Aides gouvernementales: Allocation de 270 millions de dinars aux catégories touchées par la crise sanitaire    Al-Sissi et Saïed ont convenu de proclamer 2021-2022, année de la culture tuniso-égyptienne    Tunisie – Qu'attend le président Kaïs Saïed pour se faire vacciner ?    Tunisie | Horaire administratif durant le mois de Ramadan    Espérance de Tunis : Ben Khalifa titulaire contre le MC Alger    Par Hadi Sraïeb: Non-assistance à personnes en danger !    Les mosquées maintenues ouvertes hors des heures du couvre-feu    Un important site archéologique romain découvert au Kef    La Tunisie, sous le manteau    Match Real Madrid vs Barça : Où regarder le clasio du 10 avril 2021?    Hand-Supercoupe d'Afrique : l'Etoile du Sahel face au Zamalek pour un billet au Mondial des clubs    La Liga: Real-Barça, les compos probables    Le chef du gouvernement décide de rétablir le couvre-feu à partir de 22H00 au lieu de 19H00    Création d'un fonds pour soutenir les personnes et professionnels sinistrés par le Covid-19    Kaïs Saïed : La sécurité de l'Egypte est la nôtre !    L'écosystème HMS de Huawei compte 2,3 millions de développeurs à travers le monde    Ligue des champions : Le programme des quarts de finale retour    Accusé de trahison et de corruption par Rached Khiari, Imed Hammami répond    La Tunisie organise sa 1ère foire virtuelle internationale de l'artisanat    Le PNUD et 16 organisations de la société civile tunisiennes partenaires    Tunisie: Kais Saied souligne l'importance de lutter contre l'extrémisme religieux    Tunisie – L'inestimable cadeau de Saïed à Mechichi    Tunisie- Hichem Mechichi en visite à Gabès : Le projet Désert joy [vidéo]    Tunisie – Une moyenne de plus de quinze heures de jeûne par jour    MEMOIRE : Zakia LADHARI veuve Mustapha El BEHI    Education Nationale | lancement du projet onusien sur l'autonomisation du système éducatif en Tunisie : Favoriser la résilience des jeunes face aux discours violents    Attijari bank et le PNUD organisent conjointement le Hackathon Tek-صح    Express    Energie : Le mix énergétique comme solution pertinente    L'Utap dénonce la fermeture des marchés hebdomadaires    Environnement | Débarrassez-moi de ces ordures…    Le Bardo se met à l'intelligence artificielle    Projet «Ciné labo» de Abdallah Chamekh : Instaurer la culture de la production cinématographique en milieu scolaire    Championnat arabe d'athlétisme à Tunis : Un tremplin pour Tokyo    «Souk al mout'â» (Le marché du plaisir), recueil de nouvelles en arabe de Mounira Rezgui : Des mots comme autant de réverbères    Tunisie: Kais Saied visite les sites historiques du Caire [vidéo]    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie: En images, mouvement habituel après l'entrée en vigueur du couvre-feu à Médenine    Disparition : Mort du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Tunisie-Moncef Marzouki : "Toutes mes excuses à l'âme de Mohamed Morsi et aux martyrs de Rabaa et des autres terribles massacres!"    Décès du prince Philip, époux de la reine d'Angleterre    Par Henda Haouala – Séries TV tunisiennes : un marché de production à prendre au sérieux    Invocation pour accueillir le ramadan    La consolidation des liens de sang procure la richesse et la longévité    Nouveau tirage - Où trouver le livre de Mohamed Ennaceur : Deux République, une Tunisie (Vidéo)    Sortie du livre de photographie "Winter Bloom" de Souheila Ghorbel    Lutte contre l'immigration clandestine : Des radars spéciaux pour localiser tous types de bateaux dans un rayon d'environ 18 km    Kasserine : Un couple de terroristes tué à Mont Selloum    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Par Jawhar Chatty : Ibn Khaldoun et le FMI
Publié dans Tunisie Numérique le 06 - 03 - 2021

Ce qui suit est un message adressé à tous ceux qui ont été derrière les actes de vandalisme dont a fait l'objet ce samedi statue du grand Ibn Khaldoun. On nous dit qu'une certaine gauche dite progressiste manifestait ce jour, au même endroit...La même gauche qui, visiblement, a un problème avec la mémoire et qui a souvent versé dans les discours populistes.
Eh bien, le FMI est déjà à nos portes. Nous verrons ce que fera cette gauche quand il n'y aura plus pour nous d'autres réalistes solutions que d'accepter la médication du FMI. Cette « gauche » sera d'ailleurs bien inspirée de lire sérieusement Ibn Khaldoun.
Le 9 octobre 2016, le grand amphithéâtre de la BCT faisait une haie d'honneur à Christine Lagarde. Ce jour-là, la directrice générale du FMI était venue nous rappeler au souvenir de deux de nos grands hommes : Aboul Kacem Chebbi et Ibn Khaldoun.
Le premier a porté à incandescence, tel un fil lumineux, cette volonté du peuple qui force le destin de répondre. Le second a fait de la «cohésion sociale» à la fois le point de force qui légitime le pouvoir des dirigeants et le catalyseur du développement.
Mais Mme Lagarde n'était pas venue à Tunis pour seulement nous jeter des fleurs. En citant Ibn Khaldoun et Aboul Kacem Chebbi, elle cherchait aussi à nous convaincre qu'il revient à nous seuls de devoir de nouveau « forcer le destin de répondre » et que pour ce faire, il nous faudrait accepter quelques vérités, fussent-elles amères :
1. la dérive des finances publiques ne pourra plus durer.
2. La masse salariale en représente 13% du PIB, taux considéré comme l'un des plus élevés dans le monde.
3. D'où l'impérieuse nécessité d'un budget qui accroît les dépenses d'investissement et non plus les dépenses de fonctionnement.
4. La Tunisie doit, également, achever la réforme du système fiscal pour être plus équitable, et ce, en réduisant à court terme l'écart entre les taux d'imposition. De même, elle doit s'orienter vers un système financier solide et efficace, avec un système bancaire moderne et compétitif et en favorisant le développement de la finance directe….
Qu'est-ce qui a été fait depuis ? Poser ainsi la question, c'est évidemment y répondre, il serait même difficile, voire impudent, d'oser imaginer Christine Lagarde tenir aujourd'hui à notre égard le même discours flatteur et quelque peu indulgent que celui qu'elle avait tenu le 9 octobre 2015 à la BCT ! En 2014 , la masse salariale était de 10.5 milliards, en 2017, elle s'élèverait à 15 milliards, soit une augmentation de plus de 50% en trois ans. Une première dans le monde. Quel est le bien-fondé des tentatives de diabolisation des institutions financières et monétaires internationales ? Quel crédit accorder à ceux qui voient partout la main invisible et malicieuse du capitalisme mondial sauvage ?
Au lieu de s'indigner du diktat du FMI et de la Banque mondiale, et à supposer que ce diktat soit si pesant, ne serait-il pas bien plus approprié de nous indigner du fait que nous continuons à nous entêter à tout faire pour être en plein point de mire de ces institutions ? Au-delà de l'indignation, il nous faut à présent regarder la réalité en face. La réalité est aujourd'hui bien pire qu'en 2016...
Beaucoup sont encore dans l'entêtement. Dans le simple et pur aveuglément : ils s'attaquent désormais à nos plus hauts phares et motifs d'une immense fierté : Ibn Khaldoun...En attendant les suivants !
Jawhar Chatty
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.