Remaniement partiel dans le Corps des gouverneurs    Météo : Quel temps fera-t-il ce week-end ?    EnaZeda : Le mouvement qui désire sensibiliser et lever les tabous sur le Harcèlement sexuel en Tunisie (vidéos)    Ligue des Champions d'Afrique : le nouveau calendrier    En photos : Hend Sabri, sublime au festival international du film du Caire    Lotfi Bouchnak ministre de la Culture ?    Le projet du budget de l'Etat 2020 est une bombe à retardement    En vidéo : Inauguration du nouveau magasin Parfois Azur City    Tunisie- Baisse des infractions liées à l'usage des voitures administratives    Tunisie: Mandat de dépôt contre un douanier dans une affaire de vol de marchandises saisies    L'iPhone 11 disponible à partir du 22 Novembre chez Orange Tunisie    Zar : le ministère de l'Agriculture ne m'intéresse pas    La Tunisie n'a pas confiance en ses femmes ?    Programme TV du vendredi 22 novembre    Après le CA, un compte curant pour aider l'ESS    Tunisie: Contrôle des voitures administratives : Les infractions ont baissé à 3,47% pour les 10 mois de 2019    Le projet EBNI ambitionne de réinsérer près de 200 jeunes sortants de prison dans le vie sociale et professionnelle    En photos : Conçue à partir de bouteilles plastiques, la robe de Dorra Zarrouk fait sensation…    Ne lisez pas cet article si vous aimez porter des collants chair…    Tunisie: Arrestation d'un individu recherché par Interpol dans un triple meurtre en France    Pourquoi dit-on toujours ‘'7achek'', même quand on parle de poissons ?    Mohamed Habib Jemli se concerte avec Néji Beghouri Président du Syndicat national des journalistes tunisiens    Challenge INNOVACT by UBCI : Les gagnants de la 2ème édition    Lindex Tunisie ouvre un 2ème magasin à Azur City    Super Coupe d'Afrique : L'Espérance ST affrontera le Zamalek à Doha le 14 février    Le derby reporté pour le mois de janvier    La Super Coupe de Tunisie de Basket-ball se déroulera, pour la 1ère fois, à Paris    Projet EBNI pour la réinsertion sociale et professionnelle de 200 jeunes sortants de prison    Majoul aux partis : éloignez vous de l'Economie    La marque tunisienne SKILA Tendance soie fait-main ouvre une succursale à Paris    Une professeure de TP harcelée depuis la visite de Kais Saied à l'ESAK    Employeurs, savez-vous que l'augmentation des salaires protège contre les maladies cardiovasculaires?    MODELE DE L'UNION AFRICAINE : Quand la jeunesse africaine s'unit à travers une initiative tuniso-tunisienne    Ouverture de Mall of Sousse, le plus grand centre commercial de Tunisie    KFW: Signature de huit accords de financement    Ligue des champions : le stade de Radès accueillera le choc ESS-Al Ahly    L'association Shanti marque sa présence aux Dunes Electroniques 2019 (vidéo)    MG propose à ses clients un magasin au cœur du désert aux Dunes Electroniques 2019    Tunisie – La Ligue 1 reprend ses droits ce week-end    Libye: Des troupes de Haftar annoncent avoir abattu un drone italien    La Tunisie élue membre du conseil exécutif de l'UNESCO    Les causes du décès de Feu Adam Boulifa selon le rapport du médecin légiste et l'avocate de la famille    La Poste tunisienne édite un timbre poste commun sur “Al-Quds capitale de la Palestine”    Journées des arts de la marionnette de Carthage : Date limite des demandes d'accréditation-presse    En Italie, les sangliers luttent contre le trafic de cocaïne    Le Consulat général de Tunisie organise une réception en l'honneur de la communauté tunisienne à Istanbul    Le mot « Zbeul » figure désormais dans l'abécédaire des Gilets jaunes en France    La Tunisie réaffirme son soutien à la juste cause palestinienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie - Agriculture :
Pourquoi l'ALECA fait-il encore peur et incompréhension?
