Tunisie – Le « décollage » économique, selon Fakhfakh    Covid-19: Tunisair appelle les passagers à se présenter 4h avant le vol    Béja | Démarrage vendredi de la saison de moisson    Covid19 | Les Tunisiens à l'étranger souhaitant rentrer au pays doivent payer les frais de leur confinement sanitaire    Les pièces majeures de la collection d'un dignitaire de l'époque Beylicale ont été retirées de la vente prévue à Drouot    Grève générale du secteur de la santé le 18 juin    L'UE mobilise un fonds d'urgence dans la course aux vaccins    En vidéo : Toutes les cartes bancaires de l'UBCI désormais biodégradables    Du nouveau dans l'affaire de Swagg Man    L'IATA demande au gouvernement tunisien une aide financière directe pour l'aviation, pour sauvegarder l'économie    Tarek Kahlaoui (Centre des études stratégiques sur le Maghreb)    Une jeune extrémiste prête à tout    «Un grand bond en arrière pour l'humanité»    Les représentants des clubs en conclave    Iheb Msakni sanctionné !    L'EN en stage de 5 jours à partir du 8 juin !    Une circulaire de la BCT: Davantage de flexibilité dans l'accès des entreprises résidentes aux sources de financement extérieur    Azouz Ben Temessek : Les fonctions de l'OMS entre la technicité et la politisation    Nouveau cas de Covid importé    La Gabegie totale !    L'Italie s'ouvre aux touristes européens    Tunisie – Djerba: Les bacs de Djerba reprennent totalement leur activité    Les enfants très peu contagieux, selon une étude    Tendres fragments de Monastir    Mort d'Albert Memmi, le Tunisien tourmenté    Un roman intergénérationnel    La Tunisie n'a pas profité de l'effondrement des prix du pétrole    Béja : Des perturbations dans la distribution de l'eau prévues vendredi dans plusieurs régions    Tunisie – Musées: guide des procédures sanitaires de prévention contre la Covid-19    Tunisie : Le stade de Radès parmi les enceintes les plus chaudes de la planète    Libye: Haftar a perdu la bataille de Tripoli    Tunisie : L'ATCT annonce la reprise des entretiens entre candidats et recruteurs étrangers    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 4 juin à 11H00    Covid-19 : Les termes les plus recherchés par les internautes tunisiens durant le confinement    Et Didier Raoult vaincra…    Festival Cannes 2020 : Un film égyptien de production tunisienne dans la sélection officielle    Décès de George Floyd: quatre anciens policiers arrêtés et le Pentagone n'est pas satisfait de Trump.    Hichem Mechichi: Un ministre de l'Intérieur atypique ?    FARK : Kamel BOUTOURIA    CONDOLEANCES : Pr Mohamed Tahar KHALFALLAH    Série « The Eddy », créée par Jack Thorne : Bienvenue dans un Paris Jazzy soporifique    La Fédération américaine songe à faire jouer le Masters 1000 de Cincinnati avant l'US Open    Espagne : la saison reprendra avec la 2e période d'un match de Div.2 interrompu en décembre    Argentine : Maradona prolonge comme entraîneur de Gimnasia La Plata    Ben Gharbia : il y a de la médiocrité au parlement et les choses empirent    Perte de temps    Hassouna Nasfi : ‘'Notre voisine la Turquie''… Je ne veux pas entendre ça    Biens culturels tunisiens mis en vente aux enchères à Paris : Quelle protection pour les collections privées ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Communiqué BAD
Publié dans WMC actualités le 19 - 09 - 2003

BAD : Le FAD approuve un prêt et un don de 28,02 M USD au Burkina Faso
Le Fonds africain de développement approuve un prêt et un don d'un montant total de 28,02 millions de dollars EU pour financer le programme d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement (AEPA) au Burkina Faso
TUNIS, 11 septembre 2003 Le conseil d'administration du Fonds africain de développement (FAD) a approuvé un prêt de 15 millions d'unités de compte (UC)* équivalant à 21,02 millions de dollars EU et un don de 5 millions d'UC, équivalant à 7 millions de dollars EU, pour financer le programme d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement (aepa) au Burkina Faso.
Le programme vise à améliorer les conditions de vie des populations au triple plan économique, social et sanitaire et à réduire la prévalence des maladies d'origine hydrique en comprimant, ce faisant, les dépenses d'ordre médical.
Le programme vise à renforcer la desserte en services d'eau potable et d'assainissement et à fournir au pays un document d'études en vue de préparer des actions d'approvisionnement en eau potable en milieu rural.
Les principales activités prévues dans le programme sont : la réalisation des travaux d'assainissement pluviale et d'aménagements anti-érosifs dans cinq bassins versants de la ville de Bobo-Dioulasso ; la réalisation des travaux d'assainissement autonome et d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement scolaire à Ouagadougou ; la construction d'infrastructures d'approvisionnement en eau potable dans 13 provinces. Le projet inclut également le renforcement des capacités des diverses structures intervenant dans l'exécution du programme ainsi que la réalisation d'une étude d'approvisionnement en eau potable de 80 centres secondaires à travers le pays.
Le programme permettra de renforcer le programme de redressement économique en améliorant les conditions de vie des populations et l'efficacité des activités économiques urbaines et en luttant contre les problèmes environnementaux des villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso qui produisent environ 25 % du PIB national.
A Bobo-Dioulasso, la réalisation des infrastructures de drainage et la remise en état de la voirie présentent des avantages économiques et sociaux importants. L'élimination des eaux stagnantes réduira, par exemple, l'incidence du paludisme, encouragera le secteur privé et la création d'emploi par l'achat de matériaux et d'équipements sur le marché local.
A travers les impôts et taxes fonciers, le programme aura des retombées positives sur les ressources de la Mairie et de l'Etat, réduira les débordements des caniveaux, qui entraînent souvent des noyades, des dégâts matériels et la détérioration des terrains urbains. La remise en état de la voirie entraînera des économies dans les coûts d'exploitation des véhicules, une réduction des embouteillages et une diminution des accidents. Globalement, l'économie de la ville sera stimulée par : i) les injections monétaires pour le financement du projet, ii) la création d'emplois grâce à l'utilisation de techniques à fort coefficient de main d'oeuvre et iii) la réduction des coûts d'entretien et de réparation des ouvrages neufs réalisés ou de ceux existants.
Le coût estimatif hors taxe du programme est de 25,78 millions d'UC équivalant à 35,12 millions de dollars EU.
Le programme, financé par le prêt et le don FAD à hauteur de 20 millions d'UC équivalant à 28,02 millions de dollars EU, sera cofinancé par le gouvernement pour un montant de 3,35 millions d'UC, équivalant à 4,69 millions de dollars EU, et par les populations bénéficiaires à hauteur de 2,44 millions d'UC équivalant à 3,42 millions de dollars EU.
Les opérations du Groupe de la BAD au Burkina Faso ont commencé en 1970. A ce jour, le montant total de ses engagements s'y élève à 454,65 millions d'UC équivalant à 636,90 millions de dollars EU à travers 59 opérations pour des décaissements équivalant à 378 millions de dollars EU.
Organe d'exécution : Ministère de l'Agriculture, de l'Hydraulique et des Ressources Halieutiques (MAHRH), 03 B.P 7005 Ouagadougou, Burkina Faso Tél. : (226) 31 87 08 Fax : (226) 31 87 24
*1 UC = 1,22592 EUR = 1,40086 US$ = 804,151 FCFA au 01/07/2003
Site web : http://www.afdb.org

(1): le titre est de la rédaction webmanagercenter.com


Pour la publication de vos communiqués Cliquez ici


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.