Kais Saied serait contraint de démissionner, d'après Jaouher Ben Mbarek [Vidéo]    La Manouba : Tebourba ensevelie par les déchets ménagers !    Tunisie – Syrie : Un arbitre mexicain au sifflet    NBA : les Rockets inarrêtables, Denver, Miami et les Clippers battus    Sghaier: On m'a interdit de se rendre en Italie    Najla Bouden présente son programme de réforme non-pas aux Tunisiens, mais aux diplomates    Twitter interdit le partage des photos et vidéos sans le consentement du propriétaire    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 02 Décembre 2021 à 11H00    La Tunisie participe, à Oran, à la conférence sur la paix et la sécurité en Afrique    Grève de la SNCFT: Nous n'avons pas réclamé des augmentations salariales, assurent les employés    Tunisie – Accidents de la route: Plus de 900 décès recensés en 2021    France : Kadhafi tient peut-être sa vengeance posthume contre Sarkozy    Abdellatif Aloui vante la générosité de Samira Chaouachi    Mövenpick Hotel du Lac Tunis célèbre Noël et les fêtes de fin d'année du 5 au 26 décembre 2021    Taboubi : Bouden n'a aucun pouvoir de décision    Programme TV du jeudi 02 décembre    Sidi Bouzid: Les diplômés chômeurs réclament l'activation de la loi n°38 [Vidéo]    Novembre 2021 : Peugeot leader du marché automobile français en VP    Walid Bel Hadj Amor : Najla Bouden a manifesté une réceptivité encourageante    NEWS: Msakni de retour à l'Etoile    En marge de la première sortie probante du Team Tunisie: Les vertus du pressing haut    Plus de déplacements entre les gouvernorats sans passeport vaccinal ?    La Mauritanie n'a pas fait le poids devant la Tunisie: Comme dans du beurre !    A l'occasion de son 60ème anniversaire: L'UBCI révèle sa nouvelle identité visuelle    Les saveurs d'Italie débarquent à Tunis: Partager la joie de vivre à travers la gastronomie    Hafedh Boujmil: L'éditeur de l'année    A la galerie « Musk and Amber »: Taher Jaoui ou la peinture-émotion    Première de « Démo » de Moez Gdiri à l'Espace 77: Une œuvre grinçante    Coupe arabe FIFA 2021 :Tunisie, Chikhaoui et Maaloul blessés    Météo | Temps hivernal à partir de ce jeudi soir    Le nouveau variant Omicron inquiète l'OMS: Aucun cas enregistré en Tunisie    Laâyouni: On m'a menacé de faire exploser ma maison !    Le PDL en tête des intentions de vote, selon Emrhod Consulting    Entreprises publiques Nabil Abdellatif appelle l'Etat à se retirer des secteurs compétitifs    Moez Joudi: Même en cas de cession des entreprises publiques, il n'y aura pas d'acheteurs    Tunisie: 40 tonnes d'oxygène liquide octroyées par l'Arabie Saoudite    Coronavirus-USA : Vers l'annonce de nouvelles mesures    Tunisie - Kia Motors annonce le démarrage des "Kia Clinic Days Pre Winter"    JTC et JMC: Le ministère de la Santé organise des campagnes mobiles de vaccination contre le Covid-19    Maroc-Algérie : Des confidences terrifiantes sur la guerre qui se prépare à Alger    Par Abdelaziz Gatri : Rendez-nous notre capitale    Tunisair programme un vol de rapatriement depuis Casablanca    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    Aujourd'hui, ouverture de la 2e édition de « Vues sur les arts » à l'Agora : Enrichir le savoir cinématographique    La Fashion Week Tunisienne diffusée au Cinéma    Majdi Karbai appelle les médias à entendre les témoignages des jeunes récemment expulsés d'Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bouffées d'oxygène tout en musique!
Journées musicales de Carthage — concert de lucky peterson
Publié dans La Presse de Tunisie le 03 - 10 - 2018

Le bluesman américain Lucky Peterson a régalé le public avec son magnifique concert donné avant hier à la salle de l'Opéra à la Cité de la culture. C'est avec sa guitare qu'il a plongé parmi les spectateurs, marquant un des grands moments de cette nouvelle édition des Journées musicales de Carthage.
Bel événement automnal sous le signe de la découverte et de la virtuosité, celui du rendez-vous musical annuel des Journées musicales de Carthage qui s'est renouvelé, lundi dernier, dans la prestigieuse salle de l'Opéra de la Cité de la culture de Tunis, avec un joli cadeau cette année, la présence d'une star du blues : Lucky Peterson. Guitariste et chanteur originaire de Buffalo, dans l'Etat de New York, Lucky est un artiste multi-instrumentiste (piano, orgue et guitare) dont la réputation n'est plus à faire. Aujourd'hui, il est devenu le plus connu des jeunes bluesmen, l'égal des BB King, Buddy Guy et Luther Allison et il ne cesse de voler de succès en succès.
La musique est chez lui une histoire de famille : son père, chanteur de blues, est propriétaire d'un célèbre Club «Governor's Inn», et Lucky grandit en écoutant Muddy Waters, Buddy Guy, Junior Wells ou encore Jimmy Reed… Il débute l'apprentissage de la musique dès son plus jeune âge et devient un talentueux guitariste, organiste et chanteur.
D'entrée de jeu, le ton de la soirée est donné. Avec sa voix forte et rocailleuse et ses arrangements blues, Lucky ne laisse pas d'autre choix à ses auditeurs que de le suivre au sein de son univers musical. Et une fois sur scène, il ne tient plus en place, s'approprie avec aisance et joie la guitare, le chant, le clavier et, surtout, dévore la scène avec beaucoup de charisme.
En effet, la force de l'artiste demeure dans l'interprétation des grands standards qu'il dépoussière, sans fioriture, seulement en leur donnant une grande dynamique. Son blues moderne est mélangé de funk, de soul, rock, jazz et gospel admirable.
Ce qu'on disait de lui est vrai. Dans sa musique, on retrouve le moderne et le «Old school». Il mêle les titres issus de son dernier album «Tribute to Jimmy Smith», aux morceaux plus anciens qui ont fait de lui une légende vivante du Blues dotée d'une énergie unique. Avec plus de vingt albums à son actif, ce bluesman contemporain explose les frontières musicales, avec passion et perfectionnisme.
Maniant la guitare aussi bien que le chant, Lucky, soutenu par ses excellents musiciens dont le jeu est infaillible à la batterie comme à la guitare et au clavier, nous embarque dans un univers riche et subtil à travers des compositions aux rythmes accrocheurs, tantôt berceurs, tantôt dynamiques et mouvementés, pleins de fulgurances entre funk, rock, jazz et gospel.
Lucky enflamme la salle avec sa musique et ses chansons. Il disparaît soudain de la scène. Sur les côtés on s'agite. Lucky a décidé d'aller faire un tour dans la salle tout près des spectateurs qui, aussitôt, commencent à bouger, chanter et danser autour de lui. Les smartphones s'allument de partout afin de capter ce beau moment de communion entre l'artiste et son public.
En remontant sur scène, il continue à offrir le meilleur de lui-même. Tant d'émotions palpitent dans ses chansons, beaucoup de passion rythme sa musique que l'artiste a pu transmettre au public en toute beauté !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.