Affaire Cactus-prod : 10 ans de prison ferme pour Belhassen Trabelsi et 8 ans pour Sami El Fehri    Mohamed Trabelsi : L'Etat n'est pas démissionnaire mais il manque de moyens    Programme TV du mardi 09 mars    Volleyball | Championnat national – Mise à jour des quarts de finale MSB-CSS, demain :    Judo | Grand Slam de Tachkent : Médaille de bronze pour Nihel Cheikhrouhou    En vidéo, le PDL fête la journée des femmes devant le siège de l'Union attribuée au Qaradawi    100 cas du variant anglais au Kef ? Le vrai du faux    La Tunisie classée 6ème mondiale en matière d'égalité du genre    Festival de la Francophonie: Des films du monde du 9 au 21 Mars à la Cité de la Culture Tunis    Les « perroquets » d'Ennahdha s'attaquent à Mohamed Ammar    Bientôt une police de proximité dans toues les communes tunisiennes    Journée internationale des droits des femmes : Pas de société libre sans femmes libres, décrète Kais Saïed    Tunisie-Ligue 2 : Programme de la 7e journée    Boxe : Khouloud Halimi participe au tournoi de Cologne    La Cité sportive de Sfax sera bel et bien réalisée, promet Sihem Ayadi    Hasna Ben Slimane porte-parole du gouvernement    Mohamed Trabelsi : L'Etat a agi avec les moyens du bord !    TUNINDEX AU QUOTIDIEN ZOOM LUNDI 8 MARS 2021    La démission de Rached Ghannouchi rendrait service à la Tunisie selon Ayachi Zammel    Tunisie-Kef: Des membres de la commission des Finances en visite à la Société de Ciment d'Oum El Kelil [photos]    L'UNESCO appelle à l'égalité des genres dans les secteurs culturel et créatif    Incidents du Clasico : La LNFP annonce aujourd'hui son verdict    Tournoi de Dubaï : Ons Jabeur cherche sa 305ème victoire    Ayachi Zammel : 800.000 doses des vaccins russe et chinois arrivent la semaine prochaine    Tunisie-Ministère de la Santé : La nouvelle liste des laboratoires autorisés à réaliser les tests PCR    Tunisie – Coronavirus : Une première quantité des vaccins Spoutnik, sera reçue mardi 09 mars 2021    Pollution au barrage de Sidi Salem : Mechichi veut un rapport dans les 48 heures    En chiens de faïence    Météo | Pluies temporairement orageuses et températures en baisse    Bilan Covid-19 : 313 nouveaux cas et 24 décès en Tunisie    Non, Tunisair ne va pas renoncer à sa position sur le marché international    Bachar Al-Assad et sa femme Asma positifs au Coronavirus    Journée internationale de la femme : Leila Farah Mokaddem, une compétence tunisienne à la BAD    L'ONU demande la fin des arrestations arbitraires    Les manifestants s'opposent toujours aux putschistes en Birmanie    Le Conseil de sécurité de l'ONU en échec sur le Tigré    «I have a dream», quitter le pays    Portraits de femmes ayant bravé la pression de la société    Anis LASSOUED, bio express    Interdiction du voile intégral en Suisse    Enquête de la CPI sur les crimes commis par Israël depuis 2014 : L'intervention de la Cour de La Haye, ligne rouge pour Washington    Eaux usées, déchets et cadavres d'animaux au barrage Sidi Salem : La santé des Tunisiens de nouveau mise en jeu    La comédie musicale "Alice" en avant-première le 13 mars 2021 au Théâtre de l'Opéra    Le festival "Tricky Women" débarque pour la première fois en Tunisie    Tunisie-Tunisair : Un atterrissage d'urgence d'un avion à destination de Lyon    Les indiscrétions d'Elyssa    Les héros de l'opération Ben Guerdane : Le Colonel Mahjoubi, en première ligne    En Tunisie, une parodie de gouvernance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La culture, support du projet moderniste national
Publié dans TAP le 12 - 09 - 2010

TUNIS, 12 sept 2010 (TAP) - La culture constitue un levier essentiel du projet moderniste du Changement, eu égard à son rôle stratégique dans l'ancrage de l'identité nationale et dans le renforcement de l'adhésion de la Tunisie à la modernité.
