Dissimulation d'une correspondance adressée par le parlement libyen, l'ARP précise    Covid-19 : Zéro cas de contamination depuis plus de 41 jours à Bizerte    Coronavirus : Les joueurs de l'Etoile du Sahel testés    Par Maher Ben Ghachem : France pays ami    L'enfer de la route Nabeul-Korba !    Le tribut du combat sexuel    Succès majeur des forces gouvernementales face à Haftar    Manifestations en Cisjordanie occupée    Orange Ventures lance un challenge et met un paquet de 500 000 euros    Tunisair appelle les passagers à se présenter 4h avant le vol    Les «soldats en blouses blanches» haussent le ton !    Attayar dénonce «une trahison» !    Les devoirs de Chiraz Latiri    La ministre des affaires culturelles: "Nous avons retiré du parlement le projet de loi sur l'artiste pour supprimer les chapitres à caractère répressif"    13ème prix Ibn Khaldoun-Senghor: les candidatures prolongées jusqu'au 31 juillet 2020    Tunisie – Trois enfants noyés dans le canal de Medjerda à Sidi Hassine    Tunisie – Le syndicat de la garde nationale demande une enquête sur l'attaque terroriste de Ben Guerdene    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 06 juin à 11H00    Corruption et Mauvaise gestion à la RNTA génèrent 136 millions de dinars de dettes    Le cinéma s'invite chez vous avec la Smart TV LG de 139 cm    #JournéeOlympique2020 : #Lancement de l'Album numérique des Olympiens    De faux comptes Facebook ont fédéré 3,8 millions d'internautes en Tunisie    Tunisie: Rached Ghannouchi accusé d'avoir dissimulé une correspondance du Parlement libyen à Tobrouk    EST | L'équipe première a repris du service : Les priorités définies    Football : un match du championnat grec reporté en raison du coronavirus    Derniers arrêtés du ministère de l'Energie : Les industriels et les professionnels prennent le contrepied des mesures    La signature du «Pacte de stabilité et de solidarité gouvernementales» renvoyée aux calendes grecques pour la seconde fois : Ennahdha a-t-il décidé de faire imploser la coalition gouvernementale ?    REMERCIEMENTS ET FARK : Youssef (Mahmoud) Bassoum    Tunisie: L'Ordre des avocats rejette toute intervention étrangères en Libye    Riadh Zghal: Croire en la démocratie pour sortir de la crise    Alaa avoue souffrir d'une grave maladie    Zarzis : Les bacs Ajim Boughrara opérationnels    Industrie pharmaceutique : Le ministère veut porter les exportations à 40%    Volleyball | Equipes nationales : Reprise des activités    JSK : Ce n'est pas la joie !    « We Are One Festival : A Global Film Festival » en ligne : Le cinéma du monde en un clic    Stade Tunisien : 31 joueurs convoqués pour reprendre les entraînements    140 jours de réserve en devises    Météo : Températures en légère hausse    La vente aux enchères du patrimoine beylical officiellement suspendue    Libye: Les forces du gouvernement en Libye prennent le contrôle du dernier bastion de Haftar à l'Ouest    L'épidémie est sous contrôle en France    Nidhal Chamekh, artiste, à La Presse : Questions de culture    Raoult a finalement raison… The lancet retire son article sur la chloroquine    Chiraz Laatiri : « Nous avons retiré du parlement le projet de loi sur l'artiste … »    L'UE mobilise un fonds d'urgence dans la course aux vaccins    Tunisie – Musées: guide des procédures sanitaires de prévention contre la Covid-19    Libye: Haftar a perdu la bataille de Tripoli    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





À l'occasion de sa visite en Afrique, James Quincey, PDG de Coca-Cola, déclare que la région est le moteur de la croissance future de la Société
Publié dans Tuniscope le 21 - 11 - 2019

En visite au Nigéria et en Afrique du Sud, M. Quincey a rencontré des chefs d'entreprises et des dirigeants politiques, au moment où la Société amplifie ses investissements.
James Quincey, PDG Monde et président de The Coca-Cola Company (https://www.Coca-ColaCompany.com/), a effectué la semaine dernière une tournée en Afrique en compagnie de l'ensemble de son équipe de direction. Cette visite témoigne de l'engagement de Coca-Cola et de son intérêt pour les opportunités considérables offertes par le continent Africain.
