Programme TV du jeudi 21 mars    Huawei :Un nouveau-né de la série Y    Nizar Chaari annonce la naissance du mouvement « New Carthage »    Le ministère de l'enseignement supérieur offre 10 bourses pour des études en Master et doctorat au Canada    « La période actuelle n'est pas propice à l'amendement de la Constitution »    «Surmonter les obstacles»    Zaghouan : Visite d'une délégation de la BAD    Le Synagri revendique l'augmentation du prix du lait à la production    Des mosquées saccagées à Birmingham au Royaume Uni    Trois dangereux terroristes éliminés    Echos de la vie universitaire    Pour qui sonnera le glas!    Kappa : La nouvelle Tenue Officielle de l'Equipe Nationale (Photo)    Application et beaucoup de buts    Dylan Bronn forfait    Mobilisation contre le terrorisme et l'intégrisme    Intempéries : Interruption du trafic sur la route nationale n°17 reliant Kasserine et le Kef    Tunisie – Météo : Pluies intenses sur le nord et le centre, températures entre 11 et 16°c    Tunisie: Une bande de délinquant profite des intempéries à Sousse pour commettre 5 vols    Pluies diluviennes à Sousse, les agents de la protection civile interviennent    La capitale un le piédestal    Des graines d'artistes en incubation    Testour, Ain Tounga et Dougga Par Neila Gharbi    L'ambassadeur de France tombe amoureux…d'une chanson tunisienne    Les exportations de l'agriculture biologique génèrent 700 millions de dinars    Tunisie: Affaire des nourrissons décédés, le président de la Commission d'enquête réclame la démission de Hajer Ben Cheikh    Le Fonds TASDIR+ et la Bourse de Tunis ensemble pour placer le secteur financier tunisien sur les marchés internationaux    La Fondation Tunivisions a commémoré à sa manière le 63ème anniversaire de l'Indépendance de la Tunisie au Mausolée Bourguiba    Le 21 mars, célébration de la journée mondiale de la trisomie 21    Tunisie: Désignation de Hamma Hammami candidat du Front populaire, réaction du Watad    Tunisie: Les conducteurs des taxis en grève de trois jours    CAF: Le CSS affronte Nkana, l'ESS Vs Al Hilal, tirage complet des quarts et des demies    Tunisie: Nidaa Tounes fixe la date de son Congrès malgré les dissenssions    Noureddine Taboubi à SOMOCER : Les rapports sociaux pour assurer la pérennité des emplois    Coupe de la CAF : Un choc entre l'ESS et Al-Hilal en quart de finale    Tunisie – Kasserine : URGENT : Des terroristes enlèvent puis relâchent six citoyens au Djebel Mghilla    Deux joueurs renforcent l'EN    Tunisie: Le CTKD, rebaptisé Ekuity Capital, présente sa nouvelle vision    Tunisie- Les terroristes de Mont Salloum officiellement identifiés    Tunisie- Accès gratuit aux musées militaires ce mercredi    Tunisie: Identité des trois terroristes abattus mercredi soir au Mont Selloum    Tunisie : 6e carnaval international de Yasmine Hammamet, du 22 au 24 mars    Accès gratuit aux musées et monuments de Tunisie Mercredi 20 mars 2019    Photo du jour : comment restaure-t-on nos monuments historiques?    En Algérie, les hauts responsables liquident leurs biens    Facebook n'a pas réussi à bloquer 20% des vidéos de la tuerie de Christchurch en Nouvelle-Zélande    Programme et coup d'envoi du Festival arabe Art et Jeunesse “C'ARTS” à l'Espace Carmen    Les forces militaires et sécuritaires traquent des terroristes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Tunisie remporte le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor 2018
Publié dans Tuniscope le 19 - 10 - 2018

La traduction du français vers l'arabe de l'ouvrage de Sciences sociales intitulé "Le Narrateur, Introduction à la théorie narrative" (Sylvie Patron), réalisé collectivement sous la direction du tunisien Mohamed Elkadhi, a remporté le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor 2018.
Cette traduction arabe intitulée "Arraoui, Madkhal Ela Annadharya Assardya", a été publiée en 2017 par l'Institut de Traduction de Tunis, auprès des Editions Cenatra. Elle est l'oeuvre collective de quatre chercheurs universitaires, sous la direction de Mohamed El Kadi, Docteur en Littérature arabe, avec la participation de Ahmed Smaoui, Mohamed Khabbou et Mohamed Nejib Amami, selon le site de l'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et les sciences (Alecso).
Une cérémonie officielle aura lieu le 22 novembre prochain au siège de l'Alecso pour la remise du Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor 2018.
L'annonce du prix a été faite à l'issue de la réunion du jury du Prix de la traduction littéraire et en sciences humaines Ibn Khaldoun - Senghor, du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français, sous la présidence du Tunisien Mohamed Mahjoub, lit-on sur le site de l'OIF. Le jury était réuni le 15 octobre 2018, au siège de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour désigner le lauréat de la 11ème édition du Prix, et ce à l'invitation de l'OIF et de l'Alecso.
Le jury a décidé "à l'unanimité" de décerner le Prix Ibn Khaldoun-Senghor 2018 à la traduction du français vers l'arabe de l'ouvrage "Le Narrateur, Introduction à la théorie narrative. Il a "félicité l'Institut de traduction de Tunis pour l'effort qu'il ne cesse de déployer en faveur de la traduction entre le français et l'arabe et d'avoir présenté de nombreuses candidatures de très bonne qualité".
Une mention spéciale a été accordée à Rania Samara pour sa traduction de l'arabe vers le français du roman d'Elias Khoury Les enfants du ghetto. Je m'appelle Adam, paru en 2017 chez Actes Sud.
Dans la copie française de l'ouvrage "Le Narrateur, Introduction à la théorie narrative", l'auteure s'intéresse à la question du narrateur dans le récit de fiction. Sylvie Patron étudie la conception et le rôle du narrateur dans les principales théories narratives contemporaines et propose les éléments d'une problématisation linguistique et pragmatique de la question du narrateur.
Le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor en sciences humaines a été créé en 2008, conjointement par l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l'Organisation arabe pour l'Éducation, la Culture et les Sciences (Alecso).
Ayant pour objectif de promouvoir la diversité culturelle et linguistique et d'encourager les échanges culturels et littéraires entre le monde arabe et l'espace francophone, ce prix récompense la traduction d'une œuvre du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français.
Le Prix de traduction Ibn Khaldoun-Senghor est décerné annuellement en alternance: du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français. Il est régi par un règlement approuvé par les deux partenaires. Il consiste en un diplôme signé par le Secrétaire général de l'OIF et par le Directeur général de l'Alecso et une bourse d'un montant de 10 000 euros.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.