Pour promouvoir le rôle de ce secteur, tous les domaines d'activité culturelle ont bénéficié, de la part du chef de l'Etat, d'un soutien constant et d'importantes mesures ont été prises pour inciter à la création, ce qui a favorisé l'émergence d'une dynamique réelle dans les domaines de la musique, du théâtre, des arts plastiques, du cinéma et du livre et offert l'occasion de mettre le patrimoine au service du tourisme culturel et écologique.
Afin d'impulser davantage la contribution du secteur culturel à la dynamisation du processus de développement, les objectifs du XIIe plan viennent consacrer les orientations du programme présidentiel pour la période 2009-2014, notamment, à travers le point 18 intitulé ''La Tunisie, un rayonnement culturel permanent''.
En effet, le XIIe plan vise, au niveau des objectifs qualitatifs, à renforcer les acquis du secteur et à augmenter le budget de la culture pour atteindre 1,5 pour cent du budget de l'Etat en 2014 contre 1,25 pc en 2009, tout en réservant la moitié du montant additionnel au financement de projets culturels dans les régions.
La prochaine période verra, aussi, la consolidation des institutions culturelles de référence avec le parachèvement de la réalisation de la Cité de la culture et le début de l'exploitation de la première tranche des espaces qui y seront amenagés dont la Cinémathèque nationale et le musée d'art vivant.
Par ailleurs, et pour rapprocher davantage la matière culturelle du citoyen dans les différentes régions, il sera procédé au renforcement de l'infrastructure culturelle, à la faveur de la création de 17 maisons de la culture, 4 complexes culturels, 4 salles de représentation, 8 clubs spécialisés et 18 bibliothèques publiques, outre l'extension de 3 bibliothèques régionales, la création de 3 nouveaux musées, la généralisation de la connexion des maisons de la culture et des bibliothèques publiques au réseau Internet à haut débit (ADSL) et la couverture des zones rurales par les services des bibliothèques itinérantes, grâce à l'acquisition de 16 nouvelles unités.
Il sera procédé, également, dans le cadre de ce plan, à la création d'un réseau de centres culturels dans les principales capitales à l'étranger, sous l'appellation de ''Dar Tounes'' (maison de Tunisie).
La promotion des industries culturelles représente l'un des paris du nouveau plan de développement. C'est dans cette optique que le président Zine El Abidine Ben Ali a ordonné la création d'une cellule au sein du ministère de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine pour mieux encadrer les investisseurs privés, outre l'élaboration, avant fin 2011, d'une étude stratégique sur les industries culturelles qui, en vue de renforcer la capacité de l'institution culturelle, en termes d'exportation et d'emploi, et de promouvoir davantage la commercialisation du produit culturel national.
Dans le même ordre d'idées, il a été procédé à l'augmentation des crédits consacrés au soutien de la production cinématographique et au démarrage de la numérisation du patrimoine cinématographique, en plus de la réalisation d'une étude visant à créer un Centre national du cinéma afin de diversifier les sources de financement de la production cinématographique et d'encourager la création de complexes cinématographiques comprenant des salles multidisciplinaires, dans le cadre des schémas d'aménagement urbain.
Le chef de l'Etat a, également, ordonné de faire de l'année 2011, l'année du livre et de l'année 2012, "année de la musique et de la danse". L'année 2013, sera "l'année du théâtre" et l'année 2014, "l'année des arts plastiques".
Il a aussi ordonné d'élaborer des programmes mensuels pour concrétiser cette décision.
