L'IACE organise la 35e édition des Journées de l'Entreprise du 9 au 11 décembre    SE Shinsuke SHIMIZU, ambassadeur du Japon en Tunisie, à La Presse : « La Tunisie peut être une porte d'entrée pour les investisseurs japonais vers l'Afrique »    Iles Kerkennah : Pour un tourisme vert et écoresponsable    SKYS à Tozeur : Près de 500 tunisiens ont participé à l'événement dans le désert    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 29 Novembre 2021 à 11H00    Le variant Omicron du coronavirus se propage: Les pays qui ferment leurs frontières    Sidi Bouzid : le directeur du lycée 9 avril tabassé par un parent    Les indiscrétions d'Elyssa    Vidéo du jour: Une école pieds dans l'eau    L'équipe de Tunisie entame demain la coupe arabe des nations | Billet : A quoi servira la Coupe arabe ?    Coupe de la CAF | Tour de recadrage aller – Tusker FC-CSS (0-0) : Le CSS assure l'essentiel    Une JSK poussive devant mais solide derrière : Le réalisme aghlabide    UA : la Libye appuiera la candidature du Maroc, pas celle de la Tunisie    Tribune | A défaut de relance économique, dépénalisons la migration extralégale    Sejnane : Reboisement de 5400 arbres plantés malgré les conditions météorologiques difficiles    Université Mahmoud El Materi | Colloque international sur le diabète : La recherche et la lutte continuent    Tribune | Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien : Le message d'António Guterres *    Le syndicat indépendant des réalisateurs et producteurs (SIRP) : Arrêter le formatage narratif des films tunisiens    Evénement artistique à XYZ et hors les murs à La Marsa : Je suis la grenade    Abdellatif Mekki évoque les conditions d'un dialogue    Ahlem Gzara: Des personnes complètement vaccinées parmi les admis dans les services de réanimation    Béja: Les agents du développement Sylvo-Pastoral en sit-in ouvert [vidéo]    Le fonctionnaire tunisien est le moins payé de la Méditerranée, selon Ajbouni    Abdellatif Mekki: Pas de dialogue sans retour au cadre constitutionnel    Ministère de l'Industrie: L'annulation des permis de recherche d'hydrocarbures est parfaitement légale    Près de 4 000 litres d'huile végétale subventionnée pour le marché de Tozeur    Météo : Temps pluvieux et chutes de neige et de grêle    Tunisie-Coronavirus: Zéro décès et 95 cas en une journée    Ali Laârayedh parle d'amour    Tunisie : Noureddine Tabboubi menacé de mort    Sfax-Crise de déchets: Une grève générale sera annoncée    Virgil Abloh, directeur artistique de Louis Vuitton n'est plus    Ligue 2 Pro : Résultats des matches et classements des Groupes C et D    EN Hand féminine : la liste des 16 joueuses convoquées pour le mondial    Suspension de tous les vols de passagers à destination du Maroc pour deux semaines dès lundi    Foot-Europe: le programme du jour    Coupe arabe : Classement des pays les plus couronnées    Cité de la culture : Concert du duo Tsuji Hideki, Miyazaki Mieko et Amina Srarfi    Algérie : Fort séisme à Béjaïa    La profession du conseiller fiscal    La Tunis appelle la communauté internationale à amener Israël à se conformer aux résolutions de l'ONU    Pourquoi? | Le mystère de l'huile subventionnée    A l'Avenue Habib-Bourguiba : Un individu armé voulant attaquer le MI maîtrisé    The Washington Post évoque la Tunisie    Encore une fois, une compétence Tunisienne s'affirme à l'étranger    Ouverture du 8ème Festival de la création de l'UGTT en présence de Taboubi et de Guettat    Prix FABA de littérature : Remise des prix de la 1ère édition le 4 décembre 2021    Festival du film maghrébin d'Oujda : La Tunisie rafle 3 prix    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie – Détention de Mehdi Ben Gharbia : Le Comité de défense réagit
Publié dans Tunisie Numérique le 17 - 10 - 2021

Le comité de défense de Mehdi Ben Gharbia a révélé aujourd'hui 17 octobre 2021, des informations sur les circonstances de l'arrestation de leur client dans le communiqué suivant :
" 1 – Nous vous confirmons que toutes les inspections qui ont duré 9 heures hier (la résidence actuelle de notre client, puis son ancienne maison, ses bureaux dans l'entreprise et sa résidence à nouveau évoquée, et enfin sa maison à Bizerte) n'ont pas abouti à la saisie de tout document ou matériel qui renforcerait le seul soupçon à partir duquel la recherche a été lancée (blanchiment d'argent) ou pour étayer le soupçon ajouté ultérieurement dans l'ordonnance de détention (crimes fiscaux).
