Tunisie – L'inflation grimpe à 9.1%… Comme partout dans le monde    Analyse : La Tunisie parmi les pays exposés au risque d'insoutenabilité de la dette    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Le CA en force et qualifié devant le Zamalek    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Programme des quarts de finale    UEFA CL : Les résultats complets de la soirée de mercredi    Redmi A1+ : un smartphone des plus abordables de la marque Xiaomi    Kaïs Saïed, conseil supérieur des armées, André Parant… Les 5 infos de la journée    Le Groupe BNA signe des conventions de partenariat avec le SPOT    Football | La CAF suspend l'entraîneur tunisien Rafik M'hamdi    USA : Un mensonge d'Etat, Biden relance "le mur de la honte"    Tunisie : Création d'un tribunal pour la résolution des conflits sportifs    Crise énergétique et énergies renouvelables : la Tunisie rate encore une transition    Signature d'un accord de partenariat entre Mattel et Huawei    Rached Ghannouchi ou l'arnaque politique de la Tunisie    Béja: Négociations entre le ministère de l'Education et la fédération générale de l'éducation de base (Vidéo)    Ukraine : il n'aurait pas 6000 mais 9000 têtes nucléaires, le patron de la CIA avertit    Les journalistes organiseront un rassemblement à la place de La Kasbah    La Tunisie accueille le forum Africain du LIONS CLUBS International    La nouvelle Première ministre britannique: ''Je suis très sioniste''    Coronavirus – Vaccination : Plus de 69 mille personnes ont reçu quatre doses    OPPO dévoile les trois matchs les plus inspirants de la UEFA, tels que votés des fans    L'ambassadeur de France: Je suis optimiste pour l'avenir de la Tunisie    Soutien aux femmes d'Iran : des artistes se coupent les cheveux en direct sur instagram    Mali, Burkina Faso… : Poutine pactise avec Goïta, l'Occident a un problème de plus    Vidéo : Un rappeur russe de 27 ans se suicide pour échapper à la mobilisation en Ukraine    Crash d'un avion militaire au Mali: le bilan s'alourdit    Leila Hadded : Les parrainages se vendent à 10 dinars    L'Ugtt face à l'approche d'un imminent accord avec le FMI : Pas de chèque en blanc pour le gouvernement    Candidatez pour la 5ème saison d'Orange Fab, accélérateur corporate de start-up d'Orange Tunisie    Recette : Recette assida zgougou de maman    Kasserine : Deuxième taux d'analphabétisme le plus élevé sur le plan national    Pourquoi | Profiter du changement climatique    Bientôt à la Galerie Kalysté : Hamda Dniden raconte Sidi Bou Saïd    «The Transformation of Silence» de Héla Ammar et Souad Mani à la Chapelle de Saint-Monique à Carthage : Mémoires, archives et traces    37e édition du festival international du film francophone de Namur : Du réel à l'abstrait    Tennis- Open Jasmin Monastir : Résultats des rencontres disputées mardi 04 octobre 2022    Olfa Hamdi appelle au report des élections (Live)    WTA Open des Jasmins : Ons Jabeur qualifiée en 8e de finale, les moments forts (vidéo)    Saisie de 1900 kilos de pâte dissimulés dans une étable pour l'élevage des moutons    Danses lascives et tenues dénudées : le festival de la Fête du Mouled s'excuse    Tunisie: La production nationale de médicaments couvre 75% des besoins    1er forum Afrique-France de la transition écologique et énergétique | Des enjeux et des solutions    Météo en Tunisie : Des pluies attendues l'après-midi sur le centre, le sud et le nord ouest    L'UBCI Partenaire Officiel de l'extended sessions de Jazz à Carthage    JCC 2022 : Des films restaurés et inédits de la fin des années 60 dans le focus Palestine    L'Union islamique des avocats accuse la Faculté de Sciences juridiques de "propager" l'homosexualité    Zarzis | Affluence des africains subsahariens : La situation risque de dégénérer    L'insupportable arrogance des Occidentaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ukraine : Après cette vexation publique Macron cessera d'appeler son "ami" Poutine
Publié dans Tunisie Numérique le 07 - 06 - 2022

Les conversations téléphoniques récurrentes entre le chef de l'Etat français, Emmanuel Macron et le président russe, Vladimir Poutine, commencent à être un vrai problème. Un vrai problème pour Macron. Ses alliés européens de l'Est, partisans d'une ligne dure avec Moscou – la même que les Américains -, n'ont jamais compris et digéré les heures de discussions avec le maître du Kremlin. Des longues conversations qui ne débouchent sur rien, les frappes russes dans le Donbass et le sud de l'Ukraine le démontrent. Et voilà que Macron est moqué jusqu'en Russie, alors qu'il a avait cru amadouer le Kremlin en réaffirmant qu'il ne faut "pas humilier la Russie"…
Les railleries fusent du côté de la chaîne publique Russie-1. "Il n'y a pas de vrais leaders en Europe", assène l'analyste politique Henry Sardaryan. "Si les chefs d'Etat européens d'il y a 40 ans découvraient qui est à la tête de leurs pays aujourd'hui, ils mourraient avant leur heure, ils feraient tous un infarctus", lâche-t-il, cité par BFM TV ce mardi 7 juin.
