Ooredoo lance la meilleure promotion Internet du marché    Coronavirus : Le Maroc rouvre son espace aérien    Mondial 2022 : Déjà 13 équipes qualifiées pour la phase finale    MEMOIRES : Houda BOUSLAMA et Hajja Khedija BOUSLAMA    CONDOLEANCES : Fethia BEN AYED    Imed Trabelsi bénéficie d'un non-lieu dans une affaire de falsification    Journée Mondiale de la Douane | Smart Customs Hackathon 2022 : Innover les méthodes de travail...    Fethi Nouri : financer l'Etat alors que la croissance est en berne est assimilable à avoir recours à la planche à billets    Exclusif-Réconciliation pénale: Vers la création d'un nouvel organe juridique    MEMOIRE : Baya MOUMNI    EN : Kebaier et Ben Romdhane remis du Coronavirus !!    CdM 2022 / Am-Sud : l'Argentine grâce à Di Maria, le Brésil tenu en échec    Liste officielle internationale des arbitres et arbitres assistants tunisiens pour la saison 2022-2023    Tunisie – météo : Ciel dégagé et températures en légère hausse    Arrestation de subsahariens pour le kidnapping d'un homme d'affaires français en Tunisie    Messenger vous dira quand quelqu'un prend une capture d'écran d'un chat    Lotfi Khaldi, juriste, expert GRH et en gestion des projets et expert de la société civile et de la protection du consommateur à La Presse : «Certains acteurs ont profité de l'anarchie économique...»    En vidéo : tous les détails sur '' [email protected] III '' de Enactus Tunisia et La Fondation Citi    La balance commerciale du secteur textile tunisien nettement excédentaire en 2021    Les entreprises du numérique sont autorisées à soumissionner aux demandes d'appels d'offres publiques en devises étrangères    NEWS | Benayada en route vers Al Gharrafa ?    CAN 2021 | Quarts de finale Tunisie-Burkina Faso – Demain soir (20h00) : Au gré du covid !...    Vers la concrétisation du programme des "Ponts du commerce arabo-africains" pour les entreprises tunisiennes    Kaïs Saïed informé des prochaines échéances internationales auxquelles la Tunisie prendra part    Neïla Sellini, déclarée morte par la CNRPS    Dr Rafik Boujdaria annonce une mauvaise nouvelle    5144 doses de vaccins administrées jeudi    AS Réjiche : Le portier Lassad Hammami indisponible trois mois    Le Parti des travailleurs refuse toute atteinte à la constitution de 2014    Tunisie: Mondher Kebaier encore positif    Une cargaison de cocaïne de plus d'une demi tonne destinée à la Tunisie saisie en Equateur, du nouveau    Coronavirus: 14 décès et 8343 nouvelles contaminations, Bilan du 26 janvier 2022    Pourquoi: Savoir où mettre les pieds    Dialogues éphémères: Un hymne à Binswanger    Tunisie-Rym Mourali [AUDIO] : « Le Conseil Suprême de l'Education, évoqué par Saied aujourd'hui, est l'un des projets d'Ennahdha et voici pourquoi il est dangereux »    Adel Megdiche, le peintre qui s'en va avec son monde    Décès de l'artiste peintre Adel Megdiche    Attaque du Capitole: Donald J. Trump entre le marteau et l'enclume    Ukraine: Un soldat tue cinq de ses collègues avant de s'enfuir    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    Tunisie : Départ des vols depuis l'aéroport d'Istanbul via une seule piste    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maroc-Algérie : Des confidences terrifiantes sur la guerre qui se prépare à Alger
Publié dans Tunisie Numérique le 01 - 12 - 2021

Les deux voisins et ennemis de longue date ne se sont jamais affrontés militairement, terrifiés à l'idée d'y laisser chacun des plumes. En dépit de la colère d'Alger dernièrement avec la disparition de 3 de ses ressortissants, qu'elle attribue volontiers au Maroc, les Algériens se gardent de riposter militairement… pour l'instant. Car selon un journal français, les choses pourraient dégénérer…
«L'Algérie est prête à faire la guerre au Maroc, s'il le faut...», c'est le titre d'un article publié ce mardi 30 novembre 2021 par le journal français L'Opinion. Le fait que le Maroc affiche au grand jour ses solides relations avec Israël inspirerait les pires craintes aux autorités algériennes. Malgré la puissance de l'allié de Rabat, Alger croit en ses chances de faire mordre la poussière aux Marocains grâce à sa prétendue "supériorité militaire", rapporte Le 360 ce 1er décembre 2021…
La source du journal français, qualifiée de "faucon" du régime algérien, n'est pas avare en confidences. «L'Algérie ne veut pas la guerre avec le Maroc, mais elle est prête à la faire». C'est le bruit qui court «dans certains milieux proches de l'armée algérienne», dit le journal français.
Alors, un risque réel ou une intox pour calmer les ardeurs de Rabat, de Tel Aviv et des Américains ? En tout cas cet informateur algérien ne lésine pas : «S'il faut la faire, c'est aujourd'hui, car nous sommes militairement supérieurs à tous les niveaux et ce ne sera peut-être plus le cas dans quelques années». Ce qui empêche la junte algérienne de dormir sur ses deux oreilles, «c'est le soutien d'Israël au Maroc. Cela va changer la donne, dans un délai que l'on estime à trois ans», indique la source reprise par le journal français.
«Pour l'instant, les Américains disent aux Israéliens de ne pas fournir de systèmes d'armes qui pourraient provoquer un déséquilibre militaire immédiat en faveur du Maroc», ajoute la source algérienne. «Les armements qui inquiètent le plus les Algériens sont ceux relevant de la guerre électronique et des drones», indique le journal français.
Il se dit qu'à Alger plusieurs pistes sont étudiées actuellement, mais c'est une «riposte graduée» qui aurait la faveur des stratèges. On parle beaucoup d'une «no fly-zone», un espace aérien où seraient exclus les appareils marocains – notamment les drones –, surtout le survol de la zone régie par le Polisario. On évoque également un soutien aérien aux troupes sahraouies, révèle le journal français, qui écarte toutefois l'idée d'une «offensive terrestre de grand style, avec divisions d'infanterie et brigades blindées (…), le risque d'escalade" serait trop grand…
Du côté d'Alger il y aurait «une forme d'hubris, de complexe de supériorité qui n'incite pas à la prudence (…). Militairement, nous sommes très supérieurs aux Marocains», confie une autre source algérienne. En l'état elle a raison : «Ce que l'on sait, c'est que l'Algérie consacre beaucoup plus d'argent à son armée que le Maroc. Au cours des dix dernières années, Alger a ainsi acheté deux fois plus de matériels (10,5 milliards de dollars) que le Maroc (4,5)», souligne le journal français.
Maintenant de là à dire qu'Alger se lancera dans un face-à-face armé avec son voisin, avec tous les dangers que cela recèle, c'est un pas que nous ne franchirons pas…

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.