Grande Bretagne: Au volant d'une voiture à 97 ans, le mari de la reine d'Elizabeth II sort indemne d'un accident    LdC, Espérance: Formation probable face au FC Platinum    LdC, Club Africain: Formation probable face à Al Ismaily    LdC Afrique (J2): Les rencontres de ce vendredi et le programme TV    Sortie en France du film « Au-delà du regard, osez le désert » : réalisé par une association encadrant des jeunes malvoyants    Tunisie – Nidaa Tounes fait assumer la responsabilité de la crise à certaines parties politiques    Tunisie- La liste des vols reportés dévoilée par Tunisair    Tunisie: Décès de deux personnes électrocutées à Kerkennah    Tunisie – AUDIO : Afaq Tounes accuse certains partis de vouloir empêcher l'inscription de nouveaux électeurs    Tunisie: Nidaa Tounes inquiet de l'échec des négociations entre l'UGTT et le gouvernement    Météo: Prévisions pour vendredi 18 janvier 2019    Coupe de Tunisie : programme des 16èmes de finale dévoilé    Mondial Hand 2019 : la Tunisie passe au tour principal    Al Badil Ettounsi se penche sur l'épineuse question : Le retour des Tunisiens des foyers de tension – La Syrie par exemple !    Youssef Chahed reçoit les responsables du groupe japonais Yazaki qui compte développer ses investissements en Tunisie avec de nouvelles unités de production    Libye-5 morts et 20 blessés suite à des affrontements à Tripoli    Une autre Tunisie est possible, selon Abid Briki    Mercato : le joueur du CA rejoint son nouveau club    Tunisie- La photo d'inauguration d'un salon de thé fait polémique sur les réseaux sociaux    Les grévistes et protestataires se dirigent au palais du Gouvernement à la Kasbah    Au 4 éme art : cycle de représentation » Fantastic City Again «    Invitation : rencontre autour du Projet Mechey wa jey le mercredi 16 janvier à 18h à l'hôtel Africa    KFC célèbre une première année de succès en Tunisie    Tous les services des administrations publiques suspendus à Sidi Bouzid    Penser le sport    Publication de la liste des candidats dans la catégorie information    L'Agence d'intégration et de développement social est née    Les partisans du moindre effort    Tunisie- Paralysie totale du trafic aérien    A quand l'internationalisation ?    L'Ecole El Houareb transformée en bar    Compte-rendu intégral de la Conférence de presse tenue par l'UGTT la veille de la Grève générale    A cause de la grève générale, l'avenue Habib Bourguiba fermée à la circulation    L'Arabie Saoudite accorde à la Tunisie un prêt de 500 millions de dollars    Tunisair communique    Rahmani, Berrima et les autres…    Un nouveau clip dévoilé    Agenda culturel    «Tus montes, mis versos» au théâtre municipal de Tunis    Pour un regain d'éclat de la Perle du Sahel    Tout sur le Sommet arabe pour le développement économique et social qui se tiendra ce dimanche à Beyrouth    Confluences tuniso-espagnoles    Barbanera, un Tunisien à la tête d'un large réseau de migration illicite, arrêté en Italie    Brésil- Le nouveau président brésilien signe un décret facilitant la détention d'armes à feu    Tunisie: L'Allemagne a expulsé 318 tunisiens en situation irrégulière en 2018    René Trabelsi n'a jamais donné d'interview à une Chaîne Israelienne    Paris : Un quartier du 9ème sous les décombres… !    Les océans se réchauffent plus rapidement que prévu et leur écosystème se détériore    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Tunisie remporte le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor 2018
Publié dans Tuniscope le 19 - 10 - 2018

La traduction du français vers l'arabe de l'ouvrage de Sciences sociales intitulé "Le Narrateur, Introduction à la théorie narrative" (Sylvie Patron), réalisé collectivement sous la direction du tunisien Mohamed Elkadhi, a remporté le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor 2018.
Cette traduction arabe intitulée "Arraoui, Madkhal Ela Annadharya Assardya", a été publiée en 2017 par l'Institut de Traduction de Tunis, auprès des Editions Cenatra. Elle est l'oeuvre collective de quatre chercheurs universitaires, sous la direction de Mohamed El Kadi, Docteur en Littérature arabe, avec la participation de Ahmed Smaoui, Mohamed Khabbou et Mohamed Nejib Amami, selon le site de l'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et les sciences (Alecso).
Une cérémonie officielle aura lieu le 22 novembre prochain au siège de l'Alecso pour la remise du Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor 2018.
L'annonce du prix a été faite à l'issue de la réunion du jury du Prix de la traduction littéraire et en sciences humaines Ibn Khaldoun - Senghor, du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français, sous la présidence du Tunisien Mohamed Mahjoub, lit-on sur le site de l'OIF. Le jury était réuni le 15 octobre 2018, au siège de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour désigner le lauréat de la 11ème édition du Prix, et ce à l'invitation de l'OIF et de l'Alecso.
Le jury a décidé "à l'unanimité" de décerner le Prix Ibn Khaldoun-Senghor 2018 à la traduction du français vers l'arabe de l'ouvrage "Le Narrateur, Introduction à la théorie narrative. Il a "félicité l'Institut de traduction de Tunis pour l'effort qu'il ne cesse de déployer en faveur de la traduction entre le français et l'arabe et d'avoir présenté de nombreuses candidatures de très bonne qualité".
Une mention spéciale a été accordée à Rania Samara pour sa traduction de l'arabe vers le français du roman d'Elias Khoury Les enfants du ghetto. Je m'appelle Adam, paru en 2017 chez Actes Sud.
Dans la copie française de l'ouvrage "Le Narrateur, Introduction à la théorie narrative", l'auteure s'intéresse à la question du narrateur dans le récit de fiction. Sylvie Patron étudie la conception et le rôle du narrateur dans les principales théories narratives contemporaines et propose les éléments d'une problématisation linguistique et pragmatique de la question du narrateur.
Le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor en sciences humaines a été créé en 2008, conjointement par l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l'Organisation arabe pour l'Éducation, la Culture et les Sciences (Alecso).
Ayant pour objectif de promouvoir la diversité culturelle et linguistique et d'encourager les échanges culturels et littéraires entre le monde arabe et l'espace francophone, ce prix récompense la traduction d'une œuvre du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français.
Le Prix de traduction Ibn Khaldoun-Senghor est décerné annuellement en alternance: du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français. Il est régi par un règlement approuvé par les deux partenaires. Il consiste en un diplôme signé par le Secrétaire général de l'OIF et par le Directeur général de l'Alecso et une bourse d'un montant de 10 000 euros.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.