Kamel Ben Messaoud explique la décision du Tribunal administratif en faveur de Béchir Akremi    Noureddine Ben Abdallah : les revendications des médecins du secteur public ne sont pas prises au sérieux    Kairouan: Les consommateurs en ont ras-le-bol de la hausse des prix [Vidéo]    Seulement 13% des Tunisiens sont diplômés    Olga Malakhova : Elyssa poupée russe    Livres | «Ton absence n'est que ténèbres» de Jón Kalman Stefánsson : Une mosaïque romanesque extraordinaire    Daily Brief du 24 janvier 2022: Kaïs Saïed ne semble pas avoir compris qu'il s'est fait remonter les bretelles par Macron !    CAN 2021 : Sur quelles chaînes regarder les matches de lundi ?    Coupe de Tunisie : résultats complets des matches du 3ème tour    Ettakatol: Saied veut démanteler les institutions de l'Etat    Youssef Bouzakher : le ministère de la Justice et le pouvoir législatif sont responsables de la situation de l'affaire Akremi    Gafsa: Plus de 231 infractions économiques relevées    Kasserine: L'UTICA menace d'organiser des journées de colère    Le couvre-feu va-t-il être prolongé ? Précisions de Amen Allah Messadi    Météo : Ciel passagèrement nuageux et températures stationnaires    Météo: Températures en légère hausse, ce lundi    Burkina Faso : Le chef de l'Etat Kaboré détenu par des soldats    A Bizerte, 2 400 oliviers seront plantés pour la saison 2021-2022    Ammar Mahjoubi: Le caractère fondamentalement inégalitaire de la société romaine*    Bilan Covid-19: 7.144 nouveaux cas et 18 décès    Ali Baklouti, fondateur de La Gazette du Sud, est décédé    Attijari Bank : Produit Net Bancaire de 523 MDT à fin 2021    CAN 2021 : la Tunisie, si Forte, si Seule … élimine l'ogre nigérian    Tunisie : Le CSM met en garde contre "la diffamation sans précédent de ses membres".    Monde : Le président arménien annonce sa démission    La Tunisie s'impose face au Nigéria et s'envole en quarts de finale    Bruits autour de BCE, Ben Ali : Le son de cloche de Baccouche    Rafik Abdessalem : Saïed est complètement perdu et pense que les présidents sont fous !    Foot-Europe: le programme du jour    Syrie : 4e jour de combat entre Daech et les Kurdes, plus de 120 morts    Mes odyssées en Méditerranée | Michel Giliberti: «Tunisie. L'inhérence d'une errance»    Express    Récupération politique    CAN 2021 — Huitièmes de finale — Tunisie-Nigeria (Ce soir à 20h00): Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir !    Tunisie: Ali Abdi testé positif au Covid19    La Presse Magazine du Dimanche 23 janvier 2022 consultable sur notre site    Urbanisme et planification urbaine    Ali Graja, ancien attaquant international du CSS: «Dans la vie, il n' y a pas que l'argent ! »    Evènement "Les Nuits de la lecture" en ligne: 6ème édition sous le thème de l'AMOUR    Le chanteur hip-hop Balti et Elyanna réunis dans une chanson tuniso-palestinienne (vidéo)    Syrie: Daech attaque une grande prison et libère plusieurs terroristes    Sculpture sur un minéral ancestral, le lapis specularis    Gabès Cinéma Fen 2022: les inscriptions pour les films sont ouvertes    Les crises en Tunisie se sont aggravées depuis que Saïd a limogé Mechichi, selon la Confédération Syndicale Internationale    Coronavirus :Fin des mesures sanitaires en Grande-Bretagne    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Consolider la place de la Tunisie en tant que destination prisée du tourisme culturel
Publié dans TAP le 24 - 08 - 2010

TUNIS, 24 août 2010 (TAP) - La Tunisie qui accueille plus de sept millions de touristes par an, constitue une destination privilégiée dans le bassin méditerranéen.
Le secteur du tourisme contribue de façon efficiente à l'équilibre de la balance courante grâce aux recettes en devises générées, à la croissance du PIB et à l'effort d'emploi.
Afin de renforcer la compétitivité et le rendement du secteur, l'accent est mis sur la diversification du produit en vue de bâtir une image de marque valorisante de la destination.
Dans ce cadre, le Président Zine El Abidine Ben Ali a, lors du conseil ministériel du 18 août dernier, consacré à la culture, appelé à mettre au point une nouvelle stratégie en vue de promouvoir le tourisme culturel au cours de la période 2010-2014.
