Adoption officielle des nouvelles normes de classification des hôtels touristiques tunisiens    Scandale des déchets italiens : Mandat de dépôt à l'encontre de l'avocat de la société importatrice    La solution selon Mohsen Marzouk    Report de la manifestation des Nahdhaouis, Mohamed Gouméni révèle le vrai du faux    Coup d'Etat et grande instabilité en Arménie    Deux personnes tuées lors des troubles et 468 arrestations    50 migrants se sont noyés et les survivants accueillis en Italie    66.23 dollars/baril    Exit les corrompus, les hommes de médias et les dirigeants d'associations    Amateurs de foot, Que regarder ce soir ?    Mohsen Marzouk : Ennahdha est capable d'abandonner Mechichi à tout moment    Arrêté pour avoir insulté et agressé sur les réseaux sociaux    Les Tunisiens à l'étranger pourront bientôt payer leurs cotisations sociales en ligne    La nouvelle souche n'est pas dangereuse mais la vigilance reste de mise    Le Festival de la médina n'aura pas lieu en 2021    Le salon pour l'amour de l'Art    La danse comme partie prenante d'une pièce de théâtre    Fethi Slaouti: L'école publique est aujourd'hui menacée plus que jamais    HAICA: la chaîne « Attessia TV » écope d'une amende de 10 mille dinars    Les professionnels de la santé ne donnent le bon exemple pour la campagne de vaccination (Ministère)    CONECT International condamne la grève douanière    Fermeture du Tunnel de l'avenue Yasser Arafat vendredi jusqu'à 20h00    Enfin le dégel entre le Président et son chef du Gouvernement ?    Ils ont dit    Rached Ghannouchi remet le projet de Sabkha Séjoumi sur la table    CONDOLEANCES    Zarzis | Agence de Protection et d'Aménagement du Littoral (APAL) : Pourquoi ignorer les plages les plus fréquentées ?    DECES : Hadj Hemden Ben Mohamed ERRAIS    La semaine des zones humides à Tunis : Un enjeu de taille    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    La poésie en questions : A propos des faux-monnayeurs ?    Et si la dégradation nous réconciliait ?    Boxe | 72e Tournoi de Sofia : Khouloud Halimi lésée par les juges    News | Et de huit pour Sliti    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    Inauguration de la plateforme Hannibal pour contrôler les flux physiques des devises    La Chine fera don de 100 mille doses de vaccin à la Tunisie    Ligue Europa: les qualifiés pour les huitièmes de finale    L'Art Rue présente «Métamorphose #1» de Essia Jaïbi : Interroger les perceptions    Art contemporain : Une boîte ouvre sur l'autre    La FTF va tester l'utilisation du VAR dans les compétitions tunisiennes    A Nabeul, les cafés et restaurants peuvent servir à table    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    Pourquoi Saied continue à tourner le dos à l'Afrique?    En vidéo: In Style With Rym, la nouvelle émission présentée par Rym Saidi    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Santander et Attijariwafa bank remportent les 33,54% du capital
Privatisation de la Banque du Sud
Publié dans WMC actualités le 14 - 10 - 2005

Selon des informations recueillies dans le milieu financier, c'est la joint-venture constiuée par l'espagnol Santander et le marocain Attijariwafa bank qui aurait remporté l'offre de cession de la participation de l'Etat dans le capital de la Banque du Sud.
Sur les 5 groupes bancaires à avoir participé à l'étude du dossier de la Banque du Sud (Crédit Lyonnais/Crédit Agricole, BNP, Santander/ Attijariwafa bank, Banque populaire-Natexis, BIAT), seul la BNP et Santander/ Attijariwafa bank avaient presenté une offre.
Le prix de cession devrait être d'un peu plus de 9 DT l'action, soit une valeur de cession de l'ordre de 60 MDT de dinars tunisiens ; sachant que sa capitalisation boursière au 13/10/2005 est de 168,2 MDT pour un cours, à cette même date, de 8,410 DT.
La transaction devrait être effectuée par le biais d'une société commune qui sera créée entre Santander et Attijariwafa bank, probablement à parité égale.
