Présidentielle 2024: Kaïs Saied retire le formulaire de parrainage    Farouk Bouasker : Tous les candidats à la présidentielle sont égaux devant l'ISIE et de la loi électorale    Amendement de la loi sur les chèques : fusion de deux projets de loi    La mannequin d'origine palestinienne Bella Hadid retirée de la campagne de publicité de Adidas    Un drone qui a traversé trois pays et frappé Tel Aviv : Israël révèle les détails d'une attaque inédite    Sousse: Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat inspecte les activités des unités hôtelières    La CIJ déclare que l'occupation des territoires palestiniens par Israël viole le droit international    Pourparlers de Genève sur le Soudan: l'ONU juge la première étape «encourageante»    Mourad Zeghidi exprime son soutien à tous les prisonniers du décret 54, depuis sa prison    «Appareil secret d'Ennahdha» : La Cour d'appel fixe l'audience au 1er août    Lancement d'un itinéraire touristique : Sur la route de l'harissa au Cap Bon    La situation financière de la BFPME demeure très critique, selon les commissaires aux comptes    Crise des docteurs chômeurs : Comment remédier à l'inadéquation entre les formations académiques et les besoins réels du marché du travail ?    Saloua Abassi: Des écoles seront équipées de puits dans plusieurs gouvernorats (Vidéo)    Banque mondiale: L'économie marocaine a fait preuve de résilience et s'est redressée    Mercato : Yassine Ayari vers Blackburn    L'UST en pleine tourmente : Naufrage à l'horizon    Jeux paralympiques Paris 2024 (28 Août-8 Septembre) : Bouger pour vivre ensemble    Ils ont dit…    Ce que révèle la 10e édition du baromètre EY : Les entreprises tunisiennes font preuve d'une résilience extraordinaire    Kais Saïed, candidat à un nouveau mandat, lors de la présidentielle du 6 octobre prochain    Pourquoi | Les Dab et les billets abîmés    Population en Tunisie : 13 millions de Tunisiens dans 10 ans    Ouverture du Festival International de Carthage avec « Ayech Leghnayati » de Lotfi Bouchnak : Un demi-siècle de musique et de partage    Météo : Temps peu nuageux et températures stationnaires    Quand tombent les masques !    Barrages : Un taux de remplissage de 27,5%, 170 millions de m3 de moins qu'en 2023    Amor Jomni à Pékin: La calligraphie arabe...en chinois (Album photos)    Horoscope du 20 juillet : Une journée placée sous le signe de la Réflexion    France – Assemblée Nationale : Election des Vice-Présidents, Le RN Ecarté    Incendie dans l'Oasis de Tozeur : 600 palmiers endommagés    Kaïs Saïed se lance dans la course présidentielle depuis Borj El Khadra    Présidentielle - Le Tribunal administratif confirme la nécessité de présentation d'une procuration explicite    Voyage au cœur de l'étrange : Quels sont les hôtels les plus hantés du monde ?    Revue de la semaine du 12 au 19 juillet: Kaïs Saïed: Des mesures urgentes pour la réforme éducative    Panne informatique mondiale : Microsoft pointe du doigt une mise à jour défaillante    JO 2024 : Le pari de Paris    19 juillet : Une journée historique marquée par des événements mondiaux et des figures notables    Ballon d'Or 2024 : Qui sont les favoris après l'Euro et la Copa América ?    Encore une fois, Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne    Ooredoo, sponsor officiel du Festival International de Carthage pour la troisième année consécutive    Festival de Carthage : Interdit aux moins de 6 ans ?    Joe Biden testé positif au Covid-19    Classement FIFA : La Tunisie maintient sa 41e place    Quand les Jeux Olympiques de Paris 2024 auront-ils lieu ?    Guerre en Palestine: Poursuite du carnage à Gaza… à huis clos    De Beykoz à Sidi Bou Saïd: Le verre voyageur dans tous ses éclats    JO 2024: Mehrez Boussayene, membre de la Commission de discipline    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Naissance de MECAM Merian Centre for Advanced Studies
Publié dans Tuniscope le 11 - 02 - 2021

Nouvellement ancré dans la scène académique tunisienne et maghrébine, le MECAM est un centre de recherche tuniso-allemand consacré sur les sciences humaines et sociales.
Le MECAM est l'un des cinq centres internationaux d'études avancées en sciences humaines et sociales financés par le Ministère fédéral allemand de l'éducation et de la recherche (BMBF) en coopération avec des institutions et des organismes locaux. Outre le MECAM, le réseau Merian compte les : M.S. Merian-R. Tagore International Centre for Advanced Studies in the Humanities and Social Sciences, MICASMP (Inde) ; Merian Institute for Advanced Studies in Africa, MIASA (Ghana) ; Merian Center for Advanced Latin American Studies in the Humanities and Social Sciences, CALAS (Mexique) ; Merian Centre for Conviviality-Inequality in Latin America MECILA (Brésil).