L'analyste politique russe est d'avis que si le conflit en Ukraine perdure c'est parce que Poutine a affaire à "de si mauvais dirigeants". Et il pointe directement le chef de l'Etat français. "J'ai lu récemment que le président français Emmanuel Macron a compté combien de temps il a passé au téléphone avec Vladimir Poutine. Avant chaque appel, il se fait prendre en photo où on le voit tant souffrir que je me fais du souci pour lui", dégaine Sardaryan.
Il est vrai que les clichés postés sur le compte de Soazig de la Moissonière, photographe officielle de Macron, ne sont pas toujours à l'avantage du président, et les internautes, qui n'en loupent pas une, s'en donnent à coeur joie. "À chaque fois, il se tient la tête ou le cœur, [ou] prend des calmants. Je ne sais pas ce qu'il lui arrive. Chaque coup de fil est un test difficile pour lui", ajoute l'analyste russe…
"Macron a appelé très souvent. Heureusement, Poutine n'a pas toujours décroché. Alors, Macron prend des médicaments, se demandant si Poutine va décrocher. Nous avons désormais un nouveau mot: la 'Macronite' qui signifie appeler souvent, pour rien", commente à son tour le présentateur de l'émission…
Voilà l'épilogue du paquet d'heures de discussions avec Poutine. Macron y réfléchira à deux fois avant de l'appeler la prochaine fois, s'il a encore le courage de le rappeler après cette pluie de commentaires négatifs et vexants…
Il est vrai que Macron a souffert pour garder le fil avec Moscou. On se souvient de son voyage rocambolesque en février 2022 en Russie où il avait été humilié avec cette histoire de test pour savoir s'il avait le Coronavirus. In fine Poutine l'avait placé au bout d'une immense table, alors que dernièrement il était à quelques centimètres du président sénégalais après l'avoir reçu en grande pompe dans sa résidence cossue de Sotchi.
Rien ne se fait dans la télévision d'Etat russe sans l'assentiment du Kremlin. Donc on peut être certain que ce qui est débité dans cette émission sur Macron c'est forcément ce que pense Poutine. Peut-être que cette affaire est la goutte d'eau qui poussera enfin le président français à cesser d'appeler son "ami" Poutine. "Wait and see"…
Macron avait déjà déclaré le 9 mai dernier au Parlement européen qu'il ne fallait pas "humilier" la Russie et que c'est avec elle qu'il faudra négocier la paix. Il était même allé jusqu'à suggérer à l'Ukraine de faire des concessions territoriales pour stopper la guerre, ce qui avait valu au président français une volée de bois vert de la part de son homologue ukrainien. Manifestement les choses ne sont pas près de s'arranger…
Aux ennuis en perspective sur le front intérieur, avec les grèves qui pointent déjà le bout de leur nez, Macron devra ajouter le discrédit sur le front diplomatique. Le chef de l'Etat français, dont le mandat à la tête du Conseil de l'Union européenne (UE) s'achève à la fin de ce mois de juin, entendait réformer en profondeur une UE sclérosée et incapable de peser dans les affaires du monde. Echec et mat face au front des 13 pays de l'Union. Et maintenant cet échec cuisant dans toutes ses tentatives pour ramener à la raison Poutine afin d'abréger une guerre qui terrorise les Européens et fait monter leurs taux d'inflation à des niveaux jamais atteints depuis des décennies.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.