En vidéo: Kmar Ben Soltane parle de son rôle dans l'Albatros    Espérance de Tunis – Majdi Traoui [Audio] :"Nous méritons de gagner contre le CS Sfaxien"    FA Cup: la fédération anglaise supprime les 'replays'    Tunisie: Mutation de la Première Dame à Sfax, explications de l'ancien juge Ahmed Souab    Tunisie: Anas hammadi s'exprime sur le mouvement dans le corps des magistrats [vidéo]    Hssouna Nassfi : ça sera un gouvernement ami des partis politiques    Tunisie: Arrivée du 1er vol charter de Pologne à l'aéroport Djerba-Zarzis    A Kairouan, l'eau qui donne soif    Ces femmes tunisiennes, tireuses d'élite, qui sécurisent les prisons    Tennis – Tournoi de Lexington : Ons Jabeur affronte la 53e mondiale en quarts de finale    En photos : Mechichi continue les concertations à Dar Dhiafa    Fête nationale de la femme | Saïed se rend à Mraïdeya et rencontre les ouvrières agricoles    6 nouveaux cas de coronavirus à Mornag    Quand Facebook nie avec constance les droits des palestiniens    Un décès dû au coronavirus à Gabès    La Femme Tunisienne célèbre aujourd'hui sa propre fête nationale…avec fierté !    Tunisie: BicyClean: Opération Mer Propre    Le Président Buhari finalise l'adhésion du Nigeria à l'Agence pour l'Assurance du Commerce en Afrique (ACA)    Algérie : Secousse tellurique à Blida    Tunisie-Ligue 1: programme de la 20è journée    Météo | Températures en hausse    Programme TV du jeudi 13 août    Ligue 1 — 19e journée: Favorable à l'ESM et à l'UST    Hand — expatriés: La déferlante du Golfe    CONDOLEANCES: Tarak BEN AISSA    Tribune: Les droits de la femme sont les droits de l'homme    Technopole de Gabès: Aménagement de la zone industrielle de Matmata    Nouvelles frappes israéliennes sur Gaza    1499 nouveaux cas confirmés et 23 décès en 24 heures au Maroc    Chine : Le coronavirus découvert sur du poulet brésilien    Tunisie : Programme des rencontres de Mechichi pour ce Jeudi    EST-CSS : 0-0: Il ne manquait que les buts !    « Certified Mail » de Hisham Saqr à Cinémadart et Ciné Amilcar: La dépression post-partum en toile de fond    Tunisie: 38 infections locales au coronavirus enregistrées à Gabès    GEOPOLITICUS | Le drame du Liban profitera-t-il aux intérêts de la France ?    Le torchon brûle entre Athènes et Ankara    Les Libanais réclament le départ de la classe politique tout entière    Un huis clos féminin    Un Orient meurtri    MAHMOUD DARWICH, la Palestine et les terres spoliées...    Tunisie: 600 millions de dinars de manque à gagner pour la SNCFT    BCT : Hausse de la masse salariale de l'administration 13,5% en 2019    Salon International de la Bande Dessinée de Tazarka 2020: 24e édition digitale du 13 au 16 Août    Economie tunisienne : Le diagnostic de Marouane El Abassi    Tunisair : Nécessité de mise en place d'un plan de sauvetage    Prix Zoubeida Bchir 2019 : Quatre œuvres lauréates dont un roman en français    Radio : Hommage à l'œuvre de Mokhtar Hachicha    Frappes israéliennes sur Gaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le père d'Adam Boulifa : Pourquoi ils ont fait ça de mon fils ? 9ahrouni..
Publié dans Tuniscope le 18 - 11 - 2019

Une mort très suspecte a eu lieu samedi dans un hôtel à Mohamed V Tunis. Un jeune garçon a rendu l'âme après une altercation avec les agents de sécurité de l'hôtel.
La mort d'Adam, le bon vivant a pesé lourd sur les cœurs des Tunisiens.
Son père est intervenu aujourd'hui sur les ondes de Mosaïque FM. Son témoignage est juste électrochquant :
Avec une voix rauque, le père a signalé qu'il s'agit de son fils unique avant de fondre en larmes.
Il a rappelé plus tard les faits :
C'était l'anniversaire de mon fils. Il m'a appelé pour prendre des photos avec lui et ses amis comme souvenirs. Je suis allé directement là où il était (au lounge), suite à sa demande.
Lors de la soirée, un serveur a lancé un gros mot. Naturellement, mon fils lui a signalé ‘' Arrête de dire des gros mots, je suis avec mon père''.
Le serveur a très mal réagi. Il a menacé mon fils et il l'a attaqué. Ses collègues sont venus comme renfort. Ils nous ont tabassé.
Toujours en pleurs, le père continue : ‘' ils ont pris mon fils devant mes yeux. Je l'ai écouté crier PAPA PAPA ne me laisse pas (…) ils se sont dirigés vers un autre endroit appartenant à l'hôtel tout en trainant mon fils par terre.''
J'étais interdit d'entrer pendant plus d'une heure et tout le monde m'informe que tout va bien. ''Ton fils est en train de parler avec l'administration c'est juste ça.''
Avec une voix beaucoup plus enrouée, le père continue :'' Jai vu les pompiers mais je ne savais pas qu'il sont venus pour mon fils (...) plus tard je l'ai vu à la morgue. J'ai vu un cadavre ensanglanté. Pourquoi ils ont fait ça de mon fils, 9ahrouni, 9ahrouni.'' CQFD


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.