c'est pour quand ?    Plus de 400 parlementaires européens appellent à la mobilisation    Menace d'une famine à grande échelle au Yémen    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    Officiel en Algérie : Le parlement sera dissous aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie- Une guerre où tout le monde a tort et tout le monde sera perdant !
Publié dans Tunisie Numérique le 26 - 01 - 2021

La guerre fait rage. Une guerre ouverte et annoncée, puisque, depuis quelques jours, on n'a plus de scrupules, des deux, voire des trois côtés, de dire les choses ouvertement, quitte à choquer le commun des mortels, en étalant devant lui un linge sale qu'il ne connait que trop, mais dont il ne veut plus entendre parler.
Cette guerre fait rage entre les deux têtes du pouvoir exécutif, avec une animation certaine de la part de celle du législatif. Une guerre qui, en plus de donner une piètre image du pays est, très certainement, en train de le mener vers l'abime.
Dans cette guerre, aucun des belligérants ne pourrait prétendre avoir raison, pour la simple raison que cette guerre évolue à la façon de la terre brûlée et qu'elle va anéantir l'Etat en entier.
Dans cette guerre, il n'y a pas une partie qui a tort non plus, car toutes les parties prenantes ont tort. Le tort de détruire le pays et de tuer ses citoyens.
En plus du fait que dans cette guerre, personne n'a tort et que personne n'a raison, ces honorables messieurs qui la mènent doivent savoir que dans cette guerre il n'y aura jamais de gagnant, car tout le monde sera perdant, le citoyen et la Nation en premier.
Il semble, malheureusement, que les trois présidents ne peuvent pas raisonner de cette manière ni comprendre cette logique. Car, s'il y a un point en commun entre eux, c'est qu'il n'y a rien qui prime sur leur intérêt personnel et leur amour propre, surtout pas l'intérêt du pays.
Alors, de grâce, messieurs les présidents, ayez la correction de reporter vos sempiternelles querelles à plus tard. Ce n'est pas la peine que vous vous unissiez, puisque s'est inimaginable. Mais, au moins, cessez de vous bagarrer. Regardez du côté de petit peuple qui crève de faim, qui est appauvri, qui est déchiqueté par l'épidémie, qui désespère de pouvoir être, un jour vacciné...
De grâce, messieurs, ne pensez pas au peuple, puisque c'est, parait-il très difficile pour vous... Pensez, pour une fois à vous, soyez égoïstes. Dites-vous que les citoyens risquent de devenir incontrôlables et que, dans ce cas là, la barque coulera avec tout le monde à bord. Car les tunisiens n'ont pas l'intention, cette fois, de laisser partir personne!
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.