L'initiative Merian a été lancée en 2015 par le BMBF. Son objectif principal est de soutenir la recherche en sciences humaines et sociales dans les pays du Sud, en créant et en maintenant des centres internationaux d'études avancées pour une période allant jusqu'à 12 ans. Les centres Merian portent leurs noms en référence à Maria Sibylla Merian (1647-1717) qui était une naturaliste et illustratrice scientifique, née en Allemagne.
Basé à Tunis, dans les locaux de l'Institut Supérieur des Etudes Appliquées en Humanités de Tunis (Université de Tunis), le MECAM est né d'un partenariat dans le cadre d'un consortium constitué par la Philipps-Universität Marburg, l'Université de Tunis, l'Universität Leipzig, le GIGA - German Institute of Global and Area Studies (Hamburg), le Forum Transregionale Studien (Berlin), l'Université de Sfax et l'Institut Tunisien des Etudes Stratégiques (ITES, Tunis).
Avec la notion Imagining Futures – DealingwithDisparities, le MECAM se consacrera à l'étude des projets sociétaux futurs, négociés entre les différents groupes et acteurs (étatiques et non étatiques) du Maghreb et ce à partir de processus de changement et de reconfiguration sociale, tels que ceux enclenchés par le « Printemps arabe ». Il traitera des utopies et des enjeux culturels, sociaux, politiques et économiques, parfois concurrents, projetés par divers groupes sociaux pour l'avenir du Maghreb. Ainsi, le MECAM compte focaliser son regard sur les différents acteurs et forces au sein des sociétés maghrébines, en tenant compte de leurs visions antagonistes et des disparités structurelles existantes.
Les activités de recherche du MECAM sont programmées autour de cinq thématiques : Esthétique et pratique culturelle, Inégalité et mobilité, Mémoire et justice, Ressources et durabilité etIdentités et croyances. Ces thématiques orientent les groupes de recherche ainsi que les diverses activités scientifiques du MECAM.
Par ailleurs, le MECAM met en place différents formats dans les domaines de la recherche scientifique et de l'encouragement des jeunes chercheur·se·s ainsi que dans le domaine du transfert de connaissances et de la communication avec le public. Parmi ces activités, il y a principalement le programme de bourses interdisciplinaires (Interdisciplinary Fellow Group: IFG) et les Rencontres Ibn Khaldûn.
Bourses IFG
Les cinq programmes de bourses IFG, qui correspondent aux thématiques du MECAM, comprennent chacun cinq boursier·e·s Junior et Senior, des différentes disciplines. Dans ce domaine, le MECAM compte favoriser la variété des perspectives, la diversité des approches et les débats interdisciplinaires au sein du groupe de recherche. Le MECAM invite les chercheur·e·s pour des séjours de quatre mois à Tunis. Les résultats de leurs recherches seront ensuite résumés dans un document de travail commun.
Première rencontre Ibn Khaldûn
Des débats publics seront régulièrement organisés dans les locaux du MECAM à Tunis dans le cadre des Rencontres Ibn Khaldûn. Ces débats vont permettre non seulement diffuser les résultats de la recherche au grand public mais aussi de créer des échanges entre les sphères publiques et scientifiques.
Avec les Rencontres Ibn Khaldûn, le MECAM crée une plateforme de dialogue, où les résultats de la recherche scientifique vont être exposés, confrontés et discutés de manière critique et mis en perspective à l'intention des acteur·ice·s politiques, culturel·le·s et de la société civile.
Dans le contexte actuel où les conditions de vie et de travail ainsi que les habitudes quotidiennes sont en plein bouleversement, le MECAM se propose de contribuer à la réflexion générale sur le phénomène pandémique.
Pour inaugurer les Rencontres Ibn Khaldûn, le MECAM organise un événement auquel prendront part des acteurs et actrices directement concerné·es par l'impact de la pandémie de Covid19 dans le monde académique. Elles et ils seront invité·es à débattre des problèmes de l'enseignement à distance, de la mobilité et des enjeux de la recherche en temps de crise sanitaire. Le débat tournera autour de questions précises dont :
Que signifie la recherche en temps de crise ? Et quelles sont ses conséquences sur le monde de la recherche ? Quelles sont les mesures à prendre par les universités sur les court et moyen termes ?
La rencontre aura lieu le vendredi 19 février 2021 de 18h à 20h (heure tunisienne et allemande) par visioconférence. Elle aura pour titre :
Covid19
L'enseignement et la recherche en temps de pandémie :
état des lieux en Tunisie et en Allemagne


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.