L'intérêt du président de la République s'est également porté aussi sur l'élaboration d'un nouveau plan en vue de promouvoir le patrimoine et de l'exploiter au mieux dans le développement du tourisme culturel.
A cet égard, il sera procédé à la sauvegarde et à la restauration de plusieurs monuments historiques et de sites archéologiques (100 monuments et sites prioritaires). Il s'agit également d'améliorer la protection du patrimoine et de prévenir les tentatives de pillage et de commerce illégal.
Le plan vise également à valoriser le patrimoine culturel dans le cadre de la coopération bilatérale, notamment entre la Tunisie et l'Italie, en créant de nouveaux parcours touristiques, culturels et écologiques dans les régions du Nord-Est et Nord-Ouest, de Bizerte à Tabarka, du Centre-Ouest, des zones côtières et des Iles.
Le nouveau quinquennat de développement verra, parallèlement à la mise en oeuvre de la 2ème tranche du projet d'aménagement du parc archéologique de Dougga et des bassins des Aghlabides à Kairouan, la réhabilitation des Ksour Berbères de Tataouine, Ghomrassen, Guermassa, Chenini, Douiret et Ksar Ouled Soltane, outre l'élaboration d'un programme visant la sauvegarde et la mise en valeur du village de montagne de Takrouna et la restauration de plusieurs mosquées dans l'Ile de Djerba.
Afin de réaliser la mutation souhaitée du tourisme culturel, le plan prévoit également de mettre en exergue le produit touristique spécifique de chaque région et d'encourager la création de festivals régionaux et locaux qui prennent en compte les spécificités de la région et de son patrimoine local, outre l'amélioration des mécanismes d'organisation des festivals internationaux.
Il s'agit, aussi, de promouvoir la création et les créateurs, à travers le renforcement de la protection des droits de la propriété littéraire et intellectuelle et la publication des décrets d'application ayant trait à l'impulsion du fonds d'encouragement à la création littéraire et artistique (créé en 2008) et du régime de la licence de créateur.
Le nouveau plan de développement sera aussi marqué par la promotion de l'innovation et par l'impulsion de la coopération entre les plasticiens et les promoteurs dans le domaine de l'artisanat, tout en poursuivant l'acquisition d'oeuvres d'artistes et l'élaboration d'une encyclopédie d'art plastique tunisien.
Une attention sera accordée également à l'élaboration d'un projet d'orientation portant organisation de l'enseignement de la musique ainsi qu'à la restructuration des instituts de musique relevant du ministère de la Culture, outre le soutien des nouvelles oeuvres musicales, la collecte du patrimoine musical tunisien, sa diffusion et sa numérisation.
En vue d'enraciner la tradition de la lecture au sein de la société, il sera procédé à la mise en oeuvre du plan d'incitation à la lecture, à travers la coordination des efforts entre le ministère de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine, le ministère de l'Education et le ministère de la Communication, afin de mieux inciter les élèves à la lecture, dans le cadre des programmes scolaires et de développer la tradition de la lecture chez le citoyen.
Un intérêt particulier sera, aussi, accordé au secteur du théâtre et des arts dramatiques à travers le renforcement du soutien à la production et à la diffusion des oeuvres amateurs et professionnelles et la création de nouveaux espaces réservés à la pratique des arts dramatiques et du cirque artistique.
Pour réaliser l'ensemble des programmes et projets culturels inscrits dans le cadre du XIIe plan, il sera procédé à la mobilisation de 125 millions 500 mille dinars pour réaliser les projets en cours et de 159 millions 700 mille dinars pour démarrer la réalisation des projets et programmes nouveaux dont le coût global s'élève à 182 millions 800 mille dinars.
L'ensemble de ces programmes et projets ne manquera pas de consolider l'apport de la Tunisie à l'enrichissement de la civilisation universelle et de consacrer ainsi l'orientation tracée par le Président Zine El Abidine Ben Ali, visant à faire de la Tunisie un pôle culturel permanent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.