En visite au Nigéria et en Afrique du Sud, M. Quincey a rencontré des chefs d'entreprises et des dirigeants politiques, au moment où la Société amplifie ses investissements en vue de maintenir la continuité de sa croissance sur le continent. Parmi ses importants rendez-vous, il s'est notamment entretenu avec M. Aliko Dangote, grand entrepreneur, industriel africain, et exemple remarquable d'investisseur qui favorise la croissance sur tout le continent.
M. Quincey a également rencontré les hauts dirigeants de Discovery Group, MTN, Unilever et de la Bourse de Johannesburg, ainsi que des leaders d'opinion comme Tony Elumelu (président de Heirs Holding), Doyin Salami (président du Conseil consultatif économique du Nigeria) et Fred Swaniker de l'Africa Leadership Academy. Ces rencontres de haut niveau ont permis à M. Quincey et à son équipe de recueillir des informations essentielles sur les opportunités offertes par l'Afrique.
« Depuis plus de 90 ans, nous sommes présents en Afrique en tant qu'entreprise locale et nous sommes convaincus que l'Afrique sera une région dont l'influence sur la croissance de nos activités mondiales va se renforcer de plus en plus dans les quelques années à venir, a-t-il déclaré. Avec nos partenaires embouteilleurs, nous continuons à renforcer notre engagement sur le continent en investissant davantage dans le développement de nos capacités et nous lançons de nouveaux produits pour concrétiser notre aspiration à être une entreprise multi-boissons.
M. Quincey a mis en exergue plusieurs faits positifs et encourageants en Afrique, qu'il a décrit comme des fondements essentiels pour une croissance économique forte et qui, s'ils perdurent, contribueront à accélérer le rôle du continent en tant que moteur de la croissance mondiale économique. Ces développements incluent l'ampleur croissante des investissements nationaux consentis par des investisseurs africains dans tous les secteurs et le potentiel de l'accord sur la zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA).
À cela, il faut ajouter l'augmentation du nombre de consommateurs, l'expansion des infrastructures dans de nombreux pays et l'importance croissante accordée à la création de viviers de talents Africains.
« Il est évident que l'Afrique est une région qui va influencer de plus en plus la courbe de croissance des entreprises du monde entier ; c'est pourquoi nous avons pris des mesures audacieuses pour renforcer le système Coca-Cola en Afrique en vue de sa croissance à long terme, et consolider ainsi notre capacité à rester gagnants dans les années à venir dans un environnement de plus en plus concurrentiel. »
M. Quincey a présenté les projets de croissance de la Société sur le continent ; ceux-ci concernent notamment des investissements permanents pour accroître les capacités au-delà de la demande, par exemple en consolidant le système de mise en bouteille pour gagner du terrain et en investissant dans de nouvelles activités pour accélérer la croissance et élargir son offre de boissons. Il a également évoqué le rôle de Coca-Cola dans la stimulation de l'économie africaine au travers de l'écosystème que la société a construit et qu'elle continue de soutenir en investissant dans de nombreux secteurs clés.
Pour soutenir cette vision, il a souligné que la Société s'est engagée à favoriser l'éclosion des talents en créant des opportunités communes pour améliorer la prospérité des communautés.
« Nous sommes convaincus que notre entreprise n'est durable que si les communautés dans lesquelles nous opérons le sont également. Cela signifie que, pour que nos activités se développent durablement, il faut qu'il en soit de même pour nos communautés. »
C'est cette forte conviction qui motive les investissements importants que la Société continue de faire en Afrique pour favoriser la construction de communautés plus résilientes et l'autonomisation économique des femmes et des jeunes en aval et en amont de la chaîne d'approvisionnement de Coca- Cola : fournir un accès à de l'eau potable, à des installations sanitaires et d'hygiène par l'intermédiaire de son initiative « Replenish Africa » (RAIN – réapprovisionner l'Afrique) ; aider les gouvernements à renforcer les systèmes de santé par le biais du projet « Last Mile » et de l'initiative « Safe Birth » (naître en toute sécurité) ; et répondre aux préoccupations environnementales, notamment en ce qui concerne les emballages en plastique, grâce à sa vision « World Without Waste » (un monde sans déchets).
M. Quincey a conclu en déclarant : « Au cours des 90 dernières années, en collaboration avec nos partenaires embouteilleurs, nous avons construit des entreprises locales robustes et omniprésentes qui créent des opportunités partagées dans tous les pays du continent. C'est l'une de nos plus grandes forces et nous continuerons de jouer un rôle important dans la croissance durable et inclusive de l'Afrique. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.