A terme on s'attend à ce que Santander et Attijariwafa bank atteignent les 51% du capital en rachetant de nouveaux paquets d'actions actuellement dans le public ou détenus par des entreprises tunisiennes. Il faut rappeler que, début août 2005, l'italien «BANCA MONTE DEI PASCHI DI SIENA SPA» avait cédé la totalité de sa participation au capital de la Banque du Sud, soit 16,96% du capital, à un cours de 7,810 DT l'action.
Attijariwafa bank, n°1 au Maroc
Attijariwafa bank est devenu la première banque du Maroc après la fusion entre BCM (Banque commerciale du Maroc) et Wafabank en septembre 2004 ; à fin 2004, son total bilan atteint les 9 milliards d'euros et revendique une part de marché de 30%.
Ses résultats au 30 juin 2005 enregistrent une forte progression, passant de 88,9 millions de dirhams au 30 juin 2004 à 773,8 millions de dirhams au 30 juin 2005 (cours moyen en DT : 10 MAD = 1,4657 DT au 12/10/2005), cette hausse est due, selon le communiqué du groupe, à «l'effet conjugué d'une bonne maîtrise des frais généraux et de la finalisation des opérations de mise à niveau des bilans des différentes entités, mais aussi grâce à la dynamique de croissance installée dans tous les métiers du groupe».
Les activités du Groupe sont organisées autour de 5 «business units» autonomes et «dotées de moyens propres, assistées par des fonctions supports, dont le contour et la mission ont été redéfinis pour tenir compte des exigences posées par l'expansion du Groupe» :
- La Banque des Particuliers et Professionnels (BPP)
- La Banque de l'Entreprise (BE)
- La Banque d'Investissement (BI)
- Banque Privée, Gestion d'Actifs et Assurance (BPGAA)
- Les Services Financiers Spécialisés (SFS).
Le Groupe inclut des filiales dans l'immobilier, la location longue durée, … (Wafasalaf, Wafa Immobilier, Wafabail, Wafacash, Wafa LLD).
Santander, 1ère capitalisation boursière en Europe
Santander est non seulement la 1ère banque espagnole, tout en faisant partie des plus grands groupes financiers d'Amérique Latine où elle est active dans plusieurs pays ; elle vient, également, de se hisser au rang de première capitalisation boursière de la zone Euro devant le Groupe BNP Paribas.
La banque Santander est connue pour être un poids lourd de la finance et dans différents domaines d'activités en Europe ; elle s'est récemment illustrée en absorbant la britannique Abbey National, une fusion considérée comme étant la plus importante de l'histoire en Europe ; d'ailleurs le magazine britannique «The Banker» vient de l'élire meilleure banque d'Europe occidentale.
En définitive, l'arrivée d'une banque espagnole n'est pas une surprise ; on remarque, en effet, ces dernières années une dynamique d'investissement espagnol en Tunisie, notamment une forte présence dans le secteur de la cimenterie consolidée récemment par le rachat de la société mixte Tuniso-Algérienne de fabrication de ciment blanc (SOTACIB) par un groupe espagnole.
Plusieurs observateurs estiment que l'arrivée d'un nouveau groupe bancaire étranger, qui vient rejoindre BNP Paribas (principal actionnaire de l'UBCI) et la Société Générale (principal actionnaire de l'UIB), pourrait contribuer positivement au développement du secteur financier tunisien.
A signaler que ces trois groupes ont vécu des «petites» histoires communes, des histoires d'OPA, de participations, et notamment un projet de rapprochement entre Santander et la Société Générale.
Entre Santander et le groupe Attijariwafa bank ce ne sera pas non plus la première opération de partenariat puisque les deux groupes ont également en commun un important projet visant les Marocains vivant en Europe.
En Tunisie, le groupe Santander n'est pas vraiment un inconnu, on le retrouve notamment dans le capital de la BAT (Banque d'Affaires de Tunisie) avec laquelle il est actuellement en partenariat en tant que conseiller de l'Etat tunisien sur d'importants projets de privatisation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.