Il s'agit d'assurer une exploitation optimale du patrimoine archéologique et historique dont regorge le pays pour attirer une nouvelle catégorie de touristes dont le nombre, selon les études et les rapports de l'Organisation mondiale du tourisme, est en nette progression.
La nouvelle stratégie implique la réalisation de projets son et lumière au sein des plus importants monuments et sites archéologiques. Cette opération concerne, dans une première phase, le Ribat de Sousse et le fort de Hammamet, ainsi que la réorganisation des festivals internationaux et la mise en place d'un plan de communication pour assurer la commercialisation de ce produit, en collaboration entre le ministère de la culture et de la sauvegarde du patrimoine et le ministère du tourisme.
Cette stratégie comporte aussi d'autres éléments dont la réalisation de la carte nationale du tourisme culturel, l'aménagement des zones archéologiques et la protection des monuments historiques, l'amélioration des prestations de l'accueil dans ces espaces et l'intégration de toutes les composantes du patrimoine dans les circuits touristiques.
C'est le cas du circuit de la ville de Kairouan ou les circuits en cours de réalisation à l'instar de la route de l'eau (Zaghouan-Carthage), le circuit andalou (Tunis-Testour) et le circuit de la médina de Sousse.
Actuellement, l'on procède au parachèvement de la réhabilitation de plusieurs musées et sites dont le musée national du Bardo, le musée archéologique de Sousse, le musée et le site de Hidra (gouvernorat de Kasserine) et le musée Dar Ben Abdallah à Tunis, outre le parachèvement de la réhabilitation du site des ports puniques à Carthage et le démarrage de la réalisation de sites web pour tous les musées nationaux et régionaux.
Cette nouvelle stratégie 2010-2014 vise à promouvoir le tourisme culturel à travers l'encouragement des jeunes promoteurs à l'innovation et à la commercialisation de produits basés sur le patrimoine.
Il s'agit aussi de mettre au point un plan de communication et de commercialisation axé sur le tourisme culturel, de créer un musée du Sahara dans le gouvernorat de Tataouine et de parachever les études relatives à la restauration et au réaménagement des bassins des Aghlabides à Kairouan et de la deuxième tranche du musée des arts islamiques de Rakada, outre l'installation de panneaux de signalisation sur les routes et la création de ''musées de sites'' à Oudhna, Carthage, aux anciennes demeures romaines, à Utique et à Bella Rejia (Nord-ouest).
Dans le domaine de la protection du patrimoine, il a été procédé à la révision du Code de protection du patrimoine, à la réalisation des cartes archéologiques portant sur les zones rurales et à l'élaboration d'un plan visant à protéger le patrimoine archéologique contre le pillage à la faveur de la création d'équipes spéciales chargées de veiller sur la sécurité du patrimoine national.
Le plan de communication sera axé sur l'utilisation optimale des moyens de communication moderne notamment le réseau Internet, la réalisation de documentaires concernant le patrimoine archéologique et historique, le soutien aux publications qui s'occupent du patrimoine et du tourisme culturel, le développement de produits basés sur le patrimoine pour qu'ils soient en phase avec l'esprit du temps, outre la consolidation des festivals et des manifestations spécialisés.
A la faveur de ces mesures, la culture se présente comme un support de développement du tourisme dans notre pays. Elle contribue à impulser le secteur du tourisme dans un contexte international marqué par la concurrence et par des mutations au niveau des goûts et des tendances touristiques.
De fait, le tourisme culturel qui était en marge de l'industrie touristique mondiale, est devenu de nos jours un déterminant dans la promotion et la notoriété d'une destination. Cela tient au fait que la culture est devenue un produit touristique à part entière dans plusieurs destinations touristiques mondiales.
D'après les experts, le taux du tourisme culturel dans le flux touristique mondial au cours des années 60 et 70 n'a pas dépassé 5% alors que ce taux est estimé aujourd'hui entre 12 et 15% et parfois 20% dans les zones/destinations connues pour la richesse de leur patrimoine archéologique.
Les statistiques font ressortir que le taux de fréquentation des musées et sites a augmenté sensiblement. A titre d'exemple: le nombre des visiteurs de la ville de Venise (Italie) est de 12 millions de personnes par an. Les visiteurs du musée du Louvre à Paris dépassent les 7 millions par an. Bombay enregistre la visite de 2,5 millions de personnes et Grenade (Espagne) accueille 2,4 millions de touristes par an.
Un potentiel important dont la Tunisie, si riche en monuments et sites reconnus mondialement, peut en tirer le meilleur profit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.