REMERCIEMENT& FARK: Mohieddine MOUAKHAR    DECES: Mohamed Naceur MRAD    DECES    Express    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    Abdelmajid Chétali: Le talent, la passion, la gloire...    Pourquoi: Manque d'espaces sanitaires    Pollution marine et menace pour l'équilibre écologique: Va-t-on s'y attaquer réellement ?    L'apparition d'Ichraf Chebil critiquée sur la toile    FIBA 3×3 Nations League 2022 : les résultats de la 2e journée pour la Tunisie    CAB : Composition du comité provisoire de Jaziri    Ichraf Chébil Saied s'adresse aux femmes tunisiennes    L'incertitude politique et sociale mène à un nouvel abaissement de la notation de la Tunisie, par R&I    Abir Moussi: La nouvelle constitution est une menace pour les acquis de la femme    Première astronaute tunisienne et africaine : Telnet dévoile la liste des candidates    Bizerte – «Route du Jasmin»: «Marina Cap 3000» accueille 24 bateaux et yachts    Développement du tourisme de plaisance: Les grandes lignes de la feuille de route    Le service de la dette extérieure éponge la totalité des transferts de la diaspora    Mali : Un exploit sur le marché obligataire régional, toutes les dettes réglées    Décès du réalisateur Abdeljabbar Bhouri    Hatem M'rad: Les trois grands sens de la démocratie    WTA Cincinnati : Ons Jabeur exemptée, Serena défie Raducanu    L'UE assaillie par les migrants clandestins, +86% cette année    Semaine boursière : Le Tunindex enchaine les hausses    Un énorme soulagement à Sfax et Bizerte, dans la même journée    Royaume-Uni : Le probable successeur de Boris Johnson déjà plombé par un scandale    Foot-Europe: le programme du jour    Eventuelle grève des techniciens de la navigation aérienne    Le FTDES dénonce la poursuite de la marginalisation de la question relative au transport des ouvrières agricoles    Arrestation d'un trentenaire condamné à 11 ans de prison    Protéger les femmes    «Naseer Shamma & the peace builders» au Festival International de Carthage: Musique d'amour et de paix    « Kurt Rosenwinkel » au festival international de Hammamet: La nuit du jazz    Hédi Ben Abbès, président de la Chambre de commerce et d'industrie tuniso-japonaise (Ccitj): De premiers projets seront signés    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    La BNA mécène du festival de Dougga pour une culture inclusive    Par Jawhar Chatty : 13 août, la short list de Kais Saied    Salman Rushdie poignardé à New York    Un jeune tunisien meurt dans une prison italienne    La maison du luth arabe en Tunisie à l'initiative du luthiste irakien Naseer Shamma    Femmes et militaires : Ces tunisiennes qui nous honorent    Plusieurs terroristes touchés après des affrontements avec des militaires à Jebel Selloum    EST | Transferts d'été : Le remue-ménage se poursuit...    CAB : Report de l'assemblée élective…    Dialogues éphémères | Laisser faire la main de Dieu...    Programme TV du vendredi 12 août    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Tunisie publie une Norme Technique spécifique à l'huile de pépins de figue de Barbarie
Publié dans Tekiano le 15 - 07 - 2021

L'huile de pépins de figue de Barbarie bio(Organic Cactus Seed Oil) est devenue le fer de lance indiscutable de la nouvelle cosmétique tunisienne. Ce produit anti-âge précieux est exporté par la Tunisie sur les 5 continents et se commercialise à des centaines de dinars le litre.
En vue de positionner la Tunisie comme pays leader de la production de l'huile de pépins de figue de barbarie et afin de garantir une qualité standardisée optimale de ce produit cosmétique très prisé, l'Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle (INNORPI Tunisie) vient de publier la norme tunisienne relative à l'huile de pépins de figue de barbarie sous le code NT :118.152 (2021).
La Tunisie est devenue ainsi le premier et seul pays au monde à standardiser les caractéristiques de cette huile précieuse, ce qui traduit toute l'importance accordée à ce secteur stratégique par le pays.
Les travaux pour la préparation de la norme ont démarré il y a 2,5 années grâce à une collaboration publique-privée qui a vu la participation de plusieurs intervenants tels que le Ministère de l'Agriculture et l'Association Nationale du Développement du Cactus (ANADEC Tunisie) qui regroupe depuis 2018 les entreprises de la filière et qui était derrière la requête de préparation de la norme. La démarche de l'élaboration de la norme a été appuyée par l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) dans le cadre du projet PAMPAT financé par le Secrétariat d'Etat à l'Economie Suisse (SECO).
La norme fixe les spécifications techniques ainsi que les critères de qualité et de composition de l'huile de pépins de figue de barbarie tunisienne. Cette référence officielle détermine les valeurs limites pour chaque paramètre physico-chimique et permet ainsi aux opérateurs tunisiens d'assurer la qualité requise et de garantir ainsi la conformité du produit.
Cette nouvelle norme contribuera certainement au développement des exportations du secteur. Selon une enquête menée par l'ONUDI, les ventes internationales représentent environ la moitié du chiffre d'affaires des entreprises tunisiennes de transformation du cactus et celles-ci ont enregistré une nette tendance à l'hausse même pendant l'année 2020 marquée par la crise économique mondiale.
En effet, le secteur continue à avoir le vent en poupe. Le nombre d'entreprises de transformation de cactus est passé de 5 en 2014 à 42 en 2020 dans tout le pays.
Le grand succès du produit phare de la filière, l'huile de pépins de figue de barbarie, est dû à ses nombreux bienfaits dermatologiques. Cet élixir de beauté est riche en Omega 6 et en Vitamine E. D'ailleurs, des études cliniques réalisées en 2020 par l'ONUDI ont confirmé que l'huile de pépins de figue de barbarie tunisienne certifiée biologique est un véritable élixir de beauté et a des effets anti-tâches, anti-cernes, anti-rides et raffermissants.
Les études cliniques se sont déroulées sur une période de 28 jours dans un laboratoire internationale de renommée et ont concerné une population de femmes âgées entre 45 et 65 ans, qui ont appliqué le protocole d'utilisation pour déterminer l'efficacité de l'huile tunisienne. 97% des volontaires ayant suivi le protocole d'application de l'huile lors de l'étude clinique ont confirmé leur satisfaction par rapport aux caractéristiques et à l'efficacité du produit et ont exprimé leur intention de poursuivre son utilisation.
Les études cliniques ainsi que la norme tunisienne relative à l'huile de pépins de figue de barbarie, permettront aux opérateurs tunisiens de mieux saisir les opportunités qui se présentent dans les pays étrangers. Autant de signaux qui laissent présager un futur radieux au produit fer de lance de la nouvelle cosmétique tunisienne et qui confirment que le potentiel de ce secteur naissant est loin d'être encore exploité.
Vidéo sur l'huile de pépins de figue de barbarie tunisienne biologique:


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.