La Tunisie salue le cessez-le-feu au Yémen, annoncé par la coalition arabe    Covid-19 : la Banque africaine de développement crée un fonds doté de 10 milliards de dollars    Coronavirus: Ooredoo lance trois nouvelles actions de sensibilisation    Ennahdha solidaire avec les personnalités faisant l'objet de menaces terroristes    Gafsa | Covid-19 : Deux personnes infectées transférées vers un centre d'isolement à Monastir    Coronavirus : 15 nouveaux cas confirmés    Covid-19:Le Conseil de sécurité de l'ONU discute aujourd'hui la proposition tunisienne    Le double champion olympique Oussama Mellouli testé négatif au Covid-19    Coronavirus – Royaume-Uni : 881 décès les dernières 24 heures    Coronavirus : Pas de nouvelles contaminations à Tozeur    Tunisie: Des unités d'intervention de la Police de Béja désinfectent les rues    Nouvelles nominations au sein du ministère de la jeunesse et des sports    Coronavirus : la FTF veut fabriquer des masques pour les joueurs    Importation de 60 tonnes de viande bovine pour le mois de Ramadan    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 09 Avril à 11H00 :    Tunisie : Une cérémonie restreinte à Bizerte pour commémorer la fête des martyrs    L'avion militaire de retour de Hong Kong arrive cet après-midi à Tunis    Abdellatif El Mekki et Slim Choura examinent à Sousse les perspectives de coopération et de partenariat entre les deux ministères    LA FTF reporte le remboursement des dettes des clubs    Les 3 Présidents se rendent au Carré des Martyrs à Sijoumi    Nissaf Ben Alaya : la diminution du nombre des cas confirmés enregistrés ces derniers jours est le résultat du respect de la quarantaine globale par les citoyens    L'ANETI lance sa plateforme digitale de formation en ligne : «ANETI Tkawen» !    La Tunisie rend un vibrant hommage à ses Martyrs à l'occasion du 82ème anniversaire des évènements du 9 Avril 1938    Covid-19 : l'UPMI appelle les entreprises à préserver l'emploi de l'ensemble de leurs salariés    Mourinho viole le confinement et s'excuse    Ras-le-bol et manque de moyens    Ronaldinho quitte la prison    Décès d'Antic, ex-coach du Real et de l'Atlético Madrid    Prolongement des contrats des joueurs expirant le 30 juin    D'une main sèche et brûlante…    L'UE en échec sur la réponse économique au virus    Trump menace de suspendre la contribution américaine    Toujours aucun cas confirmé de coronavirus    La Poste Tunisienne émet deux timbres- poste pour rendre hommage à Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi    Assurances Maghrebia reporte la tenue de son AGO à une date ultérieure    Un gain budgétaire de 6,6 milliards DT    La Tunisie jugée désormais « conforme pour l'essentiel »    Artistes et intellectuels, comment vivent-ils le confinement (II)    Créer dans l'urgence et la solidarité    Vers quelles autres manipulations ?    Prolongement du Confinement au-delà du 15 avril pour la France    COVID-19: le fondateur de Twitter donne 1 milliard de dollars    Covid-19 | Trump menace de suspendre la contribution américaine à l'OMS    Michèle Gazier : Il était une fois Leila Menchari    Beit El Hikma se dote d'une cellule de veille pour suivre les données relatives au Covid-19    La Fondation Kamel Lazaar lance l'appel à projets “Culture Solidaire”    Olivier Poivre d'Arvor: Leïla Menchari, ma reine de Carthage    Retour sur le décès de la célèbre décoratrice tunisienne Leïla Menchari, emportée par le Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les pensionnaires de "Dar Ellama" n'ont pas le même passé mais partagent le même présent
Publié dans TAP le 01 - 10 - 2012


Tweet
Share
TUNIS (TAP) - "Dar Ellama" ou "La maison de rencontre" est une des unités de vie privées pour personnes âgées, ouverte depuis 2006 au Bardo. Ses pensionnaires viennent de divers horizons, ils n'ont pas le même passé mais partagent le même présent...
L'idée pour l'équipe de Dar Ellama est de réunir les attributs d'une vie, le plus proche possible du milieu naturel.
"Quand ils sont bien dans leur élément, nos seniors, là où ils se trouvent, peuvent bien nous servir par leur vécu et leurs expériences pleines d'enseignements", a relevé la directrice, Leila Khlifi, avec beaucoup de respect.
"La prise en charge des personnes âgées comme celle des enfants est une grande responsabilité. L'engagement dans cette vocation, doit se faire par choix et non par contrainte", a-t-elle soutenu.
L'institution accueille 14 personnes qui ne sont pas tous sans soutien familial. "Devant l'incapacité de prendre en charge un parent atteint d'une ou de plusieurs maladies de la vieillesse, l'Alzheimer, notamment, certaines familles font appel à ces centres", explique-t-elle.
Les frais de prise en charge varient entre 15 et 25 dinars par mois, selon l'état de santé du pensionnaire et ses besoins en soin. L'équipe est composée d'auxiliaires de vie, d'infirmiers et d'aides infirmiers.
La directrice ambitionne de développer ce projet pilote qui compte déjà une section à Khaznadar, à Tunis.
Les centres de prise en charge des personnes âgées demeurent la meilleure alternative, l'expérience du placement familial ayant eu un faible écho auprès des familles tunisiennes malgré les incitations accordées par l'Etat, selon certains sociologues de centres pour personnes sans soutien familial.
Ferjania, octogénaire, ne regrette plus d'être là. Les enfants que son mari a eu d'un premier mariage l'avaient placée, malgré elle, dans cet établissement.
"Je ne me sens pas de trop. Ici je partage la même vie avec des gens dans la même situation que moi".
Cheikh Kilani a débarqué dans ce centre après avoir été chassé de la maison par sa femme. "Je n'ai pas à me plaindre mais beaucoup de gens vivent dans des conditions meilleures", a-t-il lancé, l'air affligé. Comme s'il voulait insinuer que rien ne remplace la chaleur de la vie familiale.
La législation (loi n°114 de 1994 datant du 31 octobre 1994 et du décret n°1630 en date du 12 juillet 2004) accorde aux promoteurs plusieurs incitations pour les encourager à investir dans ce secteur.
Depuis, plusieurs établissements privés ont vu le jour à l'instar de la résidence "Les Jasmins" à Mutuelleville, le club de jour "Nourani", à Moknine, dans le gouvernorat de Monastir, en plus de 13 sociétés de services destinées aux personnes âgées.
A l'occasion de la Journée internationale des personnes âgées, célébrée le 1er octobre de chaque année, le ministère des affaires de la femme a prévu plusieurs campagnes de sensibilisation, en collaboration avec d'autres départements et associations actives dans ce domaine.
Une conférence sur le volontariat après la retraite est programmée pour le jeudi 4 octobre à Tunis.
Des consultations gratuites à domicile et dans les centres de la santé de base sont fournies aux personnes de troisième âge.
Le slogan de la journée est prêté d'un proverbe tunisien qui considère qu'une famille sans une personne âgée est comparable à une ferme sans puits (Dar bla kbir kif sania bla bir).
Tweet
Share
Suivant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.