7ème coupe de Tunisie de golf : L'AGH doublement consacrée    Covid-19 | 65% des entreprises ont besoin d'au moins 3 mois d'activité, pour un retour à la normale    Le 16 juillet, la date proposée pour l'élection en plénière des membres de la Cour constitutionnelle    Tunisie – Rapport : Les taxes municipales ne dépassent pas 1.7% du total des recettes fiscales...    L'entraîneur Manuel Pellegrini s'engage avec le Betis    Le ministère du Tourisme œuvre à la mise en place d'une vision stratégique pour le secteur (Toumi)    Tunisie : Le parti Courant Populaire considère l'initiative de la coalition Al Karama comme dangereuse pour la liberté de presse    Tunisie: Sur les 21 officiers de la douane admis d'office à la retraite, un seul a comparu devant le juste, déplore Mohamed Abbou    10 nouveaux cas de coronavirus en Tunisie    Plan de sauvetage économique : Fakhfakh se réunit avec les principaux partenaires internationaux    Vers l'élaboration d'un Guide sur le Reporting Extra-Financier (ESG) pour les sociétés cotées    En raison de l'abondance des produits locaux : Nouvelle stratégie de rationalisation de l'importation    Portrait poignant de deux afghanes sous le joug masculin    Blocage du processus politique en Libye : La Tunisie incite à surmonter la crise    Business infos    Taoufik Mekacher : «Nous ne céderons jamais !»    Tunisie : Des plans terroristes visant le secteur du tourisme déjoués    Une nouvelle loi assure à Ghanouchi la présidence de l'ARP pour encore 5 ans    Services de santé en régression : Gafsa réclame une faculté de médecine et d'un CHU    Mémoires militantes et mots incandescents    Le transfert des archives de Cinéma se poursuivra en 2021    "Il faut porter encore en soi un chaos, pour pouvoir mettre au monde une étoile dansante".    Tunisie : Selim Azzabi en visite à Beja [vidéo] : Plusieurs visites de terrain sont prévue tout au long de cette semaine    Nizar Yaiche, ministre des Finances : L'impact du Covid-19 sur les finances publiques est estimé à 5 milliards de dinars    Projet Elife pour faciliter l'insertion professionnelle des jeunes Tunisiens    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 9 juillet à 11H00    Cinéma | A L'Agora, regardez votre film à côté de votre star préférée !    Patric (Lazio) suspendu quatre matchs pour morsure    Reportage | Baccalauréat – Démarrage de la session principale : Les épreuves du premier jour à la portée    Amical : L'AS Rejiche défie l'Espérance de Tunis et l'Etoile du Sahel    Tunisie : Abdelatif Mekki et Mohamed Ali Toumi tiennent une conférence de presse ce jeudi    Un Tunisien remporte le 1er prix d'un concours mondial de poésie, Découvrez son poème    Retour au calme à Remada après une nuit agitée    Nouveau projet «Bassamat Ebdaaia» : Laboratoire de création    Sfax et son histoire urbaine : Vue plongeante sur l'histoire d'un centre urbain    STB Bank    Météo : ciel dégagé et températures stables    Club Africain : Plusieurs personnalités Clubistes pour vérifier la liste des adhérents    Il y a 14 ans jour pour jour, la photo la plus triste de l'histoire de football    Tunisie-ONU : Vers la mise en place d'un cadre de coopération quinquennal    32 nouveaux décès en France en 24 heures    469 nouveaux cas en Algérie en 24 heures    Concours international de poésie en langue française : le Tunisien Nadhir Guedri lauréat du 1er prix    L'Ocean Viking sur le point de débarquer 180 migrants en Sicile    Plus de 1 000 nouveaux cas en 24 heures    Une étudiante tunisienne active dans le secours des migrants remporte le prix de l'organisation Pro-Asyl-2020    Ces pays ont procédé encore une fois au confinement    Gouvernement Castex : La parité femmes/hommes respectée, mais plus à droite    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Wafa Harbaoui: Une virtuose de la guitare…Une voix mélodieuse et poétique déchirée entre deux cultures !
Publié dans Tunivisions le 16 - 10 - 2019

Wafa Harbaoui, la chanteuse-guitariste tunisienne installée en France depuis 2010, passionnée de chant depuis son enfance, du fait qu'elle est née dans une famille de musiciens, s'est faite désormais une place parmi les grands talents dont on ne cesse de parler et qu'on va voir avec un immense plaisir.
La formation musicale qu'elle a poursuivie en France, et ses études approfondies de guitare et de recherche, lui permirent de rencontrer d'excellents professeurs et pédagogues comme Geneviève Chanut, Michel Rolland auprès desquels elle a su perfectionner son jeu de guitare classique.
Elle, qui était diplômée de l'Institut Supérieur de Musique de Sousse (Master en musicologie et guitare classique), le fût également après des cours au Conservatoire Régional de Cachan. Et parallèlement à son parcours à Cachan, elle s'était inscrite au CFMI d'Orsay, à l'université de Paris Sud, pour devenir musicienne intervenante.
C'est là où elle a appris la création de projets artistiques et de chorales avec les enfants, la pratique de la mise en scène, ainsi que le développement de sa voix lors de multiples stages de chant et de techniques vocales, aidée en tout ça par Christine Bertocchi, Anne Lafihle, Valérie Philippin, Solange Panis, Frédéric Ligier…
Rappelons qu'elle a étudié la guitare avec Emilio Saev et s'est spécialisée en interprétation occidentale avec Hafedh Makni, Fakher Hkima, Mohamed Garfi, et Mehdi Trabelsi.
La jeune chanteuse écrit et compose désormais ses propres textes qui sont tirés des problèmes quotidiens rencontrés par les êtres humains, tiraillés entre deux choix, bien décrits à travers le titre de son album »Bine el Binine (entre deux) », un album enrichi par quatre jolies chansons :
« Dhayaa » – « Waktach » – « Asafer Tarou »- « Khallini Netneffès », sachant que ses origines multiculturelles ont développé chez-elle un style pop – folk – oriental très personnel.
Accompagnée de 4 musiciens, Wafa propose à ses admirateurs autant qu'au public de découvrir son univers : entre joie, bonheur et poésie.
Il est vrai que Wafa Harbaoui est guitariste, certes, néanmoins le chant avait pris le dessus, en 2014, tout juste un an après la disparition de sa mère. Chanter afin de partager ses douleurs, ses espoirs et ses rêves, devient pour elle un besoin vital.
Prise entre deux cultures comme dans un étau, entre deux sentiments, entre deux pays, les chansons qu'elle compose et qu'elle interprète en dialecte tunisien et en français, ont créé une sorte de mixture harmonieuse de mélodies orientales et occidentales, qui évoquent l'espoir, la joie de vivre, la liberté et l'amour.
Wafa Harbaoui, qui vient d'assurer dernièrement, avec grand succès, un spectacle aux Journées Musicales de Carthage, récidivera avec une autre performance, non moins intéressante, le vendredi 19 Octobre 2019, à l'Agora, à La Marsa.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.