Sept scanners Epson récompensés par Data Master Lab pour leur grande facilité d'utilisation et leur qualité d'image supérieure    Programme TV du mercredi 06 juillet    NEWS | L'EST sur Azmi Ghouma    De retour dans la cour des grands : L'Afrique, c'est l'ADN du CA !    Météo en Tunisie: Températures maximales comprises entre 35 et 45 °C    Patricia Caillé, directrice de l'ouvrage «A l'œuvre au cinéma» (*), à La Presse : «Les techniciennes ne figurent pas dans l'histoire des cinémas»    L'UGTT se retire de la campagne du référendum    En fait-on trop avec les politiques ?    Le 25 juillet : que faire ?    L'édito de Taoufik Habaieb: Kaïs Saïed doit changer    Ghannouchi convoqué par le Pôle antiterroriste    Voyages aériens : le chaos règne dans les aéroports !    Rafik Abdessalem: Je ne possède que 1700 dinars dans mon compte bancaire    Projet de constitution - Les anciens bâtonniers dénoncent la suppression de l'article 105    Tunisie-Coronavirus: Les signes d'une 6e vague se confirment    Tunisie-coronavirus : C'est la 6ème vague    En vidéo : Des voyageurs ont attaqué un sécuritaire à l'aéroport Tunis Carthage    Nouvelle constitution : Les risques d'un clivage qui fera mal à la justice    Conférence de presse pour la présentation de la Foire EIMA International    Challenger de Bogota : Malek Jaziri jouera les 8e en simple et en double    Météo du mercredi 6 juillet 2022    CAN féminine 2022 : la Tunisie pour confirmer contre la Zambie    Ouverture de la conférence africaine sur la sécurité et la police de proximité    Beja : un centre de secours et de soins    Référendum, gel des avoirs de Ghannouchi, ouverture des frontières avec l'Algérie… Les 5 infos de la journée    Maroc | Olympiades panafricaines des mathématiques : une gafsienne couronnée    Ons Jabeur : je suis vraiment heureuse de cette victoire !    L'Algérie ouvrira ses frontières terrestres avec la Tunisie le 15 juillet    Wimbledon : Djokovic renverse Sinner pour jouer sa 43e demi-finale majeure    Tunisie Autoroutes s'explique sur l'augmentation de ses tarifs    Monde-Daily brief du 5 juillet 2022: À Lugano, L'Ukraine et ses alliés posent les principes pour guider la reconstruction    Riadh Hajjej nommé directeur général par délégation de l'ATB    Tribune | Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    OPPO dévoile une nouvelle expérience de réalité augmentée à Wimbledon en tant que partenaire officiel pour la 4ème année    Contrepoint | Du scénario Jupiter    Exposition de groupe «Passionnément... femmes» à l'Espace Art et Culture Hédi-Turki : «ELLES» lui rendent hommage    Tunisair annonce que les billets sont 100% modifiables et remboursables    Décès de Taoufik Chaibi    Kaïs Saïed reçoit les lettres de créance de 12 ambassadeurs qui ne résideront pas à Tunis    Ooredoo sponsor officiel du Festival International de Carthage    Kais Saied se rend en Algérie    Ukraine : Poutine avance pendant qu'ils mangent des petits fours en Suisse    Diam's fait un véritable carton avec son film "Salam"    Festival Carthage 2022: Le groupe Sud-Coréen B.I.G sur scène le 16 juillet    Tribune de Josep Borrell – Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    Le compositeur Ezzedine Ayachi n'est plus    Un faible séisme frappe le gouvernorat de Sidi Bouzid    Mohamed Hédi Jouini nommé directeur général du théâtre de l'Opéra de Tunis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Par A.Ben Gamra : Notre banque centrale (BCT) cause elle-même l'inflation de notre économie
Publié dans Tunisie Numérique le 19 - 05 - 2022

La BCT relève son taux directeur de 0,75 point pour le ramener à 7% et le taux de rémunération de l'épargne de 1 point à 6%.
Conséquences :
Du côté des ménages, la hausse du taux directeur entraînerait une hausse des taux d'intérêt des banques. Résultat, l'accès au crédit serait plus difficile car plus cher, ce qui ralentirait la consommation. C'est le même schéma qui s'opèrerait pour les entreprises puisqu'un renchérissement du coût du crédit découragerait les investissements.
En revanche, une remontée des taux serait avantageuse pour les épargnants puisque qu'ils bénéficieraient d'une meilleure rémunération. Alors que les ménages Tunisiens voient leur pouvoir d'achat plombé causé par des vagues sévères et intenses de hausses des prix qui ont détruit aussi bien la consommation, l'épargne et l'emploi et en conséquence le pouvoir d'achat de la population ce qui a creusé spectaculairement le fossé des inégalités sociales.
Pour l'Etat, la combinaison de taux d'intérêt élevés, d'une faible croissance du PIB, d'un taux de chômage élevé et d'une dette publique croissante est insoutenable.
L'économie Tunisienne face a une spirale inflationniste incontrôlable:
En effet lorsque les prix augmentent, les salariés sont généralement amenés à réclamer une revalorisation de leurs rémunérations, auquel cas les bénéfices des entreprises vont se réduire, ce qui va les inciter à augmenter leurs prix. Les ménages réclameront alors une nouvelle revalorisation, menant à une nouvelle augmentation des prix, et ainsi de suite.
Par erreur notre banque centrale ne s'en aperçoive pas qu'elle cause elle-même l'inflation de notre économie: augmentation des prix, des salaires et plaintes de tous à l'égard du spirale inflationniste incontrôlable.
Ainsi, suite à la décision de faire remontée le taux directeur , on est face au risque d'une crise de la dette, une récession et des krachs.
La BCT a une méconnaissance profonde de l'inflation et de la façon dont elle se manifeste sur le libre marché.
Pour stabiliser les prix et contenir l'inflation : il faut au contraire baisser le taux directeur surtout que le taux de chômage en Tunisie est très élevé.
Amine BEN GAMRA
Expert Comptable
Commissaire Aux Comptes
Membre de l'Ordre des Experts Comptable de Tunisie
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.