2- La recherche a été basée sur une autre personne à travers laquelle ils ont voulu impliquer notre client dans le blanchiment d'argent via une façade fictive, et les faits du dossier et les documents présentés et ce sur quoi le client a été interrogé réfutent complètement cette accusation.
3- Il a été prouvé à l'avocat du mandataire, en voyant l'ordonnance de détention à 03H00, qu'il portait la mention « Pour le procureur de la République » sans préciser le prénom et le nom du substitut alors qu'il est reconnu en matière de procédures judiciaires, quelle que soit la juridiction, d'inclure ces citations obligatoires au bas de chaque acte, décision ou décision judiciaire, afin de servir le principe de transparence et le droit à la responsabilité et à diffamation et d'éviter d'engager le même juge avec le même dossier dans les phases judiciaires ultérieures, afin de garantir un procès équitable.
4- En ce qui concerne ce que le ministère public a appelé soupçon de « délits fiscaux » sur lesquels l'ordonnance de détention était fondée, il faut rappeler que tout soupçon criminel qui nécessite la rétention et l'enquête doit être lié à des délits spécifiques et des expressions précises, et le cas c'est que l'expression "crimes fiscaux" est générale. D'autant plus que, lors de l'interrogatoire, aucune question n'a été posée au client en tout ou en partie, ce qui est une preuve supplémentaire et concluante de la confusion du ministère public en charge du dossier, pouvant révéler le ciblage du client.
5- La conviction a été établie que le client est ciblé au vu des moyens non conventionnels employés, de la mobilisation d'énormes moyens humains et matériels et de l'adoption de la méthode injustifiée de perquisition et l'utilisation d'un mandat de recherche frauduleux par le Parquet sous prétexte qu'il a refusé de recevoir la convocation d'une des branches de l'équipe de recherche entreprenante.
Alors qu'il a reçu une convocation d'une autre branche de la même escouade mardi dernier, et il est également resté en contact avec la même escouade, la police et le fisc en remettant des documents, en mettant en œuvre des délais et en recevant des convocations pour la période précédant le raid.
Rappelons que le client a subi un interrogatoire prolongé d'une durée d'une quinzaine d'heures le 30 septembre 2021, ainsi que sa détention pour la brigade compétente d'hier à 11 heures jusqu'à ce qu'il ait été avisé de sa détention aujourd'hui à 03H00.
Après quoi, il a senti une fatigue inhabituelle qui a nécessité son transfert à l'hôpital public le plus proche, et l'équipe médicale a ordonné de le garder, son état de santé s'étant aggravé suite aux tortures morales qui l'ont visé.
Nous tenons responsables tous ceux ayant participé à cette campagne malhonnête, dirigée et politisée contre notre client et soutenue par des partis influents.
6- Notre client est toujours victime de la campagne de diffamation et d'incitation, de la publication de ses données personnelles et de la fuite de documents administratifs de manière successive simultanément avec que notre client a vécu aujourd'hui, menée par le journal "Al -Thawra News », qui bénéficie toujours de l'immunité alors qu'il a commis un crime prouvé allant de l'extorsion par enregistrement et constat judiciaire, jusqu' à l'impunité permanente"
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.