Publié dans WMC actualités le 19 - 09 - 2016

La Tunisie devrait proposer une contre-offre à celle de l'Union européenne dans le cadre de l'Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA), dont le prochain round des négociations aura lieu au mois de novembre 2016. C'est ce qu'a déclaré Lobna Jeribi, présidente de l'association "Solidar Tunisie" lors une conférence internationale tenue dimanche, à Tunis.
Selon elle, "afin qu'elle renforce sa position lors des négociations, l'offre de la Tunisie sur l'ALECA, lancé depuis octobre 2015 et qui touche les services et produits agricoles, devrait être fructueuse, synergique et capable de relever les défis auxquels est confrontée la Tunisie", lors de cette conférence tenue sur le thème "Pour une vision progressiste des accords commerciaux UE-Tunisie: un partenariat équitable pour la solidarité.
En tout cas, "nous proposerons au gouvernement, à la société civile et à toutes les organisations professionnelles une déclaration finale commune entre la partie tunisienne et celle européenne, élaborée par notre association et Global progressive forum, coorganisateur de cette conférence", a-t-elle promis.
Pour elle, cette approche souligne la nécessité de tenir compte des déséquilibres démographiques et économiques évidents entre l'UE et la Tunisie, préconisant l'adoption d'une stratégie asymétrique en faveur de la Tunisie, graduelle et progressive dans les négociations et qui prenne en compte le schéma de développement économique de la Tunisie, ses priorités et ses ambitions.
Celle-ci devrait permettre de préserver les secteurs jugés sensibles par les parties, en concertation avec la société civile et préserver les services publics et la culture, tout en permettant le développement du secteur des services marchands en Tunisie.
Le document appelle à la prise en compte et à la résolution des problèmes structurels du secteur agricole tunisiens avant toute libéralisation, alors que l'offre européenne propose une période de transition pour la libéralisation de ce secteur allant de 0 à 10 ans en fonction du produit.
Selon cette déclaration, il est nécessaire d'intégrer dans le cadre de l'ALECA, les transferts technologiques et le développement des activités de la recherche et développement à travers les échanges entre les entreprises tunisiennes et européennes ainsi que la mobilité des citoyens dans l'espace tuniso-européen, sur la base de la non-discrimination.
En outre, un processus de reconnaissance mutuelle des diplômes devrait être mis en œuvre dans le cadre de l'ALECA via un système d'accréditation des institutions délivrant les diplômes.
De même, l'ALECA devrait contribuer à renforcer les acquis de l'Europe et de la Tunisie en matière de normes sociales et de travail garantissant les conditions d'un travail décent et l'inclusion des femmes sur le marché du travail.
De son côté, Mehdi Ben Gharbia, ministre chargé des Relations avec les institutions constitutionnelles, la société civile et des droits de l'Homme, dira que les négociations sur l'ALECA entre la Tunisie et l'UE ne devraient pas se contenter du volet technique mais devraient aussi refléter un aspect politique, et que la réussite de l'expérience tunisienne favorisera le développement dans la rive Sud de la Méditerranée. L'ALECA, a-t-il fait remarquer, n'est pas le choix du gouvernement mais une nécessité économique que les deux parties œuvreront à faire réussir.
Pour sa part, Gilles Pargneaux, coordinateur S&D de l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée, relèvera que l'ALECA est une opportunité pour dynamiser l'économie tunisienne qui subit depuis cinq ans des difficultés économiques, appelant à la création de projets environnementaux, de lutte contre les changements climatiques dans le cadre de l'ALECA, ainsi que des investissements dans le tourisme et la recherche et développement.
Au sujet de l'ALECA et l'agriculture, Omar Béhi, secrétaire d'Etat à la Production agricole, a souligné que l'ALECA est une opportunité à saisir et non une difficulté, à condition d'assurer la mise à niveau du secteur agricole tunisien.
Pour Ridha Ben Mosbah, conseiller auprès du chef du gouvernement chargé du dossier de l'ALECA, le choix de la Tunisie pour lancer les négociations sur l'ALECA est courageux mais ce choix explique la conviction de la Tunisie que l'intégration est le moteur de la croissance et le levier de la compétitivité, appelant à intégrer l'aspect de l'asymétrie, tenir compte de la sensibilité de certains secteurs et mener des études d'impact pour identifier les mesures d'adaptation des programmes de mise à niveau.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.