REMERCIEMENT& FARK: Mohieddine MOUAKHAR    DECES: Mohamed Naceur MRAD    DECES    Express    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    Abdelmajid Chétali: Le talent, la passion, la gloire...    Pourquoi: Manque d'espaces sanitaires    Pollution marine et menace pour l'équilibre écologique: Va-t-on s'y attaquer réellement ?    L'apparition d'Ichraf Chebil critiquée sur la toile    FIBA 3×3 Nations League 2022 : les résultats de la 2e journée pour la Tunisie    CAB : Composition du comité provisoire de Jaziri    Ichraf Chébil Saied s'adresse aux femmes tunisiennes    L'incertitude politique et sociale mène à un nouvel abaissement de la notation de la Tunisie, par R&I    Abir Moussi: La nouvelle constitution est une menace pour les acquis de la femme    Première astronaute tunisienne et africaine : Telnet dévoile la liste des candidates    Bizerte – «Route du Jasmin»: «Marina Cap 3000» accueille 24 bateaux et yachts    Développement du tourisme de plaisance: Les grandes lignes de la feuille de route    Le service de la dette extérieure éponge la totalité des transferts de la diaspora    Mali : Un exploit sur le marché obligataire régional, toutes les dettes réglées    Décès du réalisateur Abdeljabbar Bhouri    Hatem M'rad: Les trois grands sens de la démocratie    WTA Cincinnati : Ons Jabeur exemptée, Serena défie Raducanu    L'UE assaillie par les migrants clandestins, +86% cette année    Semaine boursière : Le Tunindex enchaine les hausses    Un énorme soulagement à Sfax et Bizerte, dans la même journée    Royaume-Uni : Le probable successeur de Boris Johnson déjà plombé par un scandale    Foot-Europe: le programme du jour    Eventuelle grève des techniciens de la navigation aérienne    Le FTDES dénonce la poursuite de la marginalisation de la question relative au transport des ouvrières agricoles    Arrestation d'un trentenaire condamné à 11 ans de prison    Protéger les femmes    «Naseer Shamma & the peace builders» au Festival International de Carthage: Musique d'amour et de paix    « Kurt Rosenwinkel » au festival international de Hammamet: La nuit du jazz    Hédi Ben Abbès, président de la Chambre de commerce et d'industrie tuniso-japonaise (Ccitj): De premiers projets seront signés    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    La BNA mécène du festival de Dougga pour une culture inclusive    Par Jawhar Chatty : 13 août, la short list de Kais Saied    Salman Rushdie poignardé à New York    Un jeune tunisien meurt dans une prison italienne    La maison du luth arabe en Tunisie à l'initiative du luthiste irakien Naseer Shamma    Femmes et militaires : Ces tunisiennes qui nous honorent    Plusieurs terroristes touchés après des affrontements avec des militaires à Jebel Selloum    EST | Transferts d'été : Le remue-ménage se poursuit...    CAB : Report de l'assemblée élective…    Dialogues éphémères | Laisser faire la main de Dieu...    Programme TV du vendredi 12 août    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lancement d'une nouvelle vidéo : L'huile de pépins de figue de barbarie la Sultane de la nouvelle cosmétique tunisienne
Publié dans Business News le 21 - 02 - 2020

La nouvelle vidéo qui vient d'être réalisée sur l'huile de pépins de figue de barbarie biologique tunisienne montre les bienfaits de ce produit cosmétique anti-âge et permet de voir comment en très peu de temps cet élixir de beauté est devenu le nouveau fer de lance de la cosmétique tunisienne. L'expérience de l'huile de pépins de figue de barbarie est la meilleure preuve que la Tunisie dispose de richesses insoupçonnées et peut conquérir les marchés internationaux en valorisant des produits de terroir auparavant négligés.
Lien à la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=nu7vOkhTwic
Tunis 21/02/2020 – Dans le langage populaire le hindi s'est toujours vu décerner le titre du Sultan des Fruits, mais en réalité pendant longtemps la figue de barbarie était considérée comme le fruit des pauvres. Aujourd'hui, la figue de barbarie est en phase de devenir un véritable moteur pour le secteur cosmétique. L'huile de pépins de figue de Barbarie bio, un produit dermatologique anti-âge, est considérée comme le fer de lance de la nouvelle cosmétique tunisienne. Cet élixir de beauté est riche en Omega 6 et en Vitamine E. Elle régénère, cicatrise, diminue les rides, réduit les tâches, raffermit la peau et estompe les vergetures. Pour produire un litre de cette huile il faut 30 kilos de pépins, soit une tonne de figues de barbarie.
Il y a quelques années, les entreprises de la filière figue de barbarie biologique en Tunisie pouvaient se compter sur les doigts de la main. Aujourd'hui ce secteur très dynamique compte plus d'une trentaine d'opérateurs. Les investissements dans la filière réalisés au cours des quatre dernières années dépassent les 15 millions de dinars tunisiens, ce qui a permis de créer près d'un millier d'emploi. En parallèle avec l'augmentation des opérateurs, la filière a également connu une grande diversification de la gamme de produits.
Au démarrage, les entreprises se focalisait presque exclusivement sur l'huile de pépins de figue de barbarie bio et les produits cosmétiques à savoir des gels, des crèmes, des savons, des sérums, des shampooings et bien d'autres, mais aujourd'hui elles mettent également en avant une large gamme de produits agroalimentaires notamment le vinaigre amincissant, le sirop sans sucre ajouté, le miel, le jus ou encore les aliments de bétails en s'orientant chaque fois plus vers l'exportation. Actuellement les produits issus de la figue de barbarie occupent déjà la 5ème place des exportations tunisiennes du secteur biologique tunisien.
Le rayonnement du produit tunisien sur les marchés a été possible grâce à la collaboration entre les différents intervenants du secteur qui s'est mise en place il y a 3 ans sous le logo «Organic Cactus Seed Oil – Origin Tunisia». Ce programme a été initié par la Direction Générale de l'Agriculture Biologique (DGAB) avec l'appui du projet PAMPAT mis en œuvre par l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel avec un financement suisse. La coopération des entreprises dans le cadre du programme de promotion «Organic Cactus Seed Oil – Origin Tunisia » a permis de renforcer les liens entre les opérateurs, de mutualiser leurs efforts et d'aboutir à la naissance de l'Association Nationale de Développement du Cactus (ANADEC) qui regroupe aujourd'hui la majorité des entreprises du secteur.
De leur côté, les institutions tunisiennes œuvrent pour la valorisation du produit phare du secteur cosmétique. Ainsi pour la deuxième année consécutive le CEPEX mettra sous les projecteurs l'huile de pépins de figue de barbarie tunisienne à l'occasion de la participation tunisienne au salon cosmétique international INCOSMETICS qui se tiendra en avril 2020 en Espagne.
Dans les années à venir, l'huile de pépins de figue de barbarie tunisienne continuera certainement à faire parler d'elle tout en s'imposant sur les marchés à l'international.
Cette nouvelle vidéo qui vient d'être réalisée montre le grand potentiel caché de l'huile de pépins de figue de barbarie, un produit qui est considéré aujourd'hui comme la Sultane de la nouvelle cosmétique tunisienne. L'expérience de l'huile de pépins de figue de barbarie est la meilleure preuve que la Tunisie dispose de richesses insoupçonnées et peut conquérir les marchés internationaux en valorisant des produits de terroir auparavant négligés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.