Tunisie – EXCLUSIF : AUDIO : En réponse à la détermination de Mechichi Ennahdha brandit la carte des élections anticipées    Ligue 1 : Le match JS Kairouan – Club Africain n'est pas menacé    Club Africain : Des supporters portent plainte contre la FTF    Tunisie | Vingt migrants tunisiens secourus au large de Kerkennah    Liban | Le premier ministre annonce la démission du gouvernement    ADVANS Tunisie clôture en 24 heures la première émission obligataire subordonnée pour une Institution de microfinance    Tunisie: Consultations sur la formation du gouvernement, Hichem Mechichi informe Kaïs Saïed de l'évolution de la situation    Hichem Mechichi tiendra dans l'après-midi un point de presse après avoir rencontré Noureddine Taboubi et Samir Majoul    La terre tremble une quatrième fois en Algérie    La Tunisie prête à accueillir 200 étudiants libanais    Deux protagonistes, dos au mur !    Bâtir sur du solide...    La colère gronde contre Moscou    Alerte phishing : L'ANSI met en garde contre une nouvelle vague de phishing sur Facebook    veulent détrôner Trump    Bruits et chuchotements    Théâtre et musique arts forts au Festival international de Nabeul    Change devises en dinar tunisien : Cours du 10 août 2020    L'Université Centrale organise sa Journée Portes Ouvertes    Tunisie: 5655 tunisiens ont émigré clandestinement au cours de 07 mois de 2020 vers l'Italie    Alerte météo : Hausse remarquable des températures à partir de mercredi    Tunisie: Enquête judiciaire contre un infirmier introduisant de fausses données sur les dossiers médicaux des patients à Kébili    Mechichi s'entretient avec Taboubi et Majoul    Tunisie: Le nombre d'infections locales au coronavirus passent à 19 à Sousse    "Non à un gouvernement de compétences nationales"    TOPNET, signe un partenariat Tripartite avec TTN et QWEEBY pour le lancement de la facture électronique    Participez à l'édition 2 de la compétition "Falem fi Darèk"    MEMOIRE : Youssef GHARBI    REMERCIEMENTS ET FARK : Mahmoud Ben Aleya JERBI    Tribune | 15 juillet 1960 : il y a soixante ans, les premiers Casques bleus tunisiens de l'Histoire au service de la paix ! (suite & fin )    Tunisie – Météo : Température stable lundi 10 août    Taoufik Baccar : « Une privatisation bien menée est une « LIGNE VERTE » »    Consommer tunisien : Un état d'esprit    Impact du COVID-19 sur les entreprises dirigées par des femmes : Des plans de relance pour sortir de l'ornière    Quels sont les avantages et les inconvénients à être mannequin en Tunisie?    Myriam Soufy, auteure de «Re-Belle», à La Presse : «Je suis dans l'universalité, humaine, née ici»    INDISCRETIONS D'ELYSSA        D'un sport à l'autre    FTHB | Nouveaux règlements : L'aval de l'IHF    Athlétisme | Mahfoudhi et Chehata à Lyon    Kamel Akrout - Tunisie: A trop négliger sa jeunesse on finit par hypothéquer son avenir    Officiel : Moez Boulahia quitte beIN Sports    Coronavirus: 11 nouvelles contaminations locales à Kairouan    Kairouan: Le marché hebdomadaire interdit    Tunisie: L'expulsion par l'Italie d'immigrés clandestins tunisiens, viole tous les accords, selon Sami Ben Abdelali    ‘'La démarche est fausse''    Centenaire Mokhtar Hachicha: La voix, le verbe et la verve    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le secteur de la pêche frappé de plein fouet
Publié dans Tuniscope le 02 - 07 - 2020

La crise sanitaire du Coronavirus, a engendré un ralentissement poussé des circuits d'approvisionnement, de commercialisation et de distribution des produits agricoles, selon une notre d'information publiée par l'Observatoire National de l'Agriculture (Onagri) et consacré à l'impact du Covid-19 sur la production, l'approvisionnement, les prix et les exportations des produits agricoles.
D'après l'Onagri, cette perturbation a particulièrement pesé sur tous les produits agricoles, durant fin mars 2020, entraînant ainsi une baisse de l'offre variant entre 7% pour les légumes et 41% pour les fruits suivi par une baisse remarquable des prix pour certains légumes, notamment pour l'oignon et l'artichaut, et de moindre importance pour la tomate et le piment.
Pour remédier au ralentissement de l'offre et maîtriser les fluctuations des prix, des mesures ont été prises suite à l'ouverture des marchés et à l'adoption de procédures exceptionnelles pour faciliter la circulation des agriculteurs et activer l'approvisionnement des marchés, observe la même source, soulignant que ces mesures ont permis de réajuster la situation durant les mois d'avril et de mai 2020.
Le secteur de la pêche frappé de plein fouet
Pour ce qui est des produits de la pêche maritime, ils ont été les plus touchés par la pandémie Covid 19, comme en témoigne la baisse enregistrée au niveau de l'offre (-33%) pendant toute la période du confinement et l'augmentation excessive des prix pour plusieurs produits dont le merlan (+40%) et le rouget (+50%), suite notamment, à la suspension de certaines activités telles que la pêche au chalut et les filets tournants.
Cette mesure a ainsi, engendré une baisse de la production (-59% au mois de mars 2020 et -53% au mois d'avril 2020 comparés à 2019), laquelle a touché la plupart des activités de pêche et spécialement la pêche du poisson bleu, la pêche au chalut benthique et la pêche côtière.
La chute de production qui a concerné la plupart des gouvernorats a impacté le niveau des prix et de l'offre dans le marché intérieur d'un côté et l'exportation d'un autre côté, ce qui a affecté le solde des échanges extérieurs.
Baisse des exportations agricoles et alimentaires
S'agissant des exportations des produits agricoles et alimentaires, elles ont enregistré dans l'ensemble une baisse, au cours des mois de mars et avril 2020 par rapport à 2019, malgré les exportations exceptionnelles de l'huile d'olive.
En effet, les valeurs des exportations entre janvier et mai 2020 de certains produits se sont inscrits en baisse, à l'instar des produits de la mer (-18,6%), des dattes (-12,6%) et des légumes (- 6,3%), et ce par rapport à la même période de l'année précédente. Cela a entraîné une réduction de 105 millions de dinars du total des exportations alimentaires enregistrées jusqu'en mai 2020.
La destination des exportations a également connu un changement notable. Le rythme des exportations est réduit vers les marchés traditionnels, en particulier le Maroc et les Etats-Unis (dattes), l'Italie (poissons) et Italie et France (légumes), par opposition il y a émergence de nouveaux marchés comme l'Indonésie et le Canada pour les dattes, le Japon pour les produits de la mer, et la Russie pour les légumes.
Quant aux importations de céréales, elles ont augmenté de 9,5% en 2020 comparé à 2019 et les prix à l'importation du blé tendre ont diminué de 12,6% et ceux de l'orge de 23,1%. Seuls les prix à l'importation du blé dur ont progressé de 6,1% entre